SOUS-MARINS(repères chronologiques)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

  • 1624 Le physicien hollandais Cornelius Van Drebbel fait naviguer un bateau en bois couvert de cuir suiffé sous la surface de la Tamise (Grande-Bretagne) pendant quelques instants : le bateau est propulsé par douze rameurs.

  • 1775 L'Américain David Bushnell invente un submersible, le Turtle, engin en bois de forme ovoïde rappelant celle de la tortue (d'où son nom), occupé par un seul homme qui le manœuvre avec une manivelle et des pédaliers. L'année suivante, la tentative d'utilisation de cet engin pour poser des mines contre des bateaux anglais dans la baie de Delaware échoue.

  • 1797 Robert Fulton présente aux Français son submersible en fer et cuivre, le Nautilus, qui navigue à la voile en surface et au pédalier en plongée. Les premiers essais ont lieu, le 13 juin 1800, pendant 20 minutes dans la Seine. Les essais du sous-marin et de la torpille, Torpedo, qu'il a inventée parallèlement, auront lieu près de Brest, en 1801, mais ne convaincront pas les autorités maritimes.

  • 1863 Les Français Bourgeois et Brun mettent au point le Plongeur, sous-marin de 420 tonnes à air comprimé mais à très faible autonomie.

  • 1869 Jules Verne publie Vingt Mille Lieues sous les mers.

  • 1885 Le sous-marin à vapeur du Suédois Torsten Nordenfeldt, inventeur en 1880 du tube lance-torpilles, a une longueur de 20 mètres avec un poids de 60 tonnes. Occupé par quatre hommes, il a une autonomie de plongée de 4 heures à 4 nœuds.

  • 1888 Le Gymnote, développé par les Français Henri Dupuy de Lôme et Gustave Zédé, qui peut rester 4 heures en plongée avec cinq hommes à bord, est le premier sous-marin à être muni d'un moteur électrique sur batteries pour la propulsion en plongée. Onze ans plus tard, en 1899, le Narval de l'ingénieur français Maxime Laubeuf, s'il est doté lui aussi d'une double propulsion qui permet à la machine à vapeur de recharger en surface les batteries du moteur électrique à accumulation – prenant le relais en plongée –, présente l'innovation majeure de la coque à ball [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : agrégé de l'Université, docteur d'État en histoire maritime

Classification

Autres références

«  SOUS-MARINS  » est également traité dans :

ANTENNES, technologie

  • Écrit par 
  • Jean-Charles BOLOMEY
  •  • 5 193 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Antennes pour ondes kilométriques et hectométriques »  : […] Ces ondes sont principalement réservées à la radiodiffusion et aux liaisons avec les sous-marins, en raison d'une relative stabilité des conditions de propagation dans la cavité Terre-ionosphère et d'une pénétration satisfaisante dans l'eau de mer. En radiodiffusion, les antennes typiques sont, à l'émission, les pylônes haubanés et autostables . En dépit de hauteurs pouvant atteindre plusieurs cen […] Lire la suite

BATAILLES NAVALES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Michèle BATTESTI
  •  • 848 mots

17 octobre 1855 Bombardement de Kinburn, durant la guerre de Crimée. La forteresse russe sur la mer Noire est détruite par trois « batteries flottantes » françaises, armées de canons rayés tirant des obus explosifs, protégées par un blindage, préfiguration des bâtiments cuirassés. 9 mars 1862 Combat de Hampton Roads durant la guerre de Sécession (embouchure de la James, Virginie). Duel d'artille […] Lire la suite

BATHYSCAPHE

  • Écrit par 
  • Alain BOULAIRE
  •  • 224 mots

Premier véhicule d'exploration sous-marine, le bathyscaphe – mot forgé à partir du grec bathus , signifiant profond, et scaphé , barque – a été imaginé dès 1905 par Auguste Piccard (1884-1962). Ce dernier, à partir de ses travaux sur les aérostats qui lui avaient permis d'atteindre l'altitude de 15 781 mètres dès 1931 avec le F.N.R.S. (Fonds national de la recherche scientifique belge), met au poi […] Lire la suite

CYANA, sous-marin

  • Écrit par 
  • Lucien LAUBIER
  • , Universalis
  •  • 738 mots
  •  • 1 média

Cyana est un sous-marin habité d'exploration et d'intervention pesant 9 tonnes et pouvant descendre à 3 000 mètres de profondeur . Entré en service en 1969, il a été opérationnel jusqu'en 2003. Il a été construit en 1966 par l'équipe du commandant Cousteau. En 1969, il devient la propriété du Cnexo (Centre national pour l'exploitation des océans, devenu depuis 1984 l'Ifremer, Institut français d […] Lire la suite

DÖNITZ KARL (1891-1980)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 428 mots

Entré comme cadet dans la marine impériale allemande en 1910, Karl Dönitz participe à la Première Guerre mondiale dans les submersibles ; en 1918, il est fait prisonnier par les Anglais. S'étant spécialisé dans les sous-marins, il est nommé en 1936 commandant en chef de la flotte sous-marine de la Kriegsmarine. National-socialiste convaincu, Karl Dönitz n'est cependant pas écouté par Hitler qui né […] Lire la suite

ÉPAULARD, sous-marin

  • Écrit par 
  • Gilles CHATRY, 
  • Lucien LAUBIER
  •  • 561 mots

Conçu dans les années 1970 par le Cnexo (Centre national pour l’exploitation des océans, devenu Ifremer en 1984) et construit par la société ECA (spécialisée dans la conception et la fabrication d'équipements et de systèmes robotisés opérant en milieu hostile) au port de Brégaillon à La Seyne-sur-Mer (Var), Épaulard est un sous-marin autonome d’observation des grandes profondeurs. Après des essa […] Lire la suite

F.A.M.O.U.S. (French American Mid Ocean Underwater Survey)

  • Écrit par 
  • Lucien LAUBIER
  •  • 648 mots
  •  • 1 média

Le sigle F.A.M.O.U.S. désigne la première exploration scientifique d'une dorsale océanique à partir de submersibles profonds, expédition réalisée en collaboration entre la France et les États-Unis en 1973 et 1974. F.A.M.O.U.S. constitue la première étude directe selon des techniques issues de la géologie de terrain de la vallée centrale de la dorsale médio-atlantique et de son intersection avec un […] Lire la suite

FULTON ROBERT (1765-1815)

  • Écrit par 
  • Jacques MÉRAND
  •  • 473 mots

Mécanicien américain, né à Little Britain (aujourd'hui Fulton), en Pennsylvanie et mort à New York. Pour torpiller des navires de guerre anglais, deux Américains, Bushnell et Fulton, inventent, dans le dernier quart du xviii e siècle, les deux premiers submersibles capables de naviguer en plongée. Si l'unique expérience de la Tortue de Bushnell (1776), en rade de New York, est à peine convaincan […] Lire la suite

GUERRE

  • Écrit par 
  • Jean CAZENEUVE, 
  • P. E. CORBETT, 
  • Victor-Yves GHEBALI, 
  • Q. WRIGHT
  •  • 14 315 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Sous-marins »  : […] Avant 1914, il était admis depuis longtemps que nul navire de commerce ennemi ou neutre ne pouvait être envoyé par le fond sans qu'ait été assurée la sécurité de l'équipage et des passagers. Cette restriction ne posait pas trop de problèmes aux bâtiments de surface. Le sous-marin, en revanche, était, pensait-on, trop vulnérable pour pouvoir attendre qu'équipage et passagers soient en lieu sûr, et […] Lire la suite

MARINE

  • Écrit par 
  • Michel MOLLAT DU JOURDIN
  •  • 7 866 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre «  Les puissances navales dans le monde contemporain »  : […] Depuis le milieu du xix e  siècle, les possibilités techniques, le rôle et la répartition des forces navales ont complètement changé. Au risque de schématiser, on pourrait distinguer quatre phases caractéristiques : les premières expériences de la nouvelle marine de guerre (guerres de Crimée et de Sécession), l'apparition de marines nationales et le développement des marines impériales, enfin la g […] Lire la suite

Pour citer l’article

Alain BOULAIRE, « SOUS-MARINS - (repères chronologiques) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 juillet 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/sous-marins-reperes-chronologiques/