Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

SOUS-MARINS (repères chronologiques)

1624 Le physicien hollandais Cornelius Van Drebbel fait naviguer un bateau en bois couvert de cuir suiffé sous la surface de la Tamise (Grande-Bretagne) pendant quelques instants : le bateau est propulsé par douze rameurs.

1775 L'Américain David Bushnell invente un submersible, le Turtle, engin en bois de forme ovoïde rappelant celle de la tortue (d'où son nom), occupé par un seul homme qui le manœuvre avec une manivelle et des pédaliers. L'année suivante, la tentative d'utilisation de cet engin pour poser des mines contre des bateaux anglais dans la baie de Delaware échoue.

1797 Robert Fulton présente aux Français son submersible en fer et cuivre, le Nautilus, qui navigue à la voile en surface et au pédalier en plongée. Les premiers essais ont lieu, le 13 juin 1800, pendant 20 minutes dans la Seine. Les essais du sous-marin et de la torpille, Torpedo, qu'il a inventée parallèlement, auront lieu près de Brest, en 1801, mais ne convaincront pas les autorités maritimes.

1863 Les Français Bourgeois et Brun mettent au point le Plongeur, sous-marin de 420 tonnes à air comprimé mais à très faible autonomie.

1869 Jules Verne publie Vingt Mille Lieues sous les mers.

1885 Le sous-marin à vapeur du Suédois Torsten Nordenfeldt, inventeur en 1880 du tube lance-torpilles, a une longueur de 20 mètres avec un poids de 60 tonnes. Occupé par quatre hommes, il a une autonomie de plongée de 4 heures à 4 nœuds.

1888 Le Gymnote, développé par les Français Henri Dupuy de Lôme et Gustave Zédé, qui peut rester 4 heures en plongée avec cinq hommes à bord, est le premier sous-marin à être muni d'un moteur électrique sur batteries pour la propulsion en plongée. Onze ans plus tard, en 1899, le Narval de l'ingénieur français Maxime Laubeuf, s'il est doté lui aussi d'une double propulsion qui permet à la machine à vapeur de recharger en surface les batteries du moteur électrique à accumulation – prenant le relais en plongée –, présente l'innovation majeure de la coque à ballasts externes qui sécurisent le submersible.

Début du xxe siècle Le sous-marin à moteur Diesel se généralise dans tous les pays. Le premier conflit mondial voit l'apparition d'une guerre sous-marine à outrance.

1948 Première plongée du bathyscaphe d'Auguste Piccard qui atteint, le 2 novembre, à vide, la profondeur de 1 380 mètres.

22 janvier 1954 Premier sous-marin à propulsion nucléaire, le Nautilus, développé par les États-Unis. Il passe symboliquement, le 3 octobre 1958, sous le pôle Nord pour montrer la capacité d'autonomie que donne ce nouveau mode de propulsion.

1959 Jacques-Yves Cousteau et Jean Mollard descendent jusqu'à 350 mètres de profondeur avec leur soucoupe flottante SP-350.

1960 L'ingénieur américain D. Walsh et Jacques Piccard descendent, le 23 janvier, avec le bathyscaphe Trieste, jusqu'à 10 916 mètres de profondeur dans la fosse des Mariannes (océan Pacifique), un record qui ne sera jamais égalé.

1969 Mise au point par les Français du Cyana, sous-marin habité capable de descendre faire des observations et des manipulations jusqu'à 3 000 mètres de profondeur. Armé par l'Ifremer, il a effectué plus de 1 300 plongées. De tels submersibles profonds conçus à des fins scientifiques seront surtout développés à partir des années 1980 : Nautile en 1984, Shinkai-6500 en 1989, etc.

— Alain BOULAIRE

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : agrégé de l'Université, docteur d'État en histoire maritime

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • ANTENNES, technologie

    • Écrit par Jean-Charles BOLOMEY
    • 5 197 mots
    • 7 médias
    ...de courant se referment très profondément dans le sol de telle sorte que l'antenne équivaut à un cadre de très grandes dimensions. À la réception, le sous-marin en plongée traîne un câble-bouée d'une longueur de plusieurs centaines de mètres à l'extrémité duquel se situe l'antenne proprement dite....
  • BATAILLES NAVALES - (repères chronologiques)

    • Écrit par Michèle BATTESTI
    • 843 mots

    17 octobre 1855 Bombardement de Kinburn, durant la guerre de Crimée. La forteresse russe sur la mer Noire est détruite par trois « batteries flottantes » françaises, armées de canons rayés tirant des obus explosifs, protégées par un blindage, préfiguration des bâtiments cuirassés....

  • BATHYSCAPHE

    • Écrit par Alain BOULAIRE
    • 224 mots

    Premier véhicule d'exploration sous-marine, le bathyscaphe – mot forgé à partir du grec bathus, signifiant profond, et scaphé, barque – a été imaginé dès 1905 par Auguste Piccard (1884-1962). Ce dernier, à partir de ses travaux sur les aérostats qui lui avaient permis d'atteindre...

  • CYANA, sous-marin

    • Écrit par Universalis, Lucien LAUBIER
    • 735 mots
    • 1 média

    Cyana est un sous-marin habité d'exploration et d'intervention pesant 9 tonnes et pouvant descendre à 3 000 mètres de profondeur. Entré en service en 1969, il a été opérationnel jusqu'en 2003. Il a été construit en 1966 par l'équipe du commandant Cousteau. En 1969, il devient la propriété du Cnexo...

  • Afficher les 19 références

Voir aussi