Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

FULTON ROBERT (1765-1815)

Mécanicien américain, né à Little Britain (aujourd'hui Fulton), en Pennsylvanie et mort à New York. Pour torpiller des navires de guerre anglais, deux Américains, Bushnell et Fulton, inventent, dans le dernier quart du xviiie siècle, les deux premiers submersibles capables de naviguer en plongée. Si l'unique expérience de la Tortue de Bushnell (1776), en rade de New York, est à peine convaincante, les démonstrations successives de Fulton, réalisées vingt ans plus tard, sont déterminantes. Arrivé en France en 1796, Fulton construit le Nautilus qu'il propose au Directoire, en lutte contre l'Angleterre. De forme ellipsoïdale, le sous-marin (longueur : 6,50 m ; largeur : 2 m) est équipé d'une pompe à main permettant d'aspirer l'eau de mer dans un réservoir (plongée) puis de la refouler (remontée en surface), d'une hélice et d'un gouvernail commandés, de l'intérieur, par manivelles. Isolé dans un compartiment étanche, à l'avant, un treuil, lui aussi manœuvré de l'intérieur, enroule un câble qui traîne un baril d'explosifs, celui-ci devant être largué sous un navire ennemi. Le dispositif prévu pour cette opération n'a, du reste, jamais servi, les autorités militaires jugeant déloyal l'emploi d'une arme sous-marine. En revanche, devant de nombreux officiers, le Nautilus plonge, à maintes reprises, au large du Havre (1800) et de Brest (1801), évoluant sous l'eau parfois plusieurs heures. Il n'en sera pas moins rejeté par le gouvernement.

Fulton s'intéresse alors aux projets de l'ambassadeur des États-Unis en France, R. Livingston. Celui-ci possède, pour l'État de New York, un privilège de navigation à vapeur qu'il souhaiterait exploiter. Il propose une association et, dans l'immédiat, une expérience décisive sur la Seine, à Paris. La propulsion des bateaux à roues n'étant pas encore établie d'une manière satisfaisante, Fulton y applique, l'un des premiers avec Symington, la puissance d'une machine à double effet. Celle-ci, exécutée par C. Périer à la fonderie de Chaillot, entraînera les deux roues à palettes (diamètre : 3,50 m) d'une péniche construite à l'Île-aux-Cygnes. Le 9 août 1803, le bateau de Fulton (longueur : 31 m ; largeur : 2,40 m) remonte la Seine pendant une heure et demie, à la vitesse de 3 nœuds, et tirant deux embarcations. Pleinement réussie, cette démonstration va se prolonger, contrairement à tous les essais antérieurs, par une réalisation de caractère durable. Rentré à New York, Fulton construit le Clermont, lancé sur l'Hudson en 1807. Ce bateau à vapeur est le premier qui assure, pour le transport des voyageurs et du fret, un service régulier.

— Jacques MÉRAND

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Jacques MÉRAND. FULTON ROBERT (1765-1815) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009

Autres références

  • NAVIGATION MARITIME

    • Écrit par
    • 7 566 mots
    • 11 médias
    ...m) remonta la Saône pendant un quart d'heure. Les années suivantes, les tentatives se multiplièrent en Angleterre et surtout en Amérique, où le célèbre Fulton parvint à la réussite commerciale quand le Clermont, doté d'une machine de dix-huit chevaux, construite par Watt, assura le premier service de...
  • SOUS-MARINS - (repères chronologiques)

    • Écrit par
    • 597 mots

    1624 Le physicien hollandais Cornelius Van Drebbel fait naviguer un bateau en bois couvert de cuir suiffé sous la surface de la Tamise (Grande-Bretagne) pendant quelques instants : le bateau est propulsé par douze rameurs.

    1775 L'Américain David Bushnell invente un submersible, le Turtle...