RWANDA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

quelques données-clés.
Nom officielRépublique rwandaise (RW)
Chef de l'État et du gouvernementPaul Kagame (depuis le 24 mars 2000). Premier ministre : Edouard Ngirente (depuis le 30 août 2017)
CapitaleKigali
Langues officiellesanglais, français, kinyarwanda, swahili
Unité monétairefranc rwandais (RWF)
Population12 956 000 (estim. 2021)
Superficie (km2)26 338

Histoire

La population rwandaise dépasse aujourd'hui 8 millions d'habitants, elle atteignait 6 millions dans les années 1980, 3 millions au début des années 1960, elle était déjà de 2 millions environ à la fin du xixe siècle et l'archéologie atteste un peuplement important dès le Ier millénaire. Les premiers documents européens écrits sur le Rwanda ne remontent qu'aux années 1860. Les sources orales permettent cependant de reconstituer une histoire politique depuis le xviie siècle. Mais l'histoire ancienne de cet espace repose sur des interprétations tirées de l'archéologie, de la linguistique et de l'étude des paléo-environnements, à l'échelle de l'ensemble de la région des Grands Lacs.

Une histoire du peuplement ancienne et complexe

Après la succession des longues périodes préhistoriques, attestées par de nombreux sites à matériel lithique, on discerne dès le Ier millénaire avant notre ère la présence de populations relevant de plusieurs familles linguistiques : des groupes bantouphones du bassin du Congo et des groupes « soudaniques » ou « kouchitiques » des plateaux du haut Nil. Les premiers ont peu à peu imposé leur modèle, fondé sur une agriculture des lisières forestières et sur une maîtrise de la métallurgie du fer (attestée depuis au moins le viie siècle avant notre ère au Rwanda central et méridional), tout en intégrant l'expérience des seconds dans l'élevage du gros bétail (une espèce de bovins, dite Sanga, issue d'un croisement entre d'anciens taurins africains et le zébu) et dans la céréaliculture (sorgho et éleusine).

Les montagnes dominant les rives orientales des lacs Kivu et Tanganyika voient se développer au cours du Ier millénaire de notre ère une culture du « premier âge du fer », caractérisée par une unité linguistique (un parler dit « western lakes », ancêtre du kinyarwanda et du kirundi, langues actuelles du Rwanda et au Burundi), par des céramiques à « fossette basale » et à décors de type urewe et par cette synthèse agropastorale. Les travaux de linguistique historique de David Schoenbrun font apparaître, vers l'an mille, la pénétration du bananier (venu d'Asie du Sud-Est) jusque dans le Rift occidental (la dépression Rusizi-Tanganyika) et aussi l'affirmation progressive, dans cette région, de territorialités politiques incarnées par l'émergence du terme gihugu (pays), associé aux termes mwami et mutware qui signifieront plus tard roi et chef.

Le clivage entre agriculture et élevage, opposant les catégories hutu et tutsi dans la société moderne du Rwanda, a ses racines sans doute dans cette rencontre entre de très anciennes cultures issues respectivement des forêts et des savanes de la région, mais aussi dans les processus démographiques, sociaux et politiques que connaissent, au cours du IIe millénaire, les plateaux centraux de la région des Grands Lacs, de l'ouest de l'Ouganda au nord-ouest de la Tanzanie actuelle, et jusqu'aux régions du nord-est de l'espace rwandais. La colonisation de ces espaces a été marquée par un essor remarquable de l'élevage et de la culture céréalière (contrastant avec les bananeraies des rives du lac Victoria). Cette civilisation agropastorale a laissé des traces impressionnantes dans des sites archéologiques des xe-xve siècles à l'ouest de l'Ouganda (grands retranchements contenant de nouveaux types de céramiques et de nouvelles techniques métallurgiques) et dans le cycle légendaire des mystérieux souverains bacwezi. Cette tradition va être la référence à la fois d'un modèle de royauté sacrée et de la religion initiatique dite du kubandwa, qui, l'un et l'autre, vont rayonner vers l'ouest et le sud de la région. Cette diffusion se place dans un contexte de crise lié probablement à une pression démographique et à des difficultés climatiques qui ont aiguisé des intérêts antagonistes dans l'usage des terres et dans le contrôle du bétail. Les archéologues discernent dans ce contexte une multiplication des pôles de pouvoir aux alentours du xve siècle.

L'espace rwandais est touché par ces processus. Mais l'opposition entre Hutu et Tutsi a été simplifiée par les observateurs étrangers à partir de la fin du xixe siècle sur un mode naturaliste. La littérature ethnologique, jusque vers la fin du xxe siècle, les présente comme deux « races » antagonistes (des « Bantous » face à des « Nilo-Hamites »), qui auraient envahi le Rwanda, antérieurement occupé par les chasseurs twa (décrits comme des pygmoïdes), en vagues successives : les agriculteur [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 18 pages

Médias de l’article

Rwanda : carte physique

Rwanda : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Rwanda : drapeau

Rwanda : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Rwanda: paysage rural

Rwanda: paysage rural
Crédits : J. Hatt/ The Hutchinson Library

photographie

Génocide au Rwanda

Génocide au Rwanda
Crédits : Scott Peterson/ Liaison/ Getty Images

photographie

Afficher les 5 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  RWANDA  » est également traité dans :

RWANDA, chronologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Universalis

Tous les événements politiques (élections, conflits, accords, …) et les faits économiques et sociaux qui ont marqué l’histoire contemporaine du pays jusqu’à aujourd’hui. […] Lire la suite

AFRIQUE (Structure et milieu) - Géographie générale

  • Écrit par 
  • Roland POURTIER
  •  • 21 447 mots
  •  • 29 médias

Dans le chapitre « Une répartition géographique contrastée »  : […] La répartition de la population présente de grandes inégalités entre espaces vides et espaces pleins. Déserts et zones arides ne peuvent naturellement supporter qu'une très faible population, localisée près des points d'eau . L'habitat en oasis répond aux contraintes naturelles. Rien n'empêche, en revanche, les milieux forestiers de porter de fortes densités. C'est le cas au sud-est du Nigeria : […] Lire la suite

BANTOU

  • Écrit par 
  • Luc de HEUSCH
  •  • 8 090 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Histoire et mythe »  : […] Les ethnohistoriens ont produit, depuis le milieu des années soixante, d'importantes monographies régionales précises qui éclairent l'histoire des peuples bantous au cours des derniers siècles. Ils se sont intéressés principalement à la formation des grands royaumes qui se sont développés dans la savane qui borde la lisière méridionale de la forêt ou dans la région montagneuse des Grands Lacs. On […] Lire la suite

CONGO RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU

  • Écrit par 
  • Jules GÉRARD-LIBOIS, 
  • Henri NICOLAÏ, 
  • Patrick QUANTIN, 
  • Benoît VERHAEGEN, 
  • Crawford YOUNG
  • , Universalis
  •  • 24 764 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre «  Le Congo dans la guerre et la difficile sortie du conflit »  : […] Le nouveau régime est poussé, sous la pression des bailleurs de fonds, à entreprendre une clarification de la situation issue de la déliquescence de l'État zaïrois et des débats de la Conférence nationale (1991). En mettant en place une commission constitutionnelle, il s'oriente vers un projet qui accorde au président des pouvoirs prédominants, au détriment des contrepoids parlementaires. Les pers […] Lire la suite

DANS LE NU DE LA VIE. RÉCITS DES MARAIS RWANDAIS (J. Hatzfeld)

  • Écrit par 
  • Mona CHOLLET
  •  • 987 mots

« En 1994, entre le lundi 11 avril à 11 heures et le samedi 14 mai à 14 heures, environ 50 000 Tutsi, sur une population d'environ 59 000, ont été massacrés à la machette, tous les jours de la semaine, de 9 h 30 à 16 heures, par des miliciens et voisins hutu, sur les collines de la commune de Nyamata, au Rwanda. » Ainsi débute Dans le nu de la vie (Seuil, Paris, 2001), de Jean Hatzfeld, qui rasse […] Lire la suite

DEL PONTE CARLA (1947- )

  • Écrit par 
  • Florence HARTMANN
  •  • 1 135 mots

Carla Del Ponte est une magistrate et une diplomate suisse de langue italienne qui a été procureure générale auprès du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) de septembre 1999 à décembre 2007, et pendant quatre années, de 1999 à 2003, auprès du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR). Elle a été membre de la Commission d’enquête internationale de l’ONU sur la Syrie de […] Lire la suite

DES FORGES ALISON (1942-2009)

  • Écrit par 
  • Catherine CHOQUET
  •  • 941 mots

Née le 20 août 1942 à Schenectady, dans l'État de New York, Alison Bowe Des Forges, née Liebhafsky, a disparu le 12 février 2009. Cette historienne, spécialiste de la région des Grands Lacs, était une femme extraordinaire, au sens littéral du mot, une personnalité hors du commun, d'une rare intelligence de cœur et d'esprit, traduite en actes tout au long de sa vie. Femme fluette, elle en imposait […] Lire la suite

FOSSEY DIAN (1932-1985)

  • Écrit par 
  • Amérina GUBLIN-DIQUÉLOU
  •  • 1 795 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Installation en Afrique »  : […] En décembre 1966, Fossey est de retour en Afrique, avec un financement de la National Geographic Society. Après quelques jours passés avec Jane Goodall qui lui explique sa méthode d'observation, elle rejoint Leakey à Nairobi pour réunir le matériel nécessaire. C'est ensuite Alan Root qui l'accompagne au Congo, alors dénommé Zaïre, pour l'aider à s'y installer. Après son départ, elle reste seule a […] Lire la suite

GÉNOCIDE AU RWANDA

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 232 mots
  •  • 2 médias

Le 6 avril 1994, un avion transportant le président rwandais Juvénal Habyarimana et son homologue burundais Cyprien Ntaryamira est abattu alors qu'il s'apprête à se poser à Kigali. Cet attentat, qui a lieu alors que des négociations sont en cours entre les Hutu (90 p. 100 de la population rwandaise) et la minorité tutsi représentée par le Front patriotique rwandais (F.P.R.), exacerbe les tensions […] Lire la suite

HABYARIMANA JUVENAL (1937-1994)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 349 mots

Général et homme d'État rwandais, né en 1937 à Gasizi, dans la province du Gisenyi (Ruanda-Urundi, act. Rwanda), mort le 6 avril 1994 près de Kigali. Juvénal Habyarimana étudie au Congo belge (act. République démocratique du Congo), d'abord les sciences humaines et les mathématiques au collège Saint-Paul, puis la médecine à l'université Lovanium. Après son retour au Rwanda en 1960, il s'engage da […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

14 avril 2022 Royaume-Uni – Rwanda. Accord entre Londres et Kigali sur le traitement et l'accueil des migrants illégaux.

Le gouvernement annonce la signature d’un accord avec le Rwanda afin qu’il traite les demandes d’asile et accueille définitivement, en cas d’agrément, les migrants entrés illégalement sur le territoire britannique. Le Royaume-Uni est le premier pays européen à conclure ce type d’accord. Le Danemark est en négociations avec le Rwanda sur le même sujet. […] Lire la suite

3 juin 2021 Danemark. Adoption d'une loi externalisant l'accueil des demandeurs d'asile.

Le premier pays avec lequel Copenhague a signé un accord, moyennant rétribution, est le Rwanda. Il s’agissait d’une promesse électorale de la Première ministre sociale-démocrate Mette Frederiksen. En 2020, le pays n’a reçu que quelque mille cinq cents demandes d’asile et en a satisfait environ six cents. Le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) estime que cette pratique va « à l’encontre de la lettre et de l’esprit de la Convention de juillet 1951 relative au statut des réfugiés », à laquelle le Danemark adhère, qui bannit le refoulement des demandeurs d’asile. […] Lire la suite

3-27 mai 2021 France – Rwanda. Visite du président Emmanuel Macron au Rwanda.

Le 3, au terme de quinze ans d’instruction, le procureur chargé du dossier de Bisesero requiert un non-lieu. Les troupes françaises de l’opération Turquoise étaient accusées de complicité de génocide et de crimes contre l’humanité, en lien avec des massacres de réfugiés tutsi perpétrés dans les collines de Bisesero, près du lac Kivu, en juin 1994. […] Lire la suite

26 mars 2021 France – Rwanda. Remise du rapport sur le rôle de la France dans le génocide rwandais.

La commission d’historiens dirigée par Vincent Duclert remet au président Emmanuel Macron son rapport sur « La France, le Rwanda et le génocide des Tutsi (1990-1994) ». Celui-ci établit « un ensemble de responsabilités, lourdes et accablantes » pour Paris. L’exonérant de toute complicité dans le génocide de quelque huit cent mille Tutsi par le pouvoir hutu, entre avril et juillet 1994, le rapport indique que « la France s’est néanmoins longtemps investie au côté d’un régime qui encourageait des massacres racistes », qu’« elle est demeurée aveugle face à la préparation d’un génocide par les éléments les plus radicaux de ce régime », qu’« au moment du génocide, elle a tardé à rompre avec le pouvoir intérimaire qui le réalisait » et qu’« elle a réagi tardivement avec l’opération Turquoise ». […] Lire la suite

16 juillet 2020 Belgique. Installation de la commission spéciale sur le passé colonial du pays.

Celle-ci est chargée de clarifier le rôle – notamment économique – de l’État et des acteurs non étatiques au Congo – État indépendant propriété de Léopold II, puis colonie belge –, au Rwanda et au Burundi, en vue d’élaborer une politique de réconciliation avec les ressortissants de ces pays.  […] Lire la suite

Pour citer l’article

François BART, Jean-Pierre CHRÉTIEN, Marcel KABANDA, « RWANDA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 août 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/rwanda/