STREICH RITA (1920-1987)

Le « rossignol » allemand voit le jour le 18 décembre 1920 à Barnaoul, en Sibérie, près de Novossibirsk, au pied de l'Altaï, où son père, prisonnier de guerre allemand, avait épousé une Russe. Elle arrive très jeune en Allemagne ; ses parents se fixent à Essen puis à Iéna et à Augsbourg, où elle est l'assistante d'un médecin dont elle tombe amoureuse. Son professeur de piano parvient toutefois à la dissuader d'abandonner le chant, dont elle avait commencé l'étude, révélant une voix d'une souplesse et d'une légèreté étonnantes. À Berlin, elle travaille avec Willy Domgraf-Fassbänder (le père d'une autre cantatrice illustre, Brigitte Fassbänder), Maria Ivogün et Erna Berger. Elle fait ses débuts en 1943 au théâtre municipal d'Aussig (aujourd'hui Ústí nad Labem, en République tchèque) dans le rôle de Zerbinette d'Ariane à Naxos de Richard Strauss. Rapidement, elle est engagée à la Staatsoper de Berlin (1946-1950) ; puis elle passe à la Städtische Oper (Berlin-Ouest), où elle chante jusqu'en 1953. En 1952 et 1953, elle chante le Waldvogel de Siegfried au festival de Bayreuth et fait ses débuts à l'opéra de Vienne en 1953. Elle fera partie de la troupe permanente de cette maison entre 1956 et 1972. À partir de 1954, elle se produit chaque année au festival de Salzbourg, dans le Freischütz de Weber, sera Najade d'Ariane à Naxos, la Reine de la nuit de La Flûte enchantée, Despina de Così fan tutte... La même année, elle fait ses débuts à Covent Garden et chante Sophie du Chevalier à la rose de Richard Strauss à l'opéra de Rome. Puis ce sont les festivals d'Aix-en-Provence (1955) et de Glyndebourne (1958), la première tournée aux États-Unis (1957), la Scala de Milan et les récitals de lieder ou d'airs de concerts, auxquels elle consacre une part importante de son temps. À partir des années1970, elle se tourne vers l'enseignement : nommée professeur à la Folkwang-Hochschule d'Essen en 1974, elle donne des cours d'interprétation au Mozarteum de Salzbourg pendant le festival et, en 1976, elle se voit [...]


pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : chef d'orchestre, musicologue, producteur à Radio-France

Classification

Pour citer l’article

Alain PÂRIS, « STREICH RITA - (1920-1987) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/rita-streich/