RICHARD Ier CŒUR DE LION (1157-1199) roi d'Angleterre (1189-1199)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fils d'Henri II Plantagenêt et d'Aliénor d'Aquitaine, duc d'Aquitaine dès l'âge de onze ans, Richard Cœur de Lion participe, avec son frère aîné Henri le Jeune, à la grande révolte de 1173-1174 contre Henri II, révolte soutenue par le roi de France Louis VII. Battu, il se soumet et aide son père à mater la rébellion des seigneurs aquitains en 1183. À la mort d'Henri le Jeune (1183), il devient l'héritier du trône. À nouveau en conflit avec son père, il prête hommage à Philippe Auguste pour toutes les possessions des Plantagenêts dans le royaume de France (1188) et participe aux côtés du Capétien à la campagne qui se termine par la défaite et la mort d'Henri II. Devenu roi, Richard se trouve face à son allié de la veille ; mais, Jérusalem étant tombée entre les mains des infidèles, les deux souverains prennent la croix à la suite de l'empereur Frédéric Barberousse déjà parti pour la Terre sainte. Pour financer l'expédition, Richard puise dans le trésor laissé par son père et vend son indépendance à l'Écosse. Les deux rois quittent Vézelay en 1190 et hivernent en Sicile où Richard se conduit en maître. Avant d'arriver en Terre sainte, il enlève l'île de Chypre à Isaac Comnène et y épouse Bérengère de Navarre (mai 1191). Débarqué à Acre, il joue un rôle décisif dans la prise de la ville. Philippe Auguste étant alors rentré en France (août 1191), Richard reste le véritable chef de la troisième Croisade. À la tête d'une puissante armée, il remporte de brillantes victoires sur Saladin (Arsouf, 1191 ; Jaffa, 1192). Il force l'admiration de l'ennemi par ses prouesses, mais ne peut pénétrer trop longtemps à l'intérieur des terres sous peine de voir ses communications coupées. À deux reprises, il s'arrête à quelques kilomètres de Jérusalem. Pendant son absence, Philippe Auguste attaque la Normandie et traite avec Jean sans Terre, le dernier fils d'Henri II, qui s'est emparé de la régence. Richard signe une trêve avec Saladin (sept. 1192) qui laisse aux croisés [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : agrégé de l'Université, assistant à l'université de Paris-I

Classification


Autres références

«  RICHARD I er COEUR DE LION (1157-1199) roi d'Angleterre (1189-1199)  » est également traité dans :

ALIÉNOR D'AQUITAINE (1122 env.-1204)

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 504 mots

Fille de Guillaume X, duc d'Aquitaine. Duchesse à la mort de son père (1137), elle fut mariée dès son avènement au prince Louis, qui montait, deux semaines plus tard, sur le trône de France sous le nom de Louis VII. Le duché demeura cependant distinct du domaine royal. L'union était mal assortie, la légèreté et la sensualité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alienor-d-aquitaine/#i_14242

ANGEVIN EMPIRE

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 1 508 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Des origines à l'épanouissement »  : […] Ce n'est qu'un sursis. Les années 1180 acculent le roi vieillissant à de nouvelles luttes ; le prince héritier Richard, depuis la mort de Henri le Jeune en 1183, intrigue avec le jeune roi de France, Philippe Auguste ; même Jean sans Terre trahit son père. Henri II subit maintes défaites avant de mourir en 1189, à Chinon, dans les bras d'un fils […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/empire-angevin/#i_14242

CHYPRE ROYAUME DE

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 219 mots
  •  • 1 média

En 1191, Chypre est conquise sur les Byzantins par le roi d'Angleterre Richard Cœur de Lion, qui se rendait en croisade. Richard revend l'île à Guy de Lusignan, ancien roi de Jérusalem, défait à Hattin en 1187 par Saladin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-de-chypre/#i_14242

CROISADES

  • Écrit par 
  • Jean RICHARD
  • , Universalis
  •  • 8 149 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La troisième croisade »  : […] et son armée se disloqua. Les deux autres prirent la route de mer, par la Sicile. Richard Cœur-de-Lion conquit Chypre au passage, puis vint s'associer au siège d'Acre établi par les autres croisés. Après la prise d'Acre et le départ de Philippe Auguste, il dirigea les opérations militaires, s'emparant de plusieurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/croisades/#i_14242

NORMANDIE

  • Écrit par 
  • Armand FRÉMONT, 
  • Lucien MUSSET
  •  • 7 270 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Les Plantagenêts (XIIe-XIIIe siècle) »  : […] Les fils de Henri II furent des caractères ingrats et instables, qui ne surent pas poursuivre l'œuvre de leur père. L'aîné, Richard Cœur de Lion (roi de 1189 à 1199), épuisa ses États en entreprises militaires vaines. Il ruina la Normandie à bâtir l'énorme forteresse du Château-Gaillard, au-dessus des Andelys ; il en résulta un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/normandie/#i_14242

PHILIPPE II AUGUSTE (1165-1223) roi de France (1180-1223)

  • Écrit par 
  • Michel SOT
  •  • 996 mots
  •  • 1 média

pas moins jusqu'à la capitulation de Henri II à Azay-le-Rideau le 4 juillet 1189. Richard Cœur de Lion, devenu roi, part pour la croisade avec Philippe Auguste : l'entente n'est que passagère, et le roi de France, rentré précipitamment (1191), intrigue contre son allié devenu le rival de Jean sans Terre et, surtout, du duc d'Autriche qui arrête […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippe-ii-auguste/#i_14242

SALADIN (1137-1193)

  • Écrit par 
  • Claude CAHEN
  •  • 1 569 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La lutte contre la croisade »  : […] mourut au seuil de la Syrie, alors que son armée était épuisée, Philippe Auguste et Richard Cœur de Lion, devancés par une partie de leurs hommes, vinrent effectivement, et l'ensemble de leurs forces constituait certainement la plus grande armée « franque » que l'Orient eût jamais vue. Guy de Lusignan, libéré, ne voulant pas abandonner au bénéfice […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saladin/#i_14242

Pour citer l’article

Paul BENOÎT, « RICHARD Ier CŒUR DE LION (1157-1199) - roi d'Angleterre (1189-1199) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 décembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-ier-coeur-de-lion/