RHODOPHYCÉES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Cladome

Cladome
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Carposporophyte

Carposporophyte
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Asparagopsis armata : cycle

Asparagopsis armata : cycle
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin


Les Rhodophycées ou Algues rouges sont en majorité des algues marines. On en connaît plus de 4 000 espèces, réparties dans 600 genres environ. Seule classe de l'embranchement des Rhodophytes, elles comprennent deux sous-classes assez différentes l'une de l'autre à bien des égards : les Bangiophycidées et les Floridéophycidées ou Floridées.

Les Rhodophycées se distinguent par un ensemble de caractères : cytologiques (plastes colorés en rouge par des pigments surnuméraires : les phycobiliprotéines ; présence de synapses entre les cellules), biochimiques (présence d'amidon floridéen, extraplastidial et d'hétérosides du glycérol ou de l'acide glycérique), morphologiques (structure cladomienne souvent très différenciée chez les Floridées). Leur reproduction sexuée, caractérisée par l'absence de cellules reproductrices flagellées, s'opère par trichogamie. Leur cycle d'alternance de générations, en général trigénétique, comprend une génération, issue du zygote, parasite du gamétophyte.

La plupart des Rhodophycées sont de taille modeste, ne mesurant que quelques centimètres ou quelques décimètres de long ; certaines sont microscopiques ; très rares sont celles qui dépassent le mètre.

Caractères généraux

Les Rhodophycées sont des algues eucaryotes à cellules souvent plurinucléées. Leurs plastes (rhodoplastes), rarement uniques dans les cellules et ordinairement dépourvus de pyrénoïde, renferment de la chlorophylle a associée à des caroténoïdes. La couleur verte de la chlorophylle est masquée par des phycobiliprotéines : la r-phycoérythrine et la r-phycocyanine, la première étant la plus abondante et souvent la seule présente. L'ultrastructure des rhodoplastes est particulière : les thylacoïdes, isolés les uns des autres (cf. plastes, ), portent, sur leur face externe, des phycobilisomes renfermant les phycobiliprotéines.

Cladome

Cladome

diaporama

Début de développement de cladome… 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Une autre caractéristique de la cellule des Rhodophycées est la présence constante (sauf chez beaucoup de Bangiophycidées) de synapses ; une synapse est une ouverture laissée dans la paroi lors de la formation de deux cel [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 9 pages




Écrit par :

  • : professeur à la faculté des sciences de Paris
  • : docteur ès sciences, professeur à l'université de Paris-VI

Classification


Autres références

«  RHODOPHYCÉES  » est également traité dans :

AQUACULTURE

  • Écrit par 
  • Lucien LAUBIER
  •  • 11 430 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La culture de l'algue rouge nori, Porphyra tenera, au Japon »  : […] algues alimentaires (fig. 1). Les Porphyra sont des algues rouges (Rhodophycées) foliacées formées généralement d'une seule assise de cellules, qui se développent dans la zone de balancement des marées et dans la zone immédiatement inférieure. Leur cycle de développement est caractérisé par une alternance entre une génération macroscopique – les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aquaculture/#i_2398

PARASITISME

  • Écrit par 
  • Claude COMBES, 
  • Louis EUZET, 
  • Georges MANGENOT
  •  • 6 248 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les Algues parasites »  : […] Mais c'est chez les Rhodophycées marines que le parasitisme algal est le plus développé et le plus intéressant. Les Algues rouges parasites sont toutes dépourvues de pigments assimilateurs (chlorophylle et phycoérythrine). Deux cas doivent être distingués. Ou bien l'hôte et le parasite sont systématiquement très éloignés ; […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parasitisme/#i_2398

THALLE

  • Écrit par 
  • Jean FELDMANN, 
  • Marie-Thérèse L'HARDY-HALOS
  •  • 3 948 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Les nématothalles »  : […] et Ulvella, des Phéophycées Myrionema, des Rhodophycées Erythrocladia ; nématothalle hétérotriche des Rhodophycées Cruoria), soit par élargissement des filaments dont toutes les cellules sont le siège de divisions longitudinales ou obliques (nématothalle dressé foliacé des Chlorophycées […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thalle/#i_2398

Voir aussi

ACROCHAETIALES    ALTERNANCE DE PHASES    BANGIALES    BANGIOPHYCIDÉES    BONNEMAISONIALES    CARPOGONE    CÉRAMIALES    CLADOMES    COMPSOPOGONALES    CRYPTONÉMIALES    CYCLE DIGÉNÉTIQUE    FLORIDÉES    GAMÉTOPHYTE    GÉLIDIALES    GIGARTINALES    NÉMALIONALES    PORPHYRIDIALES    RHODYMÉNIALES    SPERMATIE    CYCLE TRIGÉNÉTIQUE

Pour citer l’article

Jean FELDMANN, Francis MAGNE, « RHODOPHYCÉES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/rhodophycees-algues-rouges/