RHODOPHYCÉES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Données écologiques et biologiques

Les Rhodophycées se rencontrent dans toutes les mers du globe et sous toutes les latitudes. Elles sont toutefois proportionnellement moins nombreuses dans les mers arctiques, leur nombre augmentant progressivement dans l'Atlantique Nord au fur et à mesure que l'on se rapproche du tropique. Beaucoup de genres sont cosmopolites et représentés dans les divers océans par des espèces différentes. D'autres sont propres aux régions tropicales ou aux régions tempérées boréales ou australes. D'autres enfin ont une répartition géographique plus restreinte, tel le genre Rissoella localisé dans la Méditerranée.

Les Rhodophycées d'eau douce, peu nombreuses, sont fréquentes dans les eaux courantes et peu minéralisées (Batrachospermum, Lemanea). Dans les régions tropicales, des espèces appartenant à des genres marins (Bostrychia, Caloglossa) peuvent vivre dans les eaux douces, très loin de la mer.

Grâce à leurs pigments surnuméraires (phycoérythrine en particulier) qui leur permettent de capter l'énergie des radiations vertes qui seules pénètrent en profondeur dans la mer et qui ne sont pas directement utilisables par la chlorophylle, beaucoup de Rhodophycées vivent dans l'étage infralittoral, au-dessous du niveau des basses mers et jusqu'à la limite inférieure de la végétation marine (120 à 130 m en moyenne). Toutefois, quelques espèces se trouvent près du niveau de la mer et même dans l'étage littoral, en plein soleil (Rissoella). Les Corallinacées peuvent former des revêtements ou des massifs calcaires importants sur les rochers ou contribuer à souder entre eux les blocs de madréporaires des récifs coralliens. Certaines formes non fixées (Lithothamnium calcareum et L. corallioides) s'accumulent sur le fond, en une assez grande épaisseur, et constituent le maerl exploité en Bretagne.

Certaines Rhodophycées épiphytes sur d'autres algues envoient dans les tissus de leur support des rhizoïdes ou des rameaux endophytes ; ces algues, bien pigmentées et photosynthétiques, sont tout au plus des hémiparas [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 9 pages

Médias de l’article

Cladome

Cladome
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Carposporophyte

Carposporophyte
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Asparagopsis armata : cycle

Asparagopsis armata : cycle
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Afficher les 3 médias de l'article


Écrit par :

  • : professeur à la faculté des sciences de Paris
  • : docteur ès sciences, professeur à l'université de Paris-VI

Classification

Autres références

«  RHODOPHYCÉES  » est également traité dans :

AQUACULTURE

  • Écrit par 
  • Lucien LAUBIER
  •  • 11 431 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La culture de l'algue rouge nori, Porphyra tenera, au Japon »  : […] L' aquaculture des algues du genre Porphyra au Japon, en Chine et en Corée du Sud, est l'exemple souvent cité pour démontrer la maîtrise des pratiques culturales chez les algues alimentaires (fig. 1). Les Porphyra sont des algues rouges ( Rhodophycées) foliacées formées généralement d'une seule assise de cellules, qui se développent dans la zone de balancement des marées et dans la zone immédia […] Lire la suite

PARASITISME

  • Écrit par 
  • Claude COMBES, 
  • Louis EUZET, 
  • Georges MANGENOT
  •  • 6 249 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les Algues parasites »  : […] Certaines Chlorophycées sont parasites de plantes vasculaires. Les feuilles persistantes des arbustes du sous-bois, dans les forêts des tropiques humides, sont un substrat favorable pour beaucoup d'organismes : Bactéries, Champignons, Algues vertes, Lichens. La plupart de ces épiphylles , qui se développent lentement sur les cuticules en utilisant les nutrilites excrétés par la feuille, sont des s […] Lire la suite

THALLE

  • Écrit par 
  • Jean FELDMANN, 
  • Marie-Thérèse L'HARDY-HALOS
  •  • 3 948 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les nématothalles »  : […] Les nématothalles sont constitués de filaments, ramifiés ou non, engendrés par un zygote, une spore ou une cellule isolée . Ils sont dits hétérotriches lorsqu'ils sont complets et comportent des filaments rampants ou prostrés, et des filaments dressés ( Chlorophycées du genre Stigeoclonium , Phéophycées du genre Ectocarpus , Rhodophycées du genre Helminthora ...). L'évolution régressive des némato […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean FELDMANN, Francis MAGNE, « RHODOPHYCÉES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/rhodophycees-algues-rouges/