RÉSEAUX INFORMATIQUES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les réseaux sans fil

L'évolution technologique a permis l'avènement des réseaux sans fil (par opposition aux réseaux filaires qui utilisent différents types de câbles) dont le développement est en plein essor à cause du confort de raccordement qu'ils procurent, et malgré leur impact soupçonné sur la santé. Selon la portée du réseau et les débits binaires utilisés, différentes technologies de réseaux sans fil sont désormais couramment installées : cela va de la simple liaison entre un périphérique et l'ordinateur, en passant par les WLAN (wireless LAN) ou LAN sans fil, aux réseaux WWAN (wireless WAN) ou WAN sans fil.

Les réseaux personnels sans fil

Comme les réseaux locaux filaires, mais avec des débits inférieurs, les réseaux personnels sans fil, ou WPAN (wireless personal area network), servent à relier des machines distantes de quelques dizaines de mètres. Ils relient par exemple des périphériques à un ordinateur ou deux ordinateurs très peu distants. Plusieurs technologies de WPAN coexistent à ce jour. Bluetooth (IEEE 802.15.1) en est un exemple : lancé par Ericsson en 1994, ce standard offre un débit maximal de 1 Mbit/s sur une trentaine de mètres. Très peu gourmand en énergie, il est particulièrement adapté à un usage domestique (connexions pour imprimantes, téléphones portables, appareils domestiques, assistant personnel ou PDA – personal digital assistant –, etc.).

Les réseaux locaux sans fil (famille IEEE 802.11)

Les réseaux locaux sans fil, ou WLAN, s'utilisent comme les réseaux locaux filaires et couvrent quelques centaines de mètres. Les technologies sans fil évoluant très rapidement, on trouve toute une série de normes physiques, repérées par le terme générique 802.11. Leurs spécifications ont été adoptées par l'I.E.E.E. à partir de 1997 ; la lettre qui suit 802.11 désigne la version employée. Chaque version se distingue des autres par la bande de fréquences utilisée, les débits binaires et la portée dans un environnement dégagé. Le Wi-Fi (802.11b) est l'une des premières solutions du standard 802.11. Il utilise la bande de fréquence 2,4 GHz sur une portée maximale de 300 mètres.

Les débits disponibles pour les réseaux sans fil varient de 11 Mbit/s pour le 802.11b (le Wi-Fi) à 54 Mbit/s pour le 802.11g. D'autres solutions, développées depuis 2001, coexistent dans la bande des 5 GHz (notamment les solutions Wi-Fi5 ou 802.11a et HiperLan2 ou 802.11h).

La méthode d'accès utilisée dans les réseaux locaux sans fil est CSMA/CA (Carrier Sense Multiple Access/Collision Avoidance), une variante des algorithmes de la famille CSMA, conçue pour limiter les risques de collisions entre les émissions de machines qui ne se « voient » pas, c'est-à-dire entre machines se trouvant hors de portée l'une de l'autre.

L'organisation interne d'un réseau local sans fil est soit indépendante de toute infrastructure (réseaux ad hoc), soit structurée en domaines indépendants appelés cellules (réseaux cellulaires).

Dans un réseau ad hoc, les communications sont directes, de machine à machine (connexions point à point). Les équipements d'un tel réseau sont les machines des utilisateurs qui servent également de relais aux stations hors de portée ; les règles topologiques des réseaux filaires sont alors inapplicables car la validité d'un itinéraire peut changer brusquement. De plus, les algorithmes de routage ont dû être adaptés pour tenir compte de la bande passante limitée et de la faible durée de vie des batteries.

Dans un réseau cellulaire, la cellule est gérée par une station de base autour de laquelle sont répartis les différents équipements. Ces derniers pouvant passer d'une cellule à l'autre, il faut alors assurer la continuité des communications, même en cas de changement de cellules. Pour cela, il faut localiser à chaque instant le mobile en déplacement (techniques de roaming) et gérer la communication à la frontière entre cellules (techniques de hand over).

La boucle locale radio

La boucle locale radio est constituée par le dernier tronçon de liaison entre le commutateur de l'opérateur des télécommunications et l'utilisateur final. Elle est réalisée non pas en fils de cuivre mais par ondes radio. Les opérateurs alternatifs peuvent ainsi s'affranchir du réseau filaire local pour offrir à l'abonné une connexion sans fil à Internet. Le WiMax (worldwide interoperability for microwave access) est une technologie émergente d'accès sans fil à l'Internet haut débit, liée à la boucle locale radio et b [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 23 pages

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Médias

Adressage dans Internet

Adressage dans Internet
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Réseaux informatiques : principe d'architecture en couches

Réseaux informatiques : principe d'architecture en couches
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Réseaux informatiques : fonctionnement du modèle OSI

Réseaux informatiques : fonctionnement du modèle OSI
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Réseau informatique local de topologie physique en bus

Réseau informatique local de topologie physique en bus
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Afficher les 13 médias de l'article

Écrit par :

  • : maître de conférences à l'université de Paris-VI-Pierre-et-Marie-Curie, ingénieur de l'École polytechnique féminine, docteur-ingénieur
  • : professeur des Universités, responsable du centre de recherche en informatique de l'université de Paris-V-René-Descartes

Classification

Autres références

«  RÉSEAUX INFORMATIQUES  » est également traité dans :

CLOUD COMPUTING ou INFORMATIQUE DANS LES NUAGES

  • Écrit par 
  • François PÊCHEUX
  •  • 3 414 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Économie du cloud »  : […] Le cloud computing permet de créer le service informatique adapté aux besoins des utilisateurs et de réduire les coûts associés. Son principe de fonctionnement peut être modifié à l'infini mais dépend des types de clients et des services qu'ils demandent. Si le client est une entreprise, d'évidentes questions de confidentialité se posent et la solution cloud doit être clairement réservée à son us […] Lire la suite

CRYPTOLOGIE

  • Écrit par 
  • Jacques STERN
  •  • 5 755 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Sécurisation des réseaux ouverts »  : […] Internet n'est pas sûr, et son développement rapide appelle un recours massif au chiffrement et aux autres techniques cryptographiques . La confidentialité des données transmises à un serveur lors d'une connexion par Internet est une question qui préoccupe les utilisateurs. Pour y répondre, on a développé la norme S.S.L. (Secure Socket Layer), qui utilise tout l'arsenal de la cryptologie moderne  […] Lire la suite

CYBERCRIMINALITÉ

  • Écrit par 
  • Olivier PALLUAULT
  •  • 2 555 mots

Dans le chapitre « Définitions »  : […] La cybercriminalité s'inscrit dans cette perspective où les formes de la criminalité et de la délinquance, passant de l'espace physique au domaine virtuel, changent de nature ainsi que d'expression. Phénomène protéiforme aux contours flous, la cybercriminalité est appréhendée de manière large comme l'ensemble des infractions commises au moyen d'ordinateurs ou visant ces derniers. Elle englobe gén […] Lire la suite

DÉVELOPPEMENT DU RÉSEAU INTERNET

  • Écrit par 
  • Pierre MOUNIER-KUHN
  •  • 280 mots

Au cours des années 1960, l'Advanced Research Projects Agency (A.R.P.A.), l'agence de recherche du ministère américain de la Défense, avait piloté et financé le développement d'un réseau de communications, Arpanet, reliant les ordinateurs des divers laboratoires universitaires travaillant sous contrats militaires. Cette initiative motiva l'intérêt de nombreux chercheurs et suscita un flot d'innova […] Lire la suite

ETHERNET

  • Écrit par 
  • François PÊCHEUX
  •  • 611 mots

Ethernet est à la fois un standard et une technologie permettant à différents ordinateurs de communiquer entre eux au sein d'un réseau local, en utilisant une seule ligne de communication partagée. Le terme Ethernet vient du mot éther, en référence aux théories physiques du xix e  siècle sur la propagation de la lumière (l'éther représentant à cette époque un milieu fluide hypothétique partagé da […] Lire la suite

INFORMATIQUE - Histoire

  • Écrit par 
  • Pierre GOUJON
  •  • 4 470 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La naissance des réseaux »  : […] De son côté, l'autre informatique, la « grande », a poursuivi son évolution propre. Les architectures et les structures (machines et organisations) sont désormais caractéristiques de la « troisième génération », c'est-à-dire très centralisées, dans des environnements de « grands sites », avec des capacités de stockage accrues et des procédures de gestion relativement lourdes. Les types d'applicati […] Lire la suite

INTERNET - Histoire

  • Écrit par 
  • Danièle DROMARD, 
  • Dominique SERET
  •  • 6 986 mots
  •  • 2 médias

Initialement destiné à la recherche pour relier quelques universités américaines dans les années 1960, Internet a su évoluer pour devenir un réseau mondial interconnectant un nombre croissant de réseaux informatiques de toutes tailles, après s'être considérablement développé dans les années 1990. Internet est devenu un réseau à trois niveaux fédérant tous les réseaux de la planète, qui occupe dés […] Lire la suite

INTERNET - Les applications

  • Écrit par 
  • Danièle DROMARD, 
  • Dominique SERET
  •  • 5 034 mots

Une application est un programme plus ou moins complexe, installé sur l'ordinateur d'un utilisateur, en vue d'obtenir une palette de services locaux ou à travers un réseau. Une des applications les plus connues développées sur Internet est le WWW ( World Wide Web , ou simplement Web), une application conviviale de consultation à distance de pages multimédias. Son principal intérêt est d'atteindre, […] Lire la suite

JEUX EN LIGNE

  • Écrit par 
  • Erwan CARIO
  •  • 2 566 mots

Dans le chapitre « La préhistoire »  : […] Si World of Warcraft est aujourd'hui, par sa popularité, la référence incontestable des MMOG, il n'est que l'aboutissement d'un phénomène né au milieu des années 1990, qui trouve ses racines à la fin des années 1970. À cette époque, les réseaux d'ordinateurs existent principalement dans les universités et ne possèdent pas d'interfaces graphiques. Qu'à cela ne tienne, les MUD ( Multi-Users Dungeo […] Lire la suite

LOGICIELS

  • Écrit par 
  • Jacques PRINTZ
  •  • 6 533 mots

Dans le chapitre « Les systèmes d'exploitation et les progiciels de type système »  : […] Les ordinateurs, malgré leur petite taille, sont des systèmes électroniques extrêmement complexes. Nus, sans logiciels pour en faciliter leur exploitation, leur programmation serait extrêmement difficile, ce qui en limiterait drastiquement l'usage. Très tôt dans les années 1950 sont apparus des logiciels livrés avec les machines, les systèmes d'exploitations, dont le but était de simplifier l'in […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

18 décembre 2021 Suisse – États-Unis. Extradition vers les États-Unis de Vladislav Klyushin.

Vladislav Klyushin est propriétaire du groupe M13, spécialisé dans les ressources informatiques et qui a développé un système de surveillance des médias et des réseaux sociaux officiellement utilisé depuis 2016 par l’administration présidentielle russe. L’ambassade russe à Berne dénoncera les « causes politiques sous-jacentes » à cette extradition. […] Lire la suite

13 décembre 2020 États-Unis. Cyberattaque massive contre plusieurs administrations fédérales.

La presse révèle la cyberattaque massive dont ont été victimes diverses administrations fédérales par le biais d’un logiciel espion dissimulé dans l’outil de gestion des réseaux informatiques Orion commercialisé par SolarWinds, qui est largement utilisé par les administrations et les entreprises. Les départements du Trésor, du Commerce, de l’Intérieur, de la Santé et de la Défense sont touchés. […] Lire la suite

10 mars 1997 France. Intervention présidentielle sur l'avenir des jeunes

Dressant un tableau relativement optimiste de la situation des jeunes, le chef de l'État, dans une démarche volontariste, s'engage sur la lutte contre l'illettrisme, la réduction du poids des programmes scolaires, la connexion des établissements d'enseignement à des réseaux informatiques, mais aussi la simplification des procédures des missions locales pour l'emploi, le développement de la formation continue, ou encore l'introduction de « peines de réparation » pour les petits délinquants, le renforcement des moyens de lutte contre la drogue ou l'inscription automatique sur les listes électorales. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Danièle DROMARD, Dominique SERET, « RÉSEAUX INFORMATIQUES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 septembre 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/reseaux-informatiques/