SCOTTO RENATA (1933- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Avec sa voix légère et haut placée, la soprano italienne Renata Scotto (née à Savone, en Ligurie, le 24 février 1933), qui interprète le rôle-titre de La Traviata à dix-neuf ans, aurait pu s'étourdir de ses succès prématurés en Mimì (La Bohème de Puccini), Adina (L'Elisir d'amore de Donizetti) ou Donna Elvira (Don Giovanni de Mozart). Sur les conseils du ténor Alfredo Kraus, elle perfectionna sa technique et s'imposa dès 1957 à Édimbourg dans Amina de La Sonnambula de Bellini. Bellinienne à la coloratura et au portamento d'école, donizettienne piquante et finement belcantiste, cette musicienne accomplie démontrera dès lors une saisissante capacité à faire vivre les mots et palpiter les émotions : dans le rôle-titre de Lucia di Lammermoor de Donizetti, dans Giulietta (I Capuleti e i Montecchi de Bellini), ou dans une Gilda (Rigoletto de Verdi) conciliant admirablement l'innocence de la jeune fille, la maturité de la femme blessée et son assomption. À la Scala de Milan, au Covent Garden de Londres ou au Metropolitan Opera de New York, l'éventail de ses emplois s'élargira aux grands Verdi, des Vêpres siciliennes (Hélène) à Macbeth (Lady Macbeth), puis à Puccini (Manon Lescaut, Musetta de La Bohème, Giorgetta d'Il Tabarro) et à la jeune école italienne, ses interprétations du personnage de Madama Butterfly marquant notamment la discographie.

—  Jean CABOURG

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jean CABOURG, « SCOTTO RENATA (1933- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/renata-scotto/