RATE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fonctions de la rate

Les fonctions de la rate peuvent être groupées sous trois rubriques : fonction de filtration, fonction de réservoir, fonction immunologique.

Fonction de filtration

– La cueillette ou culling des Anglo-Saxons est la capacité de la rate de reconnaître et de débarrasser le sang des cellules vieillies ou lésées. Des particules comme des bactéries peuvent également être filtrées. Le ralentissement circulatoire et la présence de nombreux macrophages facilitent cette épuration. Les globules rouges normaux, déformables, passent à travers la paroi des sinus, mais les globules altérés sont arrêtés.

– Le pitting est la capacité de la rate à soustraire des globules rouges des inclusions sans détruire la cellule. Ces inclusions sont variées. Il peut s'agir de débris nucléaires (corps de Jolly), de précipités d'hémoglobine (corps de Heinz), de grains de fer, d'organismes intracellulaires (Plasmodium, Bartonella). Le passage des inclusions rigides se fait avec lenteur au niveau des sinus. Les macrophages viennent capter l'inclusion avec un bord de la membrane cellulaire et un film d'hémoglobine. La membrane cellulaire se referme ensuite et la cellule épurée peut passer dans le sinus veineux.

– Le modelage consiste à améliorer la fonction des réticulocytes à la sortie de la moelle durant 1 à 2 jours. Dans la rate, les réticulocytes se libèrent de leurs organites non nécessaires, acquièrent une charge négative plus grande, une surface plus réduite, une plus grande flexibilité.

Fonction de réservoir

Les fonctions de réservoir de la rate sont limitées essentiellement à l'accumulation des plaquettes. Normalement 30 p. 100 des plaquettes sont accumulées dans la rate. D'où elles peuvent être libérées sous différentes stimulations, adrénalinique par exemple. Il existe un équilibre entre les plaquettes circulantes et les plaquettes spléniques. Le flux d'entrée dans la rate des plaquettes marquées par un radio-isotope permet de calculer le flux sanguin splénique qui est égal à 6 ± 2 p. 100 du volume sanguin total par minute. Chez l'homme, la rate ne constitue pas un réservoir appréciable pour les globules rouges. La rate ne contient que 20 à 60 ml de globules rouges. Ce réservoir de globules rouges augmente beaucoup en cas de splénomégalie. La rate n'exerce pas, en revanche, de façon significative, la fonction de réservoir pour les globules blancs.

Fonctions immunologiques

La rate est le site le plus efficace pour la phagocytose. Sa circulation ralentie permet un temps de contact plus long et une efficacité accrue de la phagocytose. Quand les bactéries atteignent la circulation, le système réticulo-endothélial joue un rôle capital. Le site de clairance dans le système réticulo-endothélial est dépendant de la présence d'anticorps antibactériens spécifiques. En l'absence de tels anticorps spécifiques, la clairance hépatique des bactéries devient inefficace. Par contre, la phagocytose splénique reste efficace et devient essentielle pour la défense de l'hôte. La rate phagocyte aussi les cellules sanguines recouvertes d'anticorps. Les macrophages spléniques enlèvent les portions de membrane de globules rouges recouverts d'immunoglobulines G. Le globule rouge se répare ensuite lui-même mais devient un sphérocyte beaucoup plus rigide qui ne peut pas passer à travers les fentes des sinus ; bloqué dans la rate, il y est détruit.

La rate est un lieu important de production d'anticorps. Les antigènes circulants sont captés par les macrophages qui les présentent aux cellules immunologiquement compétentes de la rate qui vont assurer la production d'anticorps humoraux. Des individus sans rate produisent peu ou pas d'anticorps en réponse à l'administration intraveineuse d'antigènes. Ce fait a été observé en particulier pour le pneumocoque, bactérie pouvant être responsable d'infection grave chez les sujets aspléniques. Le niveau d'immunoglobulines M est diminué pendant 2 à 4 ans après splénectomie.

L'immunité cellulaire est peu modifiée chez les sujets aspléniques.

La production de lymphocytes est la seule forme d'hématopoïèse qui persiste dans la rate après la naissance. Lymphocytes et plasmocytes sont produits dans la pulpe blanche.

La production de tuftsin  : la tuftsin est un polypeptide qui stimule l'activité phagocytaire des polynucléaires et des macrophages et la migration [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  RATE  » est également traité dans :

ABDOMEN

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT
  •  • 6 346 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La pathologie traumatique »  : […] L'abdomen, insuffisamment protégé par sa paroi musculaire, est exposé à différentes agressions, qui provoquent soit des contusions, soit des plaies. a) Les contusions de l'abdomen atteignent de préférence les organes parenchymateux, et, par ordre de fréquence décroissante, la rate, le foie, les reins, le pancréas. La rupture traumatique de la rate peut succéder à un traumatisme localisé, du type […] Lire la suite

BILHARZIOSES ou SCHISTOSOMIASES

  • Écrit par 
  • Robert DURIEZ, 
  • Yves GOLVAN
  •  • 1 900 mots

Dans le chapitre « Clinique »  : […] Les manifestations pathologiques sont engendrées essentiellement par les œufs dont la présence déclenche une irritation locale. Chacun d'eux constitue un foyer inflammatoire. S'ensuivent ulcération, destruction tissulaire, fibrose ou rétraction cicatricielle source de complications. Ces œufs sont innombrables. Le pouvoir pathogène des Schistosoma demande cependant à être interprété. Dans bien des […] Lire la suite

DIGESTIF APPAREIL

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques BERNIER, 
  • Jean-Louis FRESLON, 
  • Claude GILLOT
  • , Universalis
  •  • 15 451 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Forme générale et principaux rapports »  : […] Il est commode de subdiviser l'estomac en deux portions : les deux tiers supérieurs, allongés verticalement, forment le corps ; le tiers inférieur, plus étroit, transversal, est l'antre gastrique. L'antre est séparé du duodénum par une zone rétrécie, à fonction sphinctérienne, le pylore, situé sur la ligne médiane en regard de la première vertèbre lombaire (fig. 2) . Le bord droit, ou petite courb […] Lire la suite

HÉMATOLOGIE

  • Écrit par 
  • Jean BERNARD, 
  • Michel LEPORRIER
  •  • 8 446 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Hématologie cellulaire »  : […] L'hématologiste, entre tous les médecins, jouit d'un remarquable privilège. Il peut à tout moment, en prélevant une goutte de sang, examiner le tissu dont il a charge de prévenir ou de corriger les variations. Ce privilège est singulier. Pour le rein, pour le foie, des prélèvements ne peuvent être faits qu'une fois, deux fois. Pour le cerveau, pour le cœur, ce type d'exploration reste exceptionnel […] Lire la suite

IMMUNITÉ, biologie

  • Écrit par 
  • Joseph ALOUF, 
  • Michel FOUGEREAU, 
  • Dominique KAISERLIAN-NICOLAS, 
  • Jean-Pierre REVILLARD
  •  • 21 522 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Organisation du tissu lymphoïde et circulation des lymphocytes »  : […] L'organisme humain adulte contient environ 10 12  lymphocytes (mille milliards), répartis de façon diffuse dans le sang, la lymphe et les tissus, ou bien rassemblés au sein de structures favorisant les interactions cellulaires nécessaires au développement de la réponse immunitaire et à sa régulation. Ces structures lymphoïdes constituent les organes lymphoïdes secondaires ou périphériques : gangl […] Lire la suite

LEUCÉMIES

  • Écrit par 
  • Michel LEPORRIER
  •  • 5 011 mots

Dans le chapitre « Leucémie myéloïde chronique »  : […] Cette maladie a longtemps été le parent pauvre des progrès de la médecine. Jean Bernard, maître prestigieux de l'hématologie moderne, la désignait dans les années 1970 comme la honte de l'hématologie. C'est dans cette maladie que les progrès les plus saisissants ont été obtenus en moins de trente ans. Sommairement, elle se manifeste par l'emballement de la production d'une variété de globules bla […] Lire la suite

SPLÉNOGRAMME

  • Écrit par 
  • Laurent DEGOS
  •  • 308 mots

Étude cytologique des éléments de la rate après une ponction splénique. Le risque non négligeable de rupture splénique et la variété des autres moyens de diagnostic justifient de limiter l'indication du splénogramme à certains cas particuliers. La ponction de la rate se fait avec une aiguille fine, en piquant et retirant rapidement l'aiguille, la respiration du patient étant bloquée. On ne fait pa […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

2-4 novembre 2020 Autriche. Attentat djihadiste à Vienne.

Le ministre de l’Intérieur Karl Nehammer admet « un raté dans les échanges d’informations ».  […] Lire la suite

22 juin 2017 France. Jugement de la filière djihadiste de « Cannes-Torcy ».

Cette filière constituée de membres originaires de Cannes (Alpes-Maritimes) et de Torcy (Seine-et-Marne) est responsable de l’attentat raté à la grenade contre une épicerie casher de Sarcelles (Val-d’Oise) en septembre 2012. Elle avait été démantelée en octobre de la même année. Elle projetait d’autres attaques. […] Lire la suite

2-24 août 2016 Turquie. Repositionnement diplomatique d'Ankara après la tentative de putsch.

Le 9 également, Ankara demande à Washington, par la voix du ministre de la Justice Bekir Bozdağ, de ne pas « sacrifier » les relations entre les deux pays en refusant d’extrader Fethullah Gülen, chef d’une confrérie islamiste réfugié aux États-Unis depuis 1999, qui est présenté comme l’instigateur du putsch raté de juillet. Le 12, Fethullah Gülen se dit prêt, dans une tribune publiée dans le quotidien Le Monde, à se soumettre aux conclusions d’une enquête internationale indépendante sur la tentative de putsch de juillet en Turquie, qu’il condamne. […] Lire la suite

2-16 juillet 2012 Royaume-Uni. La banque Barclays au cœur du scandale du Libor

Cette décision fait suite à la condamnation de l'établissement à 369 millions d'euros d'amende par les justices britannique et américaine, le 27 juin, pour avoir manipulé à son profit, de 2005 à 2009, le Libor (London Interbank Offered Rate) et l'Euribor, les taux interbancaires qui servent de référence aux marchés monétaires du Royaume-Uni et de la zone euro. […] Lire la suite

30 juillet 2000 Venezuela. Réélection du président Hugo Chavez

100 pour son principal adversaire, Francisco Arias, qui était son compagnon d'armes lors du putsch raté de février 1992 contre le régime de Carlos Andres Perez. Les partisans d'Hugo Chávez remportent 98 des 165 sièges du Parlement. Le taux de participation s'élève à 57 p. 100. Le président Chávez a fait adopter une nouvelle Constitution qui prévoit un allongement du mandat présidentiel de cinq à six ans et la possibilité, pour le chef de l'État, de se représenter. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean-Didier RAIN, « RATE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/rate/