PSYCHOLOGIE DES PROFONDEURS

ANIMUS & ANIMA

  • Écrit par 
  • Alain DELAUNAY
  •  • 1 037 mots
  •  • 1 média

Le couple anima-animus joue un rôle important dans la « psychologie des profondeurs » de Carl Gustav Jung . Il s'agit d'une résurgence de deux termes du corpus de la philosophie médiévale. On les rencontre chez de nombreux auteurs, notamment Guibert de Nogent, où généralement ils désignent, respectivement, l'âme ( anima ) et l'esprit ( animus ) selon une hiérarchie de dignité ontologique : corps, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/animus-et-anima/#i_93652

COMPLEXE, psychanalyse et psychologie

  • Écrit par 
  • Sylvie METAIS
  •  • 1 097 mots
  •  • 1 média

Le terme « complexe » appartient au vocabulaire de la psychologie des profondeurs et de la psychanalyse. C'est le psychiatre suisse Carl Gustav Jung qui, en 1902-1903, dénomme ainsi les phénomènes qu'il découvre lorsqu'il réalise son expérience des associations de mots. En effet, Jung, soucieux d'établir les théories de la psychologie à partir de méthodes expérimentales, élabore la situation d'ex […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/complexe-psychanalyse-et-psychologie/#i_93652

CRITIQUE LITTÉRAIRE

  • Écrit par 
  • Marc CERISUELO, 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 12 910 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La critique des thèmes, de la conscience et des profondeurs »  : […] Aux études historiques, qu'il ne juge pas inutiles mais dont il déplore le caractère statique, Albert Thibaudet, marqué par Bergson, veut substituer une analyse du mouvement de la création, par une méthode intuitive et métaphorique. Avec Charles Du Bos, cette mobilité critique devient une soumission métaphysique, voire une communion mystique. Enfin, les critiques de l'école dite de Genève – Alber […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/critique-litteraire/#i_93652

JUNG CARL GUSTAV (1875-1961)

  • Écrit par 
  • Étienne PERROT
  •  • 5 208 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La structure de la psyché »  : […] Les Types psychologiques composés au sortir de cette gestation (1921) décrivent une structure quaternaire de la psyché (le quatre, la croix traduisant une totalité). Mais les quatre fonctions psychologiques : pensée, intuition, sentiment et sensation, dont l'importance respective caractérise les différents types humains, forment un instrument que l'homme doit manier pour évoluer. La vision jungui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carl-gustav-jung/#i_93652

LE LIVRE ROUGE (C. G. Jung) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Michel CAZENAVE
  •  • 1 049 mots
  •  • 1 média

Voici des décennies que le « Livre rouge » de Carl Gustav Jung représentait une véritable légende dans les milieux de la psychologie. Ses héritiers ont enfin permis sa publication, en en confiant le soin à Sonu Shamdasani, de l'université de Londres, l'un des meilleurs connaisseurs au monde de l'œuvre du psychiatre suisse. Après une édition anglophone en 2009, Le Livre rouge est paru en 2011 en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-livre-rouge-c-g-jung/#i_93652

NOMBRES SYMBOLIQUE DES

  • Écrit par 
  • Alain DELAUNAY
  •  • 1 176 mots

De nombreuses études d'ethnologie comme de philosophie comparée, d'histoire des religions comme de psychologie des profondeurs ont montré que la pensée dite « sauvage » comme la connaissance symbolique présentent une compréhension qualitative du nombre. Cette compréhension expliquerait, semble-t-il, la préséance des nombres dits « naturels » sur toute autre structure arithmétique. Dans de telles m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/symbolique-des-nombres/#i_93652

SOI (psychologie)

  • Écrit par 
  • Alain DELAUNAY
  •  • 1 321 mots
  •  • 1 média

« L'endroit où le soi, le non-moi psychologique, est endormi est l'endroit le plus banal du monde — une gare, un théâtre, la famille, la situation professionnelle. » La psychologie des profondeurs telle que l'a théorisée Carl Gustav Jung repose sur une distinction entre deux instances psychiques : le moi, « la personnalité empirique et consciente », et le soi, « [...] concept limite, exprimant un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soi-psychologie/#i_93652