Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

PLAINES CENTRALES ou GRANDES PLAINES, États-Unis

Plaines centrales, Amérique du Nord - crédits : Encyclopædia Universalis France

Plaines centrales, Amérique du Nord

Vaste ensemble biogéographique de plusieurs millions d’hectares bordé par les montagnes Rocheuses à l’ouest et la vallée du Mississippi à l’est, les Grandes Plaines s’étendent dans toute la partie centrale du continent nord-américain, de l’Ouest canadien (Alberta, Saskatchewan) au Texas. La portion des Grandes Plaines située aux États-Unis est appelée Plaines centrales. Bien que faiblement peuplées, les Grandes Plaines sont au cœur de multiples enjeux économiques et environnementaux.

La conquête de l’Ouest contre les Indiens des plaines

Au début du xixe siècle, différents peuples amérindiens vivaient dans les Grandes Plaines, notamment les tribus sioux (Dakota, Lakota et Nakota) au nord, et des tribus nomades, comme les Comanches et les Cheyennes, au sud. L’essentiel des Plaines centrales est d’ailleurs considéré comme « Territoire indien » par l’Indian Intercourse Act de 1834. Par la suite, les territoires indiens sont peu à peu réduits et les traités de Medicine Lodge (1867) prévoient le déplacement de plusieurs tribus vers des réserves dans l’actuel Oklahoma. Alors que le front agricole lié à l’installation des colons européens progresse vers l’ouest des États-Unis, sous l’effet du Homestead Act de 1862 qui instaure la distribution des terres aux colons, les tensions se multiplient avec les populations amérindiennes des Plaines. De nombreux affrontements éclatent dans les années 1860, que les historiens américains rassemblent sous le nom de « Guerres sioux », comprenant notamment les batailles de Rosebud, Little Bighorn et Slim Buttes (1876) et prenant fin avec le massacre de Wounded Knee en 1890. L’allotissement des terres indiennes, organisé par le Dawes Act de 1887, aboutit à la sédentarisation des peuples amérindiens et au morcellement de leurs terres dont la superficie est divisée par trois entre 1887 et 1934. Aujourd’hui, la population amérindienne des Plaines centrales se concentre dans quelques comtés de l’Oklahoma et dans les réserves du Montana et des deux Dakotas.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeure agrégée de géographie, attachée temporaire d'enseignement et de recherche à l'École normale supérieure de Lyon

Classification

Pour citer cet article

Florence NUSSBAUM. PLAINES CENTRALES ou GRANDES PLAINES, États-Unis [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 05/03/2021

Média

Plaines centrales, Amérique du Nord - crédits : Encyclopædia Universalis France

Plaines centrales, Amérique du Nord

Autres références

  • BANQUE DU SOL

    • Écrit par
    • 1 061 mots

    Utilisée pour la première fois par le législateur américain en 1956 avec le Soil Bank Act, l'expression « Banque du sol » recouvre de façon stricte une institution ayant pour objet la mise en réserve de superficies cultivables aux États-Unis, cela dans le but de réduire le volume des récoltes...

  • COMANCHE

    • Écrit par
    • 485 mots

    Groupe nomade d'Amérique du Nord qui, aux xviiie et xixe siècles, parcourait les Grandes Plaines du Sud, les Comanche sont une ramification des Shoshone du Wyoming ; avant d'émigrer vers le sud, ils avaient vécu de façon semi-sédentaire de chasse et de cueillette. Ils se dirigèrent vers...

  • ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) - Géographie

    • Écrit par , et
    • 19 922 mots
    • 19 médias
    Le centre des États-Unis est occupé par une vaste dépression entre les Appalaches à l'est et les Rocheuses à l'ouest. Cette région de plaines, d'une monotonie parfois désespérante quand on la parcourt sur quelques centaines de kilomètres, correspond pourtant à des ensembles différenciés soit par leurs...
  • KANSAS-NEBRASKA ACTE DU (1854)

    • Écrit par
    • 178 mots

    Adoptée par le Congrès le 30 mai 1854, la loi sur le Kansas-Nebraska délimite et organise le centre des Grandes Plaines ; deux territoires sont créés, le Kansas entre le 37e et le 40e parallèle, le Nebraska au nord du 40e parallèle. Contrairement au compromis du Missouri (1820), qui fixait...

  • Afficher les 8 références