ROCHEUSES MONTAGNES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Situées entre les grandes plaines centrales et la chaîne côtière nord-américaine, les montagnes Rocheuses (ou Rocky Mountains) forment une chaîne linéaire d’environ 4 800 kilomètres qui s’étend du nord de la Colombie-Britannique au Canada jusqu’au Nouveau-Mexique aux États-Unis. Elles font partie de la Cordillère nord-américaine dont la formation a débuté il y a à peu près 200 millions d’années. Réputée pour sa beauté dans le monde entier, cette chaîne de montagnes massives, bien qu’elle soit peu peuplée, appartient à l’imaginaire emblématique de l’Amérique du Nord et attire chaque année des millions de touristes dans ses nombreux parcs nationaux. Les Rocheuses offrent aussi un vaste réservoir de richesses naturelles autant hydrographiques que forestières et minières.

Canada : carte physique

Carte : Canada : carte physique

Carte

Carte physique du Canada. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

États-Unis : carte physique

Carte : États-Unis : carte physique

Carte

Carte physique des États-Unis. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

A Storm in the Rocky Mountains. Mt. Rosalie (Orage dans les montagnes Rocheuses), A. Bierstadt

Photographie : A Storm in the Rocky Mountains. Mt. Rosalie (Orage dans les montagnes Rocheuses), A. Bierstadt

Photographie

Ciels sans limites, paysages monumentaux : la wilderness, ce sentiment fondateur de l'art américain, rejoint l'idée de sublime qui promeut, en présence de la nature, une esthétique de la soudaineté et de la grandeur. Albert Bierstadt, A Storm in the Rocky Mountains. Mt. Rosalie (Orage dans... 

Crédits : Geoffrey Clements/ Corbis Historical/ VCG/ Getty Images

Afficher

Physiographie et géographie

Les Rocheuses sont composées de plus d’une centaine de massifs montagneux qui forment six ensembles physiographiques distincts définis par une morphogenèse et une géologie unique. Au Canada, l’ensemble des Rocheuses du Nord et l’ensemble continental sont situés en Alberta et en Colombie-Britannique. Aux États-Unis, l’ensemble septentrional (qui déborde légèrement sur le sud du Canada) s’étend dans les États du Montana et de l’Idaho ; l’ensemble central, sur l’Idaho, le Wyoming et l’Utah ; et l’ensemble méridional au Colorado et au Nouveau-Mexique. Les Rocheuses américaines comprennent aussi le bassin du Wyoming, région physiographique spécifique, l'un des nombreux bassins intramontagneux apparus lors de l’orogenèse laramienne, commencée au Crétacé supérieur il y a environ 75 millions d’années pour se terminer il y a 35 à 55 millions d’années.

Du point de vue géologique, les Rocheuses canadiennes et « américaines » sont très différentes. Tandis que les Rocheuses canadiennes sont constituées de roches sédimentaires stratifiées telles que le calcaire et les schistes, les Rocheuses américaines sont principalement composées de roches métamorphiques et ignées comme le granit et le gneiss.

Alors que les forces tectoniques sont respon [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Médias de l’article

Canada : carte physique

Canada : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

États-Unis : carte physique

États-Unis : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

A Storm in the Rocky Mountains. Mt. Rosalie (Orage dans les montagnes Rocheuses), A. Bierstadt

A Storm in the Rocky Mountains. Mt. Rosalie (Orage dans les montagnes Rocheuses), A. Bierstadt
Crédits : Geoffrey Clements/ Corbis Historical/ VCG/ Getty Images

photographie

Les Rocheuses au Canada

Les Rocheuses au Canada
Crédits : Cosmo Condina/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Afficher les 4 médias de l'article


Écrit par :

  • : vice-doyen de la faculté des arts et sciences, université de Colombie-Britannique (Canada)

Classification

Autres références

«  ROCHEUSES MONTAGNES  » est également traité dans :

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Catherine LEFORT, 
  • Laurent VERMEERSCH
  •  • 19 925 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Des Rocheuses au Pacifique »  : […] À l'ouest des Grandes Plaines commence la puissante masse des Cordillères occidentales, qui se poursuivent au Canada et au Mexique et occupent environ 30 p. 100 de la surface de l'Amérique du Nord. C'est une zone complexe par son relief, par les roches qui la constituent, par les étapes de sa formation. De nombreux volcans et des tremblements de terre occasionnels témoignent d'une orogénie toujour […] Lire la suite

AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géographie

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Danièle LAVALLÉE, 
  • Catherine LEFORT
  •  • 18 051 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « L'environnement arctique au Pléistocène. Les voies de migration »  : […] Dans la mesure où la plupart des préhistoriens s'accordent aujourd'hui pour faire venir du nord-ouest, c'est-à-dire de Sibérie, les premiers occupants de l'Amérique, il est alors essentiel de pouvoir reconstituer l'environnement nordique américain et de connaître l'importance et le moment des transformations ayant, depuis une centaine de milliers d'années, affecté la région. C'est en effet de cet […] Lire la suite

CANADA - Cadre naturel

  • Écrit par 
  • Pierre DANSEREAU, 
  • Henri ROUGIER
  •  • 5 721 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Zones alpines »  : […] La végétation des zones alpines des Rocheuses et des hauts sommets laurentiens et appalachiens ressemble beaucoup, surtout au voisinage des glaciers, à la toundra arctique. Elle bénéficie toutefois de températures plus variables, de pluies plus abondantes et de sols généralement plus profonds. Dans les Rocheuses, les pelouses sont souvent des prairies. Le mouflon, la chèvre de montagne y remplacen […] Lire la suite

AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géologie

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • René BLANCHET, 
  • Jacques BOURGOIS, 
  • Jean-Louis MANSY, 
  • Bernard MERCIER DE LÉPINAY, 
  • Jean-François STEPHAN, 
  • Marc TARDY, 
  • Jean-Claude VICENTE
  •  • 24 173 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Le domaine cordillérain »  : […] C'est dans l'ouest des États-Unis que le domaine cordillérain prend toute son ampleur. Malgré l'extension récente et spectaculaire du Basin and Range, qui individualise la région dite Grand Bassin, on y distingue deux parties principales : –  un autochtone cordillérain, où la tectonique compressive laramienne du Paléocène (60 Ma) est à l'origine du chevauchement de vastes panneaux de socle ; il s […] Lire la suite

FAR WEST

  • Écrit par 
  • Claude FOHLEN
  •  • 2 780 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Définition géographique et historique »  : […] Les limites topographiques sont fort imprécises, dans la mesure où le Far West couvre l'espace situé entre le Middle West, à l'est, et la côte du Pacifique, à l'ouest. Il correspond donc à peu près aux États ou parties d'États situés dans les montagnes Rocheuses, ainsi qu'à leurs prolongements au contact des plaines, dans les deux Dakotas, et la partie occidentale du Nebraska entre la frontièr […] Lire la suite

DENVER

  • Écrit par 
  • Laurent VERMEERSCH
  •  • 849 mots
  •  • 1 média

Située à 1 609 mètres d’altitude – soit 1 mile, ce qui lui vaut son surnom de Mile High City – sur la zone de contact entre les montagnes Rocheuses et les grandes plaines de la prairie, l’agglomération de Denver (3,4 millions d’habitants en 2016, dont 693 000 dans la ville de Denver) est la plus élevée des États-Unis. Ville de la Sun Belt, elle est la capitale du Colorado et compte parmi les vill […] Lire la suite

ROCHES (Déformations) - Charriages et chevauchements

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 3 198 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Les charriages dans l'espace et dans le temps »  : […] Si les chevauchements sont présents dans toutes les chaînes de montagnes, les charriages se rencontrent essentiellement dans les chaînes de collision dont l'exemple est fourni par les chaînes alpines issues de la Téthys, cet océan aujourd'hui disparu qui séparait, pendant le Secondaire et le Tertiaire ancien, l'ensemble des continents aujourd'hui septentrionaux des continents aujourd'hui méridion […] Lire la suite

ALBERTA PROVINCE D'

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 652 mots
  •  • 2 médias

Située à l'extrémité ouest des Prairies canadiennes, l'Alberta est, par sa superficie (661 185 km 2 ), la quatrième province du pays ; elle comptait, en 2006, 3,29 millions d'habitants. On peut la diviser en six régions. – L'Alberta du Sud comprend la zone des prairies du sud de la Red Deer jusqu'à la frontière, à l'est, au-delà de Lethbridge. Elle est constituée de plaines avec des fermes à céré […] Lire la suite

GLACIERS

  • Écrit par 
  • François ARBEY, 
  • Louis LLIBOUTRY
  •  • 12 998 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Glaciers des cordillères américaines »  : […] Le sud de l'Alaska compte 90 000 kilomètres carrés de champs de glace, glaciers composés et de piémont (parmi ces derniers, le glacier Malaspina, d'environ 2 000 kilomètres carrés, entièrement en zone d'ablation). Sur le versant sud de la cordillère de la Côte (60 0 de latitude nord), des précipitations supérieures à 3 mètres d'eau par an abaissent la ligne d'équilibre à 600-800 mètres, et font q […] Lire la suite

PLAINES CENTRALES ou GRANDES PLAINES, États-Unis

  • Écrit par 
  • Jacques SOPPELSA
  •  • 974 mots

Milieu géographique le plus vaste de l'ensemble du continent nord-américain, les Plaines centrales s'étirent sans interruption fondamentale du littoral du golfe du Mexique aux domaines arctiques frangeant le territoire canadien. L'altitude moyenne est de l'ordre de 280 mètres. Les paysages sont généralement monotones. On a même pu localement évoquer un « immense lac gelé ». Cette platitude se conj […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Bernard MOMER, « ROCHEUSES MONTAGNES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 juin 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/montagnes-rocheuses/