PIÉTÉ

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La piété individuelle est d'invention récente. Les religions sociales n'encouragent qu'une piété sociale, qui est (comme l'a rappelé Émile Benveniste) scrupule d'observance, zèle de service. Cette remarque vaut des religions archaïques, des religions du foyer, de la cité, de l'État, et même des religions universelles, qui restent des cultes d'assemblée, de communauté.

Toutes ces religions sont des croyances collectives, plus exactement des croyances qui intègrent un collectif, qui fédèrent des groupes ou qui étendent à l'humanité leur vœu de rassemblement, leur idéal d'unité. On comprend que les sociologues, spécialement Durkheim, aient vu dans la piété le respect que les individus portent à la grandeur du social, l'hommage qu'ils rendent à une société de qui ils tiennent tout. Même les historiens d'Israël admettent que la religion biblique, en dépit des accents personnels qu'on entend chez les Prophètes ou dans les Psaumes, est essentiellement une pratique commune, centrée sur le destin d'un peuple, non sur les destinées particulières : la piété y prend la forme d'une adhésion spontanée, d'une insertion dans la masse, d'un comportement qui obéit à des règles, à des prescriptions, à la Loi ; occasionnellement, le lyrisme éclate, mais il reste marginal.

Le piétisme à tonalité psychologique n'a surgi que comme réaction, quand les religions officielles ont donné des signes d'usure, quand leur formalisme a paru desséchant, quand les mystères d'Égypte ou d'Orient ont pénétré dans le monde grec, puis hellénistique (à noter cependant que les dévotions ont pu naître dans le paganisme méditerranéen à l'occasion du culte des héros ou à l'occasion des pèlerinages, des visites préférentielles à tel sanctuaire, des sollicitations de grâces ou de faveurs : mais la prière de demande empruntait le stéréotype des formulaires). Seules les religions de salut individuel ont vraiment inspiré un [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur de philosophie à l'université de Paris-X-Nanterre

Classification


Autres références

«  PIÉTÉ  » est également traité dans :

ATHÉISME

  • Écrit par 
  • Edmond ORTIGUES
  •  • 3 050 mots

Dans le chapitre « Les catégories théologiques »  : […] Nous avons dit que le mot « athéisme » est une appellation populaire qui ne s'est trouvée définie qu'indirectement par subsomption sous des catégories conceptuelles pourvues d'un statut canonique, officiel. La première de ces catégories juridico-théologiques est celle des crimes d'impiété. Le mot « religion », au sens institutionnel que nous lui do […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/atheisme/#i_22682

CHINOISE (CIVILISATION) - Symbolisme traditionnel et religions populaires

  • Écrit par 
  • Maxime KALTENMARK, 
  • Michel SOYMIÉ
  •  • 7 067 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Conceptions morales et politiques »  : […] Les conceptions morales divergent, comme il se doit, entre les diverses écoles philosophiques et aussi entre les divers milieux sociaux. Les confucianistes, en particulier, à la suite des ritualistes de l'époque féodale, ont dégagé les principes de la morale qui commandèrent durant des siècles les comportements privés et publics. Une vertu plus qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chinoise-civilisation-symbolisme-traditionnel-et-religions-populaires/#i_22682

DEVOTIO MODERNA

  • Écrit par 
  • Louis COGNET
  •  • 1 401 mots

Dans le chapitre « L'essor du mouvement »  : […] L'initiateur en fut incontestablement Gérard Groote (1340-1384), fils d'une famille bourgeoise de Deventer, tôt pourvu de bénéfices ecclésiastiques, mais qui ne fut jamais prêtre, et qui, après une carrière assez mondaine, se convertit vers 1374. Il résigna alors ses bénéfices, vécut dans la retraite et la pauvreté, et créa deux groupes religieux, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/devotio-moderna/#i_22682

FÁTIMA

  • Écrit par 
  • Charles BALADIER
  •  • 694 mots
  •  • 1 média

Petite ville portugaise, située sur les plateaux d'Estrémadure (district de Santarém), Fátima est devenue un lieu de pèlerinage qui est (comme le site de Lourdes, avec lequel il rivalise en célébrité) une des expressions les plus massives et les plus populaires du développement (contesté jusqu'au sein du catholicisme lui-même) de la dévotion à la V […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fatima/#i_22682

ICÔNE

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT, 
  • Catherine JOLIVET-LÉVY
  •  • 4 836 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Usages et fonctions »  : […] C'est d'abord, nous l'avons vu, pour répondre aux besoins de la piété populaire que les icônes se sont multipliées, et cette catégorie reste très importante tout au long de l'histoire de Byzance. Souvent de petit format, ces icônes étaient exposées dans les maisons ou les boutiques, emportées en voyage, à la guerre ou en pèlerinage. Certaines étai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/icone/#i_22682

LUTHER MARTIN (1483-1546)

  • Écrit par 
  • Martin BRECHT, 
  • Pierre BÜHLER
  •  • 11 930 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La découverte réformatrice et ses conséquences »  : […] Dans le cours de ce débat, la théologie de Luther évolua rapidement. Selon ses propres indications, il parvint en 1518, à force de réfléchir à Rom.  i , 17 (« le juste vit de la foi »), à sa découverte théologique décisive, à savoir que Dieu n'exige pas de l'homme la justice, mais l'octroie gratuitement au croyant dans le Christ. C'était là un renv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martin-luther/#i_22682

PASOS, sculpture

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 987 mots

On désigne du nom de pasos , les statues isolées ou les groupes de statues portés à dos d'homme au cours des processions de la semaine sainte en Espagne. On a discuté sur l'étymologie du terme. Deux hypothèses sont avancées : ce sont des pasos soit parce qu'ils passent, soit parce qu'ils évoquent la Passion du Christ. Le destin de ces images sacrée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pasos-sculpture/#i_22682

PIÉTISME

  • Écrit par 
  • Jean BAUBÉROT
  •  • 2 442 mots

Dans le chapitre « Le développement du mouvement »  : […] Mouvance plutôt que mouvement structuré, le piétisme s'éparpilla dans des directions fort diverses. Cependant, jusqu'au milieu du xviii e  siècle notamment, il rayonna à partir de l'université de Halle, fondée par l'Électeur de Brandebourg. La figure marquante fut, là, August Hermann Francke (1663-1727), personnalité aussi dynamique que Spener ava […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pietisme/#i_22682

ROSAIRE

  • Écrit par 
  • Marie-Odile MÉTRAL-STIKER
  •  • 389 mots

C'est à saint Dominique (1170-1221) que remonte l'exercice de piété appelé rosaire (mot qui signifie « couronne de roses », de même que « chapelet », qui lui est associé, vient de « chapeau », qui désignait autrefois une couronne de fleurs). Le rosaire consiste à réciter trois chapelets, dont chacun comprend cinq dizaines. Durant ces quinze dizain […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rosaire/#i_22682

SACRÉ-CŒUR DÉVOTION AU

  • Écrit par 
  • Charles BERTHELOT DU CHESNAY
  •  • 981 mots
  •  • 1 média

Depuis une centaine d'années, dans les pays catholiques, un cœur couronné d'épines, c'est un sacré-cœur ; une statue ou un tableau qui représente Jésus-Christ avec une poitrine rayonnante ou un cœur à la main, c'est encore un sacré-cœur ou une image du Sacré-Cœur. Si l'on affirme que la dévotion au Sacré-Cœur est en honneur dans l'Église catholique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/devotion-au-sacre-coeur/#i_22682

SAINT-SULPICE ART

  • Écrit par 
  • Bruno FOUCART
  •  • 632 mots

L'expression « art Saint-Sulpice » est trompeuse, parce qu'elle englobe dans une même appellation et dans un même discrédit des périodes et des artistes très différents, parce qu'elle confond art de reproduction et de grande diffusion avec les recherches d'un art sacré authentique qui sont continues depuis près de deux siècles. Au sens propre, l'ar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-saint-sulpice/#i_22682

Pour citer l’article

Henry DUMÉRY, « PIÉTÉ », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/piete/