TERMIER PIERRE (1859-1930)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Géologue français. Sorti major de Polytechnique, Pierre Termier entre en 1883 à l'École des mines comme élève ingénieur. Là, il se passionne pour la géologie et l'histoire des transformations de la Terre. Il se rattache à Eduard Suess et à Marcel Bertrand, fondateurs de la tectonique, science à laquelle il fit faire un progrès remarquable. Le premier, Termier a considéré le problème alpin dans son ensemble et s'est adapté à son échelle. Il a mené à bien l'analyse des régions axiales métamorphiques des Alpes ainsi que celle des zones externes. Il a aussi remarquablement décrit la constitution géologique de quatre massifs alpins : les Grandes Rousses, la Vanoise, le Pelvoux et la Belledonne. Par ces études locales détaillées et concrètes, il a pu clairement donner pour la première fois l'essentiel de la structure des Alpes, tâche ardue si l'on considère la complexité tectonique et la dislocation du massif.

Pierre Termier a aussi précisé, en donnant la mesure du phénomène, le problème des nappes et des lambeaux de recouvrement dans le domaine alpin ; il a précisé la structure en « carapace » de toute la chaîne. Dans le livre jubilaire de la Société géologique de France (1930) paraît un mémoire, Les Lambeaux avant-coureurs de la nappe des schistes lustrés flottant sur la nappe du Briançonnais ; d'autres notes fondamentales telles que Les Nappes des Alpes orientales et la synthèse des Alpes paraissent à l'Académie des sciences et dans le bulletin de la Société géologique en 1903.

La vue d'ensemble de la chaîne alpine le conduit à l'étude tectonique des pays de la Méditerranée occidentale. Pierre Termier en a dégagé un schéma structural nouveau : les Alpes se prolongent dans la Corse orientale et dans la sierra Nevada. Par ce résultat fondamental, il trace à travers la Méditerranée le plan de l'orogène alpin et sauvegarde l'unité structurale de la chaîne alpine. C'est en 1903 qu'il va établir par ses travaux dans le Tyrol la synthèse structurale des Alpes fondée sur la permanence dans toute la chaîne de certains traits. Indépendamment de ses études alpines, Pierre Termier s'est surtout attaché aux problèmes concernant le métamorphisme régional, le rôle des mylonites et la tectonique des régions salifères.

Dans son fascicule intitulé Étude sur la constitution géologique du massif de Vanoise (1891), il montre le passage au métamorphique de séries sédimentaires. Termier a clarifié le problème de l'élaboration des séries cristallophylliennes et des granites ; pour lui, on ne peut dissocier la genèse des roches massives du métamorphisme régional. Il a introduit la théorie des colonnes filtrantes et s'est d'autre part toujours opposé, au nom de l'expérience, à la théorie du dynamométamorphisme.

Termier a pu exercer sur les mylonites ses talents de pétrographe tectonicien : il a fait de ces formations un fil conducteur servant à l'explication de la constitution des vieilles chaînes.

Dans le domaine de la tectonique triasique, l'étude de Termier sur le diapirisme, et spécialement le problème de Suzette, sont des exemples frappants de la tectonique propre aux terrains salifères : les notes qu'il a publiées sur la question forment la base de cette branche spéciale de la tectonique.

Très attiré par l'enseignement, Pierre Termier demande, en 1885, la chaire de géologie et de minéralogie à l'École des mines de Saint-Étienne. En 1894, il est nommé professeur à l'École des mines de Paris où son enseignement de la tectonique sera incomparable ; à la retraite de Marcel Bertrand, il deviendra un chef d'école dans ce domaine.

Mais, avant tout géologue de terrain, il entre comme collaborateur adjoint en 1886 au Service de la carte géologique et, en 1911, il en est nommé président. Sous sa direction, le Service a pu arriver à l'achèvement de la couverture de la France continentale.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Myriam COHEN, « TERMIER PIERRE - (1859-1930) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-termier/