BERTRAND MARCEL (1847-1907)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Géologue comptant parmi les maîtres de la géologie française, Marcel Bertrand vient tardivement à cette science, après avoir été élève de l'École polytechnique et de l'École des mines. Sa carrière géologique va durer vingt ans environ, mais elle est singulièrement féconde ; Bertrand devient le chef de file incontesté de l'école orogénique et tectonique française.

Ses premiers travaux portent sur le Jura, mais sa maîtrise se révèle en Provence, pays où le calme trompeur des paysages masque une tectonique complexe, puis dans les Alpes, où il étudie les plis couchés et les charriages horizontaux. Il y met en évidence la structure en éventail de la zone houillère briançonnaise. Il montrera, avec dix-neuf ans d'avance, l'existence et la généralité des phénomènes de recouvrement dans les grandes orogenèses. Père de la notion des grandes nappes, il engage, par la théorie des phénomènes de chevauchement qui résume son œuvre, l'étude de la formation des montagnes dans une voie nouvelle, où il fait faire à la géologie un grand pas.

Il faut signaler l'ouvrage considérable de Marcel Bertrand, Œuvres géologiques, en trois volumes, paru en 1927, qui restera longtemps le manuel de base des géologues pour ce qui concerne la tectonique. Président de la Société géologique de France en 1890, Marcel Bertrand a été aussi nommé ingénieur en chef au corps des Mines et professeur de géologie à l'École des mines, où il enseignera jusqu'à la fin de sa carrière.

—  Myriam COHEN

Écrit par :

Classification


Autres références

«  BERTRAND MARCEL (1847-1907)  » est également traité dans :

VARISQUES CHAÎNES ou CHAÎNES HERCYNIENNES

  • Écrit par 
  • Geneviève TERMIER, 
  • Henri TERMIER
  • , Universalis
  •  • 1 289 mots
  •  • 3 médias

Le terme « varisque », proposé par le géologue autrichien Eduard Suess en 1887 pour décrire une chaîne de montagnes d'âge pré-permien qui traverse l'Europe, est emprunté au nom latin des habitants de l'actuel Vogtland, situé dans le Fichtelgebirge, en Bavière, et dont la ville principale, Hof, se nommait Curia Variscorum . Un an après Suess, le géologue français Marcel Bertrand employait le terme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/varisques-chaines-hercyniennes/#i_34683

Pour citer l’article

Myriam COHEN, « BERTRAND MARCEL - (1847-1907) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/marcel-bertrand/