MESSMER PIERRE (1916-2007)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Pierre Messmer est né le 20 mars 1916 d'un père industriel. Son engagement dans les Forces françaises libres, sa carrière de haut fonctionnaire colonial, puis ses responsabilités ministérielles, dès les premières années de la Ve République, ont progressivement fait de lui une des figures historiques du gaullisme, jusqu'à sa mort, le 29 août 2007.

Breveté de l'École nationale de la France d'outre-mer en 1937, Pierre Messmer est par ailleurs diplômé de l'École des langues orientales et se destine alors à une carrière d'administrateur colonial. Le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale va pourtant donner un tour imprévu à son existence. Il effectue son service militaire dans l'infanterie coloniale au moment de la déclaration de guerre et se trouve maintenu sous les drapeaux en tant que sous-lieutenant. Stationné dans le Puy-de-Dôme en 1940, il refuse la capitulation et réussit à gagner l'Angleterre dès le mois de juillet. Il s'engage alors dans les Forces françaises libres et participe au ralliement de l'Afrique-Occidentale française. Il s'illustre ensuite à l'occasion des campagnes d'Érythrée, de Syrie, de Libye. Après la campagne de Tunisie, il rejoint l'Angleterre et occupe des responsabilités d'état-major jusqu'en août 1944, moment où il revient en France et participe à la libération de Paris.

Le deuxième chapitre de la vie de Pierre Messmer, qui va en faire un des principaux artisans de la décolonisation française, débute de manière aventureuse. Promu commandant, il est parachuté au Tonkin le 25 août 1945 et fait prisonnier par le Viêt-minh. Il réussit à s'évader après deux mois de captivité. Rendu à la vie civile, il reste en Indochine, en devenant directeur de cabinet du haut-commissaire, [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur de sciences politiques, Institut d'études politiques de Toulouse

Classification


Autres références

«  MESSMER PIERRE (1916-2007)  » est également traité dans :

CINQUIÈME RÉPUBLIQUE - La période post-gaullienne (1969-1981)

  • Écrit par 
  • Pierre BRÉCHON
  •  • 6 873 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les élections législatives de 1973 »  : […] De plus en plus critique à l'égard des politiques initiées par Jacques Chaban-Delmas, Georges Pompidou choisit un nouveau Premier ministre en juillet 1972, qui devra conduire la majorité dans la bataille législative de mars 1973. Il nomme Pierre Messmer, un gaulliste fidèle, longtemps ministre des Armées du général de Gaulle, qui ne développera pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinquieme-republique-la-periode-post-gaullienne-1969-1981/#i_37243

ÉCOLOGISTE MOUVEMENT

  • Écrit par 
  • Yves FRÉMION, 
  • Bruno VILLALBA
  •  • 10 797 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « René Dumont et les années Lalonde (1974-1981) »  : […] En 1974, beaucoup pensent que Charles Piaget, le populaire leader autogestionnaire de Lip, peut fédérer électeurs de gauche, d'extrême gauche et écologistes. Mais la C.F.D.T., alignée alors sur le P.S., l'en empêche. La route est libre pour le président d'honneur des Amis de la Terre, René Dumont. Passé d'une vision productiviste de l'agriculture […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mouvement-ecologiste/#i_37243

GAULLISME

  • Écrit par 
  • Serge BERSTEIN
  •  • 5 643 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le gaullisme au pouvoir »  : […] Dès 1953, de Gaulle ne voit plus qu'une hypothèse qui lui permettrait de réaliser ses objectifs, une « secousse », un nouveau drame national, pour lequel il se pose d'avance en « recours ». C'est le cas de figure qui se réalise avec l'émeute algéroise du 13 mai 1958, la dissidence de l'« Algérie française » et la capitulation de la IV e  République […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaullisme/#i_37243

Les derniers événements

7-21 octobre 1997 • FranceDébut du procès de Maurice Papon pour crimes contre l'humanité.

desquelles de nombreux Algériens trouvèrent la mort. Appelé à témoigner, l'ancien Premier ministre Pierre Messmer, ministre des Armées à l'époque, déclare assumer ces événements. Il dénonce implicitement, par ailleurs, les déclarations prononcées par le président Chirac en juillet 1995 « qui imputent à [...] Lire la suite

13-21 septembre 1987 • FranceIndignation après les déclarations de Jean-Marie Le Pen sur les chambres à gaz

de la Seconde Guerre mondiale. Ces propos suscitent une indignation générale. Dans la majorité, Claude Malhuret y voit une « nouvelle offensive des thèses révisionnistes », Jacques Chaban-Delmas se dit « estomaqué » et « horrifié », Pierre Messmer les trouve scandaleuses et inadmissibles. Dans l'opposition [...] Lire la suite

18-30 novembre 1984 • FranceRevendications indépendantistes en Nouvelle-Calédonie après les élections territoriales

de mener sur place une « mission exceptionnelle d'information ». Le 24, les cinq anciens Premiers ministres R.P.R., Michel Debré, Maurice Couve de Murville, Jacques Chaban-Delmas, Pierre Messmer et Jacques Chirac, demandent au pouvoir de ne pas « imposer une indépendance rejetée par la majorité [...] Lire la suite

4-26 juin 1981 • France - États-UnisÉvolution des rapports franco-américains après l'élection de François Mitterrand

« en consensus total » avec Pierre Messmer, ancien Premier ministre R.P.R., qui fait un commentaire semblable. François Mitterrand attribue le même jour à « l'humeur du moment » la réaction des États-Unis.  [...] Lire la suite

3-28 février 1981 • FranceDéclarations de candidature à l'élection présidentielle

sa campagne, tandis que Pierre Messmer, ancien Premier ministre, est nommé président du comité national de soutien. Le 7, le congrès extraordinaire du R.P.R. à Vincennes entérine la candidature du maire de Paris (95 p. 100 des mandats). Il est vrai que ni Michel Debré, ni Marie-France Garaud n'avaient [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean JOANA, « MESSMER PIERRE - (1916-2007) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-messmer/