Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

PHÉNOMÉNOLOGIE

Bibliographie

R. Barbaras, De l'être du phénomène, J. Million, Grenoble, 1991

J.-L. Chrétien, La Voix nue. Phénoménologie de la promesse, éd. de Minuit, Paris, 1990

J.-F. Courtine, Heidegger et la phénoménologie, Vrin, Paris, 1990

N. Depraz, Transcendance et incarnation., Vrin, Paris, 1995 ; Écrire en phénoménologue, Encre marine, 1999

E. Fink, De la phénoménologie, trad. D. Franck, éd. de Minuit, Paris, 1974

J. Greisch, L'Âge herméneutique de la raison, éd. du Cerf, Paris, 1985 ; L'Arbre de vie et l'arbre du savoir, ibid., 2000

M. Henry, Manifestation et révélation, P.U.F, Paris, 1990 ; Généalogie de la psychanalyse, 1985 ; Phénoménologie matérielle, 1990 ; C'est moi la Vérité, Seuil, Paris, 1996

D. Janicaud dir., L'Intentionnalité en question : entre phénoménologie et recherches cognitives, Vrin, 1995 ; Le Tournant théologique de la phénoménologie française, éd. de l'Éclat, Combas, 1991 ; La Phénoménologie éclatée, ibid., 1997

E. Levinas, En découvrant l'existence avec Husserl et Heidegger, Vrin, Paris, 1949

J.-F. Lyotard, La Phénoménologie, coll. Que sais-je ?, P.U.F., Paris, 1956

H. Maldiney, Regard. Parole, Espace, l'Âge d'homme, 1973 ; Aîtres de la langue et demeures de la pensée, ibid., 1975 ; Art et existence, Klincksieck, Paris, 1985 ; Penser l'homme et la folie, J. Millon, Grenoble, 1991

J.-L. Marion, Réduction et donation. P.U.F., 1989 ; Étant donné, ibid., 1997

J.-L. Marion & G. Planty-Bonjour,Phénoménologie et métaphysique, ibid., 1984

M. Merleau-Ponty, « Le Philosophe et son ombre », in Signes, Gallimard, Paris, 1960

J. Naudin, Phénoménologie et psychiatrie. Presses universitaires du Mirail, Toulouse, 1997

J. Poulain dir., Critique de la raison phénoménologique, éd. du Cerf, 1991

M. Richir, Phénomènes, temps et êtres : sémiologie et phénoménologie, J. Millon Grenoble, 1987 ; Phénoménologie et institution symbolique, ibid., 1988 ; La Crise du sens et la phénoménologie, ibid., 1990 ; Méditations phénoménologiques, ibid., 1992 ; L'expérience du penser. Phénoménologie, philosophie, mythologie, ibid., 1996 ; Le Corps, Hatier, Paris, 1993

P. Ricœur, À l'école de la phénoménologie, Vrin, 1986

C. Romano, L'Événement et le monde, P.U.F., 1998

H. Spiegelberg, The Phenomenological Movement, Nijhoff, La Haye, 1960

A. Tatossian, La Phénoménologie des psychoses, L'Art du Comprendre, 1997

P. Thevenaz, De Husserl à Merleau-Ponty, éd. de la Baconnière, Neuchâtel, 1966.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : agrégé et docteur en philosophie, maître de conférences à l'université de Paris-IV-Sorbonne
  • : docteur en philosophie, professeur émérite de la faculté de philosophie de l'Institut catholique de Paris, titulaire de la chaire "Romano Guardini" à l'université Humboldt de Berlin (2009-2012)

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Edmund Husserl

Edmund Husserl

Michel Henry

Michel Henry

Autres références

  • ACTE, philosophie

    • Écrit par Paul GILBERT
    • 1 282 mots
    ... est une herméneutique (Jean Greisch), c'est-à-dire une lecture de nos actions affectives et rationnelles en lesquelles l'être, ou l'acte, s'expose. La phénoménologie contemporaine insiste semblablement sur un acte originaire, sur un apparaître qui se livre ou se « donne » dans l'apparence (Jean-Luc...
  • ALTRUISME

    • Écrit par Guy PETITDEMANGE
    • 3 328 mots
    • 1 média
    Indétachable de la tradition phénoménologique (Husserl, Heidegger) mais aussi de la tradition juive pharisienne, la pensée de Levinas se développe non pas à partir d'une déception de la raison, mais d'une sorte de désaveu de son désir premier, celui de l'absolument autre, « le désir métaphysique »....
  • ANIMALITÉ

    • Écrit par Florence BURGAT
    • 7 682 mots
    • 9 médias
    C'est à la phénoménologie qu'il revient d'avoir ouvert la voie la plus féconde dans la compréhension de la singularité de la vie animale, en ruinant, par le type même des questions qu'elle pose, cette ontologie renversée qui, pour la métaphysique, qualifie l'animalité. C'est, entre autres, pour ne pas...
  • ANTHROPOLOGIE ET ONTOLOGIE

    • Écrit par Frédéric KECK
    • 1 255 mots

    Si l’anthropologie s’est définie contre la métaphysique classique en remplaçant un discours sur Dieu comme fondement de toutes choses par un discours sur l’homme comme sujet et objet de connaissance (Foucault, 1966), elle a renoué depuis les années 1980 avec l’ontologie, définie comme un...

  • Afficher les 101 références

Voir aussi