PÉRISSODACTYLES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Tapiridés

Les tapirs sont des animaux assez lourds d'allure, d'une hauteur au garrot n'excédant pas 1,2 mètre, et d'un poids variant de 250 à 300 kilogrammes selon les espèces.

Tapir terrestre

Tapir terrestre

Photographie

Jeune tapir terrestre d'Amérique (Tapirus terrestris), caractérisé par son pelage brun-roux, rayé et tacheté, qui lui assure un camouflage parfait dans les sous-bois. Vers l'âge de cinq mois, les marques claires s'estompent et, vers l'âge de dix mois, il possède son pelage d'adulte. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

La tête, relativement courte, se prolonge vers l'avant par une petite trompe formée par le nez et la lèvre supérieure, et percée à son extrémité par les narines. Les membres antérieurs sont terminés par 4 doigts, les membres postérieurs par 3. Tous les doigts sont pourvus d'étuis cornés méritant plutôt le nom d'onglons que celui de sabots. Vers l'arrière, un coussinet plantaire est commun à l'ensemble des doigts. L'appui au sol est nettement digitigrade. La peau, épaisse mais souple, est revêtue d'un pelage épais, uniformément brunâtre chez les tapirs américains, noir chez le tapir indien à l'exception du dos et de l'échine, recouverts chez ce dernier de poils blancs. La denture est complète avec 42 ou 44 dents réparties suivant la formule dentaire :

Les tapirs sont les seuls Périssodactyles à avoir des canines chez les deux sexes. Les dents jugales sont du type lophondonte.

L'encéphale est nettement moins développé, tant par son volume relatif que par sa structure, que celui des Equidae, mais il situe les tapirs très au-dessus des rhinocéros. De même le développement de l'odorat, moindre que chez les rhinocéros, et celui de la vision, supérieure à celle de ces derniers, placent les Tapiridae dans une position intermédiaire entre les Equidae et les Rhinocerotidae.

Quant à leur comportement, les tapirs sont des animaux craintifs, vivant à proximité de l'eau, où ils aiment se baigner. Ils vivent, isolés ou par couples. La gestation dure en moyenne 13 mois, les naissances gémellaires sont extrêmement rares. L'état adulte est atteint vers 4 ou 5 ans, cependant que la longévité, selon les observations faites en captivité, n'excéderait pas une trentaine d'années.

La répartition géographique du genre unique Tapirus (dans lequel on distingue 4 espèces connues) a deux aires d'expansion, l'une américaine, l'autre asiatique. En Améri [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages



Médias de l’article

Sabots

Sabots
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Équidés : orthogenèse

Équidés : orthogenèse
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Cheval : surface de prémolaire

Cheval : surface de prémolaire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Tapir terrestre

Tapir terrestre
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Tous les médias




Écrit par :

  • : docteur ès sciences, maître assistant à l'université de Paris-VII

Classification


Autres références

«  PÉRISSODACTYLES  » est également traité dans :

ÂNE

  • Écrit par 
  • Marie-Claude BOMSEL
  •  • 686 mots
  •  • 1 média

Ongulé plus petit que le cheval possédant de longues oreilles et des châtaignes (marques noires) sur les pattes antérieures. Répartition géographique (pour les ânes sauvages) : Afrique du Nord, Moyen-Orient et Asie centrale. Habitat : prairies, savanes et déserts. Classe : Mammifères ; ordre : Périssodactyles ; famille : Équidés. Selon les espèces et les régions, l'âne sauvage est appelé hémione, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ane/#i_17372

CHEVAL DE PRJEWALSKI

  • Écrit par 
  • Marie-Claude BOMSEL
  •  • 328 mots

Dernière espèce de cheval sauvage, vivant aujourd'hui en captivité après avoir complètement disparu du désert de Gobi ainsi que des steppes et des régions montagneuses de Mongolie. Classe : Mammifères ; ordre : Périssodactyles ; famille : Équidés. Effectifs : 1 000 individus (uniquement en parcs zoologiques et réserves). Le cheval de Prjewalski ( Equus caballus Przewalskii ) est extrêmement ru […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cheval-de-prjewalski/#i_17372

CHEVAL DOMESTIQUE

  • Écrit par 
  • Marie-Claude BOMSEL
  •  • 891 mots

Mammifère ongulé domestique, utilisé dans le monde entier, qui a joué un rôle majeur dans le développement des civilisations. Classe : Mammifères ; ordre : Périssodactyles ; famille : Équidés. Comme chez tous les équidés, le corps, le cou et la tête du cheval ( Equus caballus ) sont allongés et les quatre membres sveltes terminés par un doigt unique dont la dernière phalange est enchâssée dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cheval-domestique/#i_17372

MAMMIFÈRES

  • Écrit par 
  • Pierre CLAIRAMBAULT, 
  • Robert MANARANCHE, 
  • Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ, 
  • Michel TRANIER
  •  • 10 776 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre «  Les Placentaires »  : […] Les Placentaires, ou Euthériens, constituent le groupe frère des Marsupiaux ou Métathériens (cf.  marsupiaux ). Ils se différencient de ces derniers par un ensemble conséquent de synapomorphies concernant le trophoblaste, la présence d'un placenta chorio-allantoïdien pourvu de villosités, une gestation intra-utérine prolongée, des uretères latéraux par rapport aux éléments dérivés des canaux de M […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mammiferes/#i_17372

MEMBRES

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT, 
  • Armand de RICQLÈS
  •  • 15 020 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Adaptation à la course »  : […] La condition préalable à l'adaptation à la course est l'acquisition de membres parasagittaux, qui a été réalisée indépendamment par les Dinosaures, les Oiseaux et les Mammifères. Chez les Mammifères, l'adaptation à la course est particulièrement intéressante à suivre dans le grand groupe des Ongulés. C'est toujours l'autopode qui subit l'essentiel des transformations : comparativement au membre p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/membres/#i_17372

ONGULÉS

  • Écrit par 
  • Robert MANARANCHE, 
  • Michel TRANIER
  •  • 2 644 mots

Dans le chapitre « Classification »  : […] On classe les formes actuelles des Ongulés en cinq ordres, voire six : Perissodactyla (ou Mesaxonia ), une partie des Cetartiodactyla (celle qui correspond à l’ancien ordre des Artiodactyla – ou Paraxonia  – puisque celui-ci forme aujourd’hui, avec les Cétacés, l’ordre des Cetartiodactyla ), Hyracoidea , Proboscidea , Sirenia – auxquels on ajoute parfois celui des Tubulidentata . Ces ordres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ongules/#i_17372

PONEY

  • Écrit par 
  • Marie-Claude BOMSEL
  •  • 370 mots

Petit cheval domestiqué très rustique utilisé surtout pour l'équitation enfantine. Classe : Mammifères ; ordre : Périssodactyles ; famille : Équidés. Les poneys possèdent un corps trapu, une tête ramassée et des membres épais. Leur robe peut être tachetée ou unie, de couleur baie, alezane ou blanche, en fonction de la sélection effectuée par l'homme. Leur taille est extrêmement variable suivant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/poney/#i_17372

RHINOCÉROS

  • Écrit par 
  • Marie-Claude BOMSEL
  •  • 576 mots
  •  • 1 média

Gros herbivore cuirassé non ruminant, fréquentant les savanes boisées d'Afrique, au Sud du Sahara, ou les vallées humides de l'Inde ou encore les forêts d'Asie (Java, Sumatra). Classe : Mammifères ; ordre : Périssodactyles ; famille : Rhinocérotidés. Effectifs : 8 000 individus. Les rhinocéros sont représentés par cinq espèces. Deux d'entre elles vivent en Afrique : le rhinocéros noir ( Dicero […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rhinoceros/#i_17372

TAPIR

  • Écrit par 
  • Marie-Claude BOMSEL
  •  • 438 mots
  •  • 1 média

Gros herbivore non ruminant, à l'allure porcine et au museau allongé, peuplant les forêts humides et marécageuses d'Amérique centrale, d'Amérique du Sud (jusqu'au Paraguay) et d'Asie du Sud-Est. Classe : Mammifères ; ordre : Périssodactyles ; famille : Tapiridés. Proches des chevaux et des rhinocéros (ongulés à doigts impairs marchant sur le médian), les tapirs sont représentés par quatre espèc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tapir/#i_17372

ZÈBRE

  • Écrit par 
  • Marie-Claude BOMSEL
  •  • 428 mots
  •  • 1 média

Mammifère ongulé, voisin du cheval, caractérisé par son pelage blanc rayé de noir et/ou de marron. Classe : Mammifères ; ordre : Périssodactyles ; famille : Équidés. Répartition géographique : est et sud de l'Afrique, au sud du Sahara. Habitat : savanes boisées et ouvertes, régions montagneuses. Effectifs : 300 000 individus. On distingue généralement trois espèces de zèbres : les zèbres de plai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zebre/#i_17372

Voir aussi

Pour citer l’article

Robert MANARANCHE, « PÉRISSODACTYLES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/perissodactyles/