PATRIMOINE INDUSTRIEL EN SCANDINAVIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les industries de consommation : du textile à la bière

Le développement d'une industrie textile et particulièrement cotonnière en Norvège, au Danemark ou en Suède porte un autre témoignage de la dépendance technologique de ces pays à l'égard de leurs voisins, particulièrement à l'égard de la Grande-Bretagne. Mais il est également à l'origine de la constitution d'un remarquable patrimoine industriel et technique.

Dans la région de Borås (Suède), à 70 kilomètres à l'est de Göteborg, s'était développée depuis le xviiie siècle une industrie lainière fondée sur le travail à domicile dans les campagnes ; au xixe siècle s'effectua le passage au coton et, pour une part, à la mécanisation à partir des années 1830, sans pour autant que disparaisse l'organisation proto-industrielle du travail – elle survit aujourd'hui dans la maille et la confection. L'un des plus beaux témoignages du passage à la concentration est celui de l'usine achetée par Otto Åkerlund en 1898 – achetée, en effet, car l'usine « clés en mains » lui fut fournie par l'Angleterre. L'immeuble fut édifié sur les plans de Philip Sydney Stott (1858-1937), un architecte d'Oldham spécialisé dans le bâtiment industriel, sans doute le plus productif au monde puisque, entre 1887 et 1925, il fit les plans de plus de deux cents filatures pour une clientèle répartie dans le monde entier. Primitivement, l'immeuble ne comportait que trois étages ; on remarque tout particulièrement l'importance des ouvertures par rapport à la surface totale des parois, la tour fonctionnelle qui abrite l'escalier et la sobriété d'une façade de briques élégamment rythmée.

Il s'agissait là d'une usine mue à la vapeur. Tel n'est pas le cas de la manufacture de Brede, au Danemark, dont l'histoire s'insère au contraire dans une continuité, celle de l'utilisation de l'eau sur la rivière Mølle probablement depuis le Moyen Âge pour la farine, et depuis le xvie siècle pour de multiples usages industriels. Le bâtiment de production y r [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages



Médias de l’article

Minerai de cuivre

Minerai de cuivre
Crédits : Evans/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Usine de Vemork à Rjukan en Norvège, en 1945

Usine de Vemork à Rjukan en Norvège, en 1945
Crédits : Hulton Getty

photographie

Alfred Nobel

Alfred Nobel
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie





Écrit par :

  • : directeur d'études honoraire à l'École des hautes études en sciences sociales

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Louis BERGERON, « PATRIMOINE INDUSTRIEL EN SCANDINAVIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/patrimoine-industriel-en-scandinavie/