PATRIMOINE INDUSTRIEL EN SCANDINAVIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Minerai de cuivre

Minerai de cuivre
Crédits : Evans/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Usine de Vemork à Rjukan en Norvège, en 1945

Usine de Vemork à Rjukan en Norvège, en 1945
Crédits : Hulton Getty

photographie

Alfred Nobel

Alfred Nobel
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie


Mines et métallurgie

La partie centrale de la Suède, à l'ouest et au nord de Stockholm, dénommée Bergslagen, est le berceau de la puissance industrielle de ce pays. Elle est si riche en sites et en vestiges de cette activité qu'elle a bénéficié d'une protection particulière de la part du service royal des monuments historiques : sa partie centrale, transformée en une « région-écomusée », renferme notamment le site d'Engelsberg dont la conservation très complète et soignée lui a valu d'être en 1993 inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'U.N.E.S.C.O., jusque-là bien peu fourni en archéologie industrielle.

La Suède centrale a sans doute produit du fer depuis 500 avant J.-C. Le procédé indirect de production du fer — à travers la fonte coulant d'un haut fourneau — y a peut-être été utilisé dès le xiie siècle, ce qui ferait de la Suède la première nation européenne à avoir mis en œuvre ce procédé révolutionnaire. En revanche, ce sont des techniciens et des entrepreneurs wallons qui ont perfectionné le forgeage du fer en barres, matière première de la fabrication d'un acier de haute qualité, dont l'exportation valait de l'or, tandis qu'à l'intérieur elle permettait de construire la puissance militaire de la Suède de Gustave-Adolphe au xviie siècle. Les grands domaines des maîtres de forge capitalistes des xviie et xviiie siècles ont créé un véritable paysage de la mine et de la forge, avec ses ateliers et ses habitations ; près des mines à haute teneur de Dannemora, au nord d'Uppsala, on peut reconnaître ce paysage typique à Österbybruk.

Encore dans le Bergslagen, les mines de cuivre de Falun ont constitué depuis le viiie siècle de notre ère un haut lieu de la production industrielle de la Suède, passant par un maximum d'extraction au cours du xviie siècle. La société exploitante a déployé de grands efforts, dès avant la fermeture de 1992, pour restaurer et entretenir les installations, et créer un musée d'entreprise.

Minerai de cuivre

Minerai de cuivre

Photographie

Des perforatrices modernes sont utilisées pour dégager le minerai qui peut encore être intéressant, dans des mines de cuivre, épuisées, de Falun, en Suède, en 1955. 

Crédits : Evans/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages




Écrit par :

  • : directeur d'études honoraire à l'École des hautes études en sciences sociales

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Louis BERGERON, « PATRIMOINE INDUSTRIEL EN SCANDINAVIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/patrimoine-industriel-en-scandinavie/