CONVERT PASCAL (1957- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Pascal Convert, né le 29 décembre 1957 à Mont-de-Marsan, est un artiste français internationalement reconnu, qui vit et travaille à Biarritz. À la fois plasticien, sculpteur, vidéaste, auteur de films et écrivain, il fut pensionnaire à la Villa Médicis à Rome en 1989-1990 et a été, depuis cette période, le lauréat de nombreuses commandes publiques en France. S’il utilise des procédés formels d’une grande diversité et joue souvent des interférences et transpositions entre les différents médias, ce ne sont pas tant les questions stylistiques et formelles – ou les modalités de réalisation de ses œuvres – qui le caractérisent que l’ambition humaine, morale et politique de son travail qui revient sur la question de la mémoire, de l’oubli, et sur celle de la responsabilité de l’homme dans l’histoire.

Pascal Convert

Pascal Convert

Photographie

Patiemment, Pascal Convert poursuit une réflexion sur le pouvoir des images et leur résonance en nous. Qu'elles soient du côté de l'ombre ou de l'empreinte, ses sculptures, en véritables « objets psychiques », interrogent notre rapport à la mémoire. 

Crédits : Jean-Francois Paga/ Opale/ Leemage

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur d'histoire et de théorie de l'art contemporain à l'université de Paris-VIII

Classification


Autres références

«  CONVERT PASCAL (1957- )  » est également traité dans :

L'EMPREINTE (exposition)

  • Écrit par 
  • Michel MENU
  •  • 1 444 mots

L'exposition L'Empreinte a proposé, après L'Informe , une autre approche de la modernité : ces deux manifestations se sont déroulées à une année d'intervalle au Musée national d'art moderne. Chacune était accompagnée d'un livre qui fait partie intégrante de l'exposition et qui en constitue le prolongement. Pour L'Empreinte toutefo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-empreinte/#i_57338

SCULPTURE CONTEMPORAINE

  • Écrit par 
  • Paul-Louis RINUY
  •  • 8 066 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Traces et empreintes »  : […] Polyfocus (1999) de Gilles Barbier propose ainsi un spectacle aussi drôle que terrifiant. L’œuvre rassemble des figures, moulées sur nature, qui sont toutes des représentations modifiées de l’artiste. Gilles Barbier exploite le moulage, procédé ancestral de la sculpture, tout en montrant à quel point la question du clonage, de la reproduction à l’identique de l’être humain, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sculpture-contemporaine/#i_57338

Voir aussi

Pour citer l’article

Paul-Louis RINUY, « CONVERT PASCAL (1957- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pascal-convert/