PALÉOCLIMATOLOGIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Causes des changements de climats

Un grand nombre de théories a été proposé durant le xixe siècle pour expliquer les changements de climat. Nombre d'entre elles sont loin d'être satisfaisantes, soit parce qu'elles n'expliquent qu'une partie des données, soit parce qu'elles sont en contradiction avec une loi fondamentale de la physique ou de la biologie.

Les principales contingences sont les suivantes :

– la loi de l'actualisme selon laquelle on n'accepte que les principes de la science moderne et l'on rejette toute superstition ; c'est ainsi que l'on ne peut changer ni les lois de la mécanique céleste, ni celles de la météorologie ;

– la loi de la continuité biologique qui constate que l'évolution a été globalement ininterrompue, bien qu'à certaines époques de grandes extinctions brutales à l'échelle géologique aient été mises en évidence par les paléontologues ; cette observation conduit à rejeter un désastre cataclysmique majeur telle la collision de planètes, un changement gigantesque de l'orbite terrestre ou dans le cycle lunaire, une variation de plus de 20 0C de la moyenne mondiale actuelle des températures ou tout événement physique qui aurait eu pour résultat l'annihilation totale des organismes vivants et donc la reprise à zéro de l'évolution biologique.

D'une manière très schématique, les découvertes les plus récentes suggèrent que, à long terme, les climats dépendent de la position des continents sur le globe terrestre ; ils sont d'autant plus contrastés que certains d'entre eux occupent les zones polaires. À l'échelle de quelques dizaines de millénaires, ils sont modulés par les variations de la position de la Terre sur son orbite autour du Soleil. À l'échelle de quelques années le volcanisme peut contribuer à modifier les conditions climatiques sans que l'on ait pu prouver un quelconque impact à long terme. Dans cette gamme de temps, d'autres phénomènes interviennent : peut-être les variations d'activité solaire et, à coup sûr, les interactions entre l'océan et l'atmos [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 13 pages



Médias de l’article

Évolution de la température moyenne à la surface de la Terre depuis sa formation

Évolution de la température moyenne à la surface de la Terre depuis sa formation
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Louis Agassiz

Louis Agassiz
Crédits : Hulton Getty

photographie

Thermomètres isotopiques

Thermomètres isotopiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Fonctions de transfert

Fonctions de transfert
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Afficher les 8 médias de l'article





Écrit par :

  • : directeur de recherche au C.N.R.S., Centre des faibles radioactivités, Gif-sur-Yvette

Classification


Autres références

«  PALÉOCLIMATOLOGIE  » est également traité dans :

AFRIQUE (Structure et milieu) - Géologie

  • Écrit par 
  • Anne FAURE-MURET
  •  • 18 698 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Les temps gondwaniens »  : […] Tandis que le vaste domaine saharien émerge et que la mer se réduit à une Téthys permienne baignant seulement sa marge nord-orientale, l'Afrique migre vers le pôle Sud. Le climat devient de plus en plus froid, une vaste calotte glaciaire s'installe sur le sud du continent. Cette période de glaciation inaugure une histoire commune à l'Afrique, à l'Amérique du Sud, à l'Antarctique, à l'Australie, à […] Lire la suite

ANTARCTIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE, 
  • Edmond JOUVE, 
  • Jean JOUZEL, 
  • Gérard JUGIE, 
  • Claude LORIUS
  •  • 16 430 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Les forages profonds »  : […] Les mesures et prélèvements effectués dans les bases établies sur la côte et à l'intérieur de l'Antarctique, complétés par ceux acquis lors de raids terrestres et désormais par des observations satellitaires de plus en plus nombreuses, permettent d'avoir une bonne connaissance des conditions climatiques (températures, vents, précipitations) et environnementales (composition de l'atmosphère) qui rè […] Lire la suite

ARCHÉOLOGIE (Méthodes et techniques) - L'archéologie environnementale

  • Écrit par 
  • Stéphanie THIÉBAULT
  •  • 4 211 mots

Dans le chapitre « L'environnement des premiers hommes »  : […] Les chercheurs commencent à comprendre les différents mécanismes à l'origine des oscillations climatiques à court ou à long terme, et nos civilisations reposent aujourd'hui sur des modèles en déséquilibre. Ainsi, l'ère quaternaire se définit traditionnellement par l'apparition de l'homme. Sur le plan climatique, elle est caractérisée par la succession de périodes froides, dites glaciaires, et de […] Lire la suite

BARNOLA JEAN-MARC (1956-2009)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 208 mots

Le glaciologue Jean-Marc Barnola, né le 3 janvier 1956 à Bourg-en-Bresse (Ain), est décédé le 21 septembre 2009 à La Mure dans l'Isère. Aux côtés de Claude Lorius, de Jean Jouzel et de Dominique Raynaud, il a amplement contribué à l'essor de la glaciologie moderne et des implications de celle-là avec la paléoclimatologie. En effet, après un doctorat, obtenu à l'université Joseph-Fourier de Grenob […] Lire la suite

BOTANIQUE

  • Écrit par 
  • Sophie NADOT, 
  • Hervé SAUQUET
  •  • 5 627 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre «  Botanique, paléobotanique et palynologie »  : […] La paléobotanique est l'étude des fossiles de plantes . Bien que moins médiatisée que l'étude des fossiles d'animaux (pour laquelle on conserve souvent le terme plus général de paléontologie), elle n'en revêt pas moins un intérêt scientifique primordial et toujours d'actualité. Tout comme l'étude des plantes actuelles (appelée néobotanique), la paléobotanique repose largement sur la systématique […] Lire la suite

CARBONIFÈRE

  • Écrit par 
  • Alain BLIECK
  •  • 1 167 mots

C'est dès le xviii e  siècle que Richard Kirwan a introduit le terme carbonifère pour désigner des roches productrices de charbon et le mot a désigné les dépôts houillers de Grande-Bretagne et d'Europe occidentale à partir du xix e  siècle. Aujourd'hui, le Carbonifère représente un système de l'ère paléozoïque (ère primaire) qui succède au Dévonien (système précédent). Il s'étale de — 359,2 m […] Lire la suite

CÉNOZOÏQUE

  • Écrit par 
  • Marie-Pierre AUBRY
  •  • 7 573 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Régimes climatiques anciens »  : […] Le climat de la Terre durant le passé lointain est difficile à reconstituer. Les fossiles de plantes et d'animaux, les propriétés chimiques des roches sédimentaires (rapport entre deux isotopes stables d'un même élément, rapport entre deux éléments comme Mg/Ca) et la sédimentologie livrent de précieux renseignements permettant de reconstituer les climats globaux. La température moyenne de la Terr […] Lire la suite

CHANGEMENT CLIMATIQUE

  • Écrit par 
  • Robert KANDEL
  •  • 8 794 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Renforcement anthropique de l'effet de serre »  : […] Avec la croissance de la population humaine et de ses activités économiques, une véritable mutation de l'environnement s'opère à l'échelle mondiale. L'exploitation intensive des gisements de combustibles fossiles, l'extension et l'« industrialisation » de l'agriculture et de l'élevage entraînent de fortes émissions de gaz carbonique et de méthane. Depuis 1975, il est clair que les émissions crois […] Lire la suite

CLIMATOLOGIE

  • Écrit par 
  • Frédéric FLUTEAU, 
  • Guillaume LE HIR
  •  • 3 655 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Reconstruire le climat passé »  : […] Les débuts de la paléoclimatologie remontent au début du xix e  siècle avec les travaux de Louis Agassiz, un paléontologiste suisse, sur les périodes glaciaires du Quaternaire. Il proposa, lors de son discours de Neuchâtel (Suisse) en 1837, que les blocs erratiques observés dans les plaines du Jura et des Alpes étaient la preuve de l'extension exceptionnelle des glaciers durant certaines périodes […] Lire la suite

CLIMATS (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 3 584 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Les climats du passé »  : […] Les climats sur Terre ont beaucoup varié dans le passé. Les forages dans l’Antarctique, les pollens et les fossiles, des documents historiques, etc., tous en témoignent. À l’origine de ces variations se trouvent notamment la quantité d’énergie émise par le Soleil, la position Terre-Soleil relative ou encore la dérive des continents. […] Lire la suite

COLONISATION DES PLANTES AU DÉVONIEN ET CLIMAT

  • Écrit par 
  • Guillaume LE HIR
  •  • 429 mots
  •  • 1 média

Si les premiers indices de l'existence de plantes remontent à plus de 470 millions d'années (Ma), ce n'est que durant le Dévonien (de 416 à 359 Ma) que les plantes sont devenues suffisamment abondantes pour transformer le paysage désertique des continents en un couvert végétal propice à une vie terrestre riche et complexe. Trois grands types de végétation se sont succédé au Dévonien. Tout d'abord […] Lire la suite

CRÉTACÉ

  • Écrit par 
  • Jean-François DECONINCK
  •  • 1 046 mots

Le Crétacé représente le dernier système du Mésozoïque (ère secondaire) et le plus long, s'étendant de — 145,5 (± 4) millions d'années (Ma) à — 65,5 (± 0,3) Ma, soit 80 Ma. Il est subdivisé en deux sous-systèmes : le Crétacé inférieur, qui comprend les étages Berriasien, Valanginien, Hauterivien, Barrémien, Aptien et Albien ; le Crétacé supérieur avec les étages du Cénomanien, Turonien, Coniacie […] Lire la suite

DANSGAARD WILLI (1922-2011)

  • Écrit par 
  • John P. RAFFERTY
  • , Universalis
  •  • 321 mots

Le paléoclimatologue danois Willi Dansgaard fut l'un des premiers à analyser les carottes obtenues par forage dans la calotte glaciaire du Groenland afin de mieux comprendre les modifications survenues dans l'atmosphère et le climat de la Terre au cours des derniers 100 000 ans. Né le 30 août 1922 à Copenhague, Willi Dansgaard étudie à l'université de sa ville natale, où il obtient un doctorat de […] Lire la suite

DENDROCLIMATOLOGIE

  • Écrit par 
  • Françoise SERRE-BACHET
  •  • 481 mots
  •  • 1 média

Dans les régions à climat saisonnier contrasté, les espèces ligneuses pérennes, dont les arbres, génèrent annuellement une couche de bois « anneau » ou « cerne » de croissance qui participe à leur accroissement en diamètre. L'épaisseur d'un cerne est la résultante d'un ensemble de facteurs intrinsèques (spécifiques et géométriques) et extrinsèques (écologiques : substrat, sol, exposition, conditio […] Lire la suite

EUROPE - Géologie

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Pierre RAT
  •  • 10 012 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'avant-pays »  : […] Au nord, l'avant-pays, soulevé et émergé dans son ensemble depuis la fin du Crétacé, de même que l'Ibérie, est soumis à l'altération sous un climat à dominante chaude et humide avec un couvert végétal corrosif dans lequel abondent les palmiers et où s'installent les premières faunes de Mammifères. C'est ainsi que naît la nouvelle surface d'érosion paléogène. Elle est polygénique, moins bien finie […] Lire la suite

FORAGES DANS LA GLACE DE L'ANTARCTIQUE

  • Écrit par 
  • Florence DANIEL
  •  • 248 mots

Les forages achevés en 1998 dans la glace de l'Antarctique à la station russe de Vostok ont permis de retracer l'histoire climatique et la composition de l'atmosphère sur les 420 000 dernières années. Les carottes de glace prélevées jusqu'à une profondeur de 3 623 mètres ont été analysées par de nombreuses équipes, notamment russes et françaises. Les températures et le volume des glaces sur Terre […] Lire la suite

FORMATION DE LA CALOTTE ANTARCTIQUE

  • Écrit par 
  • Vincent LEFEBVRE
  •  • 729 mots
  •  • 1 média

Au cours des temps géologiques, le continent Antarctique et sa calotte n'ont pas toujours été tels qu'on les connaît aujourd'hui. Ce continent, bien que situé autour du pôle Sud depuis plus de 70 millions d'années (Ma), n'a pas toujours été recouvert de glace. L'âge du début de la formation de la calotte est estimé à environ 34 Ma avant notre ère, lors de la transition entre l'Éocène et l'Oligo […] Lire la suite

GÉOCHIMIE

  • Écrit par 
  • Marie-Laure PONS
  •  • 2 060 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Isotopes stables »  : […] Un isotope est stable s'il ne présente pas de radioactivité décelable. La géochimie des isotopes stables s'intéresse aux déviations du rapport entre deux isotopes d'un élément donné vis-à-vis d'un ratio standard et à l'interprétation de ces variations dans des échantillons naturels (roches, sols, eaux...). Ces écarts sont dus à une concentration des isotopes lourds dans les liaisons les plus stabl […] Lire la suite

GLACIAIRES PALÉOMILIEUX

  • Écrit par 
  • François ARBEY
  •  • 511 mots

La reconnaissance des paléomilieux glaciaires et de leurs bordures périglaciaires peut se faire à la lueur de plusieurs types de critères : d'abord les indices perceptibles à l'observation directe, sans qu'il soit indispensable de faire des mesures ou des analyses : ce sont les critères macroscopiques de terrain ; ensuite des critères complémentaires, nécessitant l'emploi des techniques de la sédi […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Claude DUPLESSY, « PALÉOCLIMATOLOGIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/paleoclimatologie/