Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

OUGANDA

Nom officiel

République de l'Ouganda (UG)

    Chef de l'État et du gouvernement

    Yoweri Katuga Museveni (depuis le 26 janvier 1986, élu le 9 mai 1996). Premier ministre : Robinah Nabbanja (depuis le 21 juin 2021)

      Chef de l'État et du gouvernement

      Yoweri Katuga Museveni (depuis le 26 janvier 1986, élu le 9 mai 1996). Premier ministre : Robinah Nabbanja (depuis le 21 juin 2021)

        Capitale

        Kampala

          Langues officielles

          Anglais, swahili

            Unité monétaire

            Shilling ougandais (UGX)

              Population (estim.) 45 654 000 (2023)
                Superficie 241 555 km²

                  Enclavé et inconnu jusqu'au grand mouvement d'exploration de l'Afrique par les Européens, le puissant royaume du Buganda (qui donne son nom à l'Ouganda actuel) acquiert alors une certaine notoriété et devient célèbre pour être la région où se trouvent les sources du Nil. Le Buganda est conquis entre 1890 et 1894 par les Britanniques, animés d'abord par un esprit missionnaire devenu impérialiste et désireux d'exclure les Allemands de tout droit sur cette région qui, à cette époque, est considérée comme la clé pour la sécurité de la route des Indes, à travers le contrôle du Nil et de l'Égypte. Progressivement étendu ou remanié entre 1890 et 1926, le territoire de la colonie ne représente plus que l'une des quatre provinces et moins du quart de la population du royaume initial du Buganda. Ce nouvel espace regroupe des sociétés monarchiques, au sud et à l'ouest, et des sociétés acéphales, au nord et à l'est. L'Ouganda devient rapidement un protectorat éloigné et isolé dans l'Empire britannique. Il acquiert toutefois, après la Seconde Guerre mondiale, une certaine notoriété touristique, en raison de ses parcs nationaux qui figurent parmi les plus extraordinaires d'Afrique.

                  Cette image d'un pays doté de richesses naturelles, à l'avenir prometteur, n'est pas remise en question lors de l'indépendance du pays, acquise par Milton Obote (qui deviendra Premier ministre) et par Mutesa II (roi du Buganda et premier président), de manière relativement pacifique, le 9 octobre 1962 ; mais en 1971, le général Idi Amin Dada prend le pouvoir par un coup d'État et le pays sombre dans la guerre civile (1971-1986). L'Ouganda devient alors synonyme d'un pays instable, plongé dans la violence, touché par une épidémie très précoce de sida (qui sera pourtant la première à être contenue sur le continent africain). La paix revient en Ouganda, à l'exception du nord du pays, avec l'arrivée au pouvoir de Yoweri Museveni en 1986, à la tête d'une guérilla victorieuse, la National Resistance Army (NRA) et de son mouvement politique, le National Resistance Movement (NRM), encore au pouvoir.

                  Ce pays de 236 000 kilomètres carréset peuplé, en 2014, de 34,8 millions d'habitants porte encore, malgré une reconstruction très rapide, les séquelles des drames qui l'ont touché dans les années 1980.

                  Ouganda : carte physique

                  Ouganda : carte physique

                  Ouganda : drapeau

                  Ouganda : drapeau

                  Géographie

                  Considéré, jusqu'à son indépendance en 1962, comme « la Perle de l'Afrique » par Churchill, l'Ouganda est devenu par la suite l'exemple du maldéveloppement. En effet, alors qu'en 1962, le PIB ougandais égalait celui de la Corée du Sud, en 1986, après un net recul en valeur absolue du PIB, le pays comptait parmi les dix pays les plus pauvres du monde.

                  Un pays équatorial de hautes terres

                  Malgré sa petite taille, l'Ouganda connaît une diversité écologique étonnante. Il se situe en position de transition entre plusieurs grands écosystèmes d'Afrique : la forêt équatoriale à l'ouest, les savanes des hauts plateaux à l'est, les steppes tropicales au nord et le miombo (savane boisée) au sud. La diversité écologique qui en résulte, aggravée par les nuances topographiques, rend difficile l'appréhension d'un espace naturel type.

                  Chutes de Bujagali, Ouganda

                  Chutes de Bujagali, Ouganda

                  Situé de part et d'autre de l'équateur, l'Ouganda est traversé par le balancement saisonnier de la convergence intertropicale. Cependant, la présence des grands lacs Victoria, Kyoga, Albert, Edouard et George, qui représentent 20 % du territoire national, altère considérablement les données climatiques. De même, l'altitude, jamais inférieure à 850 mètres, et la présence de sommets de plus de 4 000 mètres font de l'Ouganda un État de l'Afrique des hautes terres.

                  La position du pays entre les branches occidentale et orientale[...]

                  La suite de cet article est accessible aux abonnés

                  • Des contenus variés, complets et fiables
                  • Accessible sur tous les écrans
                  • Pas de publicité

                  Découvrez nos offres

                  Déjà abonné ? Se connecter

                  Écrit par

                  • : professeur de géographie à l'université de Bordeaux-III-Michel-de-Montaigne
                  • : maître assistant à la faculté des lettres et sciences humaines d'Aix-en- Provence
                  • : maître de conférences en histoire à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne, centre de recherches africaines
                  • Universalis : services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis

                  . In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

                  Médias

                  Ouganda : carte physique

                  Ouganda : carte physique

                  Ouganda : drapeau

                  Ouganda : drapeau

                  Chutes de Bujagali, Ouganda

                  Chutes de Bujagali, Ouganda

                  Autres références

                  • OUGANDA, chronologie contemporaine

                    • Écrit par Universalis
                  • AFRIQUE (Histoire) - Les décolonisations

                    • Écrit par Marc MICHEL
                    • 12 424 mots
                    • 24 médias
                    ...troublé... du moins à court terme. Ainsi, le sort de Zanzibar fut séparé de celui du Tanganyika, et l'île devint un sultanat arabe indépendant en 1963. L' Ouganda offrait un autre cas de figure : ici, ni risque de conflit entre colonie de peuplement et Africains ni enjeu stratégique prévisible, mais le risque...
                  • AMIN DADA IDI (entre 1923 et 1926-2003)

                    • Écrit par Bernard NANTET
                    • 1 055 mots
                    • 1 média

                    Appartenant à la petite tribu nubienne des Kakwa dans le nord-ouest de l'Ouganda, Idi Amin Dada passe son enfance à garder les chèvres ; après quelques études élémentaires vite terminées, il s'engage à vingt et un ans comme aide-cuisinier au King's African Rifles, mais prétend avoir participé...

                  • BOUGANDA ou BUGANDA

                    • Écrit par Alfred FIERRO
                    • 674 mots
                    • 1 média

                    Apparu dans l'histoire à la fin du xve siècle, le royaume du Bouganda n'est alors qu'une partie du puissant royaume de Bunyoro, régi par la dynastie Bito, qui couvre presque tout l'Ouganda actuel. Pendant trois siècles de rivalités incessantes, le Bouganda va rogner progressivement...

                  • CONGO RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU

                    • Écrit par Universalis, Jules GÉRARD-LIBOIS, Henri NICOLAÏ, Patrick QUANTIN, Benoît VERHAEGEN, Crawford YOUNG
                    • 24 917 mots
                    • 13 médias
                    Le nouveau président apparaît comme un homme dépendant de ceux qui l'ont aidé et auxquels il a donné des gages. À l'égard de l'Ouganda, des concessions minières sont accordées au président Museveni, de même que des contrats avaient été signés, avant même la prise de Kinshasa, avec des compagnies...
                  • Afficher les 16 références

                  Voir aussi