ORIGINE ET ÉVOLUTION DES OISEAUX

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La grande radiation évolutive des oiseaux modernes

Avec le début de l’ère cénozoïque, l’évolution des Oiseaux reprend son cours à partir des formes qui ont survécu à la grande extinction de la limite Crétacé-Paléogène. Le tout début de cette histoire nous est mal connu faute de sites livrant en abondance des restes d’oiseaux datant du début du Paléocène (base du Paléogène). Il est néanmoins possible d’affirmer qu’en moins de 10 millions d’années (Ma) une diversité notable se rétablit, comme l’indiquent les quelques avifaunes datant de 60 à 56 Ma et marquant la fin du Paléocène, comme celle des environs de Reims, qui comporte des oiseaux volants, tels que des hiboux, ainsi que des oiseaux géants terrestres. Pour des périodes plus récentes, postérieures à 56 Ma, les données paléontologiques sont souvent d’excellente qualité, avec des sites ayant livré de très nombreux spécimens, comme les dépôts de fissures karstiques du Quercy (Éocène et Oligocène) en France, les gisements lacustres éocènes à préservation exceptionnelle de Messel en Allemagne et de Green River aux États-Unis, ou encore les couches d’eau douce de la Limagne, en Auvergne (Miocène inférieur). Il est donc possible de reconstituer avec une certaine précision les étapes de l’évolution du monde avien moderne, pour en arriver à la situation actuelle, avec plus de 10 000 espèces d’oiseaux recensées (ce qui en fait un des groupes de Vertébrés les plus diversifiés, plus que les Mammifères par exemple).

Oiseau moderne de l’Éocène

Photographie : Oiseau moderne de l’Éocène

Photographie

Cette gravure du XIXe siècle représente le squelette de Cryptornis antiquus, un oiseau de la taille d'un pigeon apparenté au groupe actuel des rolliers et provenant du gypse des environs de Paris (Éocène supérieur, environ 35 Ma). 

Crédits : Eric Buffetaut

Afficher

Une dichotomie importante est constatable très tôt dans l’histoire des Néornithes, très probablement juste avant l’extinction de la fin du Crétacé, même si les données paléontologiques restent insuffisantes à cet égard pour l’affirmer. Elle sépare les Paléognathes des Néognathes. Ces deux grands groupes se distinguent notamment par des différences dans la structure des os du palais. Les Néognathes, depuis au moins le début du Cénozoïque, sont beaucoup plus nombreux et divers que les Paléognathes. Ces derniers ne sont représentés que par les Ratites, oiseaux souvent de g [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages

Médias de l’article

Archaeopteryx, spécimen conservé au Musée d’histoire naturelle de Berlin

Archaeopteryx, spécimen conservé au Musée d’histoire naturelle de Berlin
Crédits : AKG-images

photographie

Dinosaure à plumes : Microraptor gui

Dinosaure à plumes : Microraptor gui
Crédits : avec l'aimable autorisation de Xing Xu

photographie

Réduction du plumage des pattes au cours de l’évolution des Oiseaux

Réduction du plumage des pattes au cours de l’évolution des Oiseaux
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Énantiornithe du Crétacé inférieur

Énantiornithe du Crétacé inférieur
Crédits : Eric Buffetaut

photographie

Afficher les 8 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Eric BUFFETAUT, « ORIGINE ET ÉVOLUTION DES OISEAUX », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 février 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/origine-et-evolution-des-oiseaux/