KIWI ou APTÉRYX

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Oiseau inapte au vol, au corps arrondi, aux ailes atrophiées et au long bec fin, vivant dans les forêts de Nouvelle-Zélande. Classe : Oiseaux ; ordre : Aptérygiformes ; famille : Aptérygidés.

Kiwi

Kiwi

photographie

Jeune kiwi (Apteryx australis). 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Comme les autruches, les kiwis appartiennent au groupe des Ratites, oiseaux terrestres incapables de voler. Ils possèdent un corps ramassé sans queue, un bec allongé et flexible, de courtes pattes, des pieds robustes terminés par quatre doigts et des ailes vestigiales ne dépassant pas 5 centimètres. Les courtes barbes de leurs plumes sont dépourvues de crochets, ce qui donne au plumage – de couleur gris-marron – l'aspect d'un pelage. Les femelles sont plus grosses que les mâles et leur bec est plus long. Le grand kiwi (Apteryx australis) et le kiwi tacheté (Apteryx hasstii) sont les plus gros (environ 2,2 kg, 35 cm de hauteur), le kiwi d'Owen (Apteryx Owenii), le plus menacé, ne dépasse pas 25 centimètres de hauteur pour un poids de 1,2 kilogramme. Leur longévité atteint de vingt à trente ans en captivité.

Endémiques à la Nouvelle-Zélande, les kiwis vivent principalement dans les forêts tropicales, mais la destruction de cet habitat les oblige parfois à se réfugier dans les forêts tempérées, les plaines arborées et les pinèdes. Omnivores, leur régime alimentaire varie au cours de l'année suivant les ressources disponibles. Ils se nourrissent essentiellement d'insectes, mais aussi de fruits, de graines ou de feuilles. Leur mauvaise vue est compensée par une ouïe et un odorat très développés (leurs narines sont situées à l'extrémité du bec avec lequel il fouille la litière). De mœurs nocturnes, les kiwis vivent généralement en couple sur un territoire auquel ils restent fidèles toute leur vie et qu'ils marquent de leurs excréments. Deux semaines avant la ponte, le mâle aménage un nid au fond d'un terrier. L'œuf unique est si gros qu'il peut peser, chez le kiwi d'Owen, le quart du poids de la femelle. Le mâle sera le seul à couver, mais la femelle reste aux alentours ; selon l'espèce, l'incubation dure de 63 à 92 jours. Précoces et nidifuges, les petits deviennent indépendants vers 14 à 20 jours mais restent quelque temps encore auprès de leurs parents.

Vénéré par les Maoris, le kiwi est devenu l'emblème de la Nouvelle-Zélande qui le protège depuis 1921. Pourtant, il souffre de la destruction de son habitat et des mammifères prédateurs introduits par l'homme (renards, chiens sauvages...).

—  Emmanuelle GOIX

Écrit par :

  • : chargée de la valorisation scientifique du département des jardins botaniques et zoologiques du Muséum national d'histoire naturelle

Classification

Pour citer l’article

Emmanuelle GOIX, « KIWI ou APTÉRYX », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/kiwi-apteryx/