PY OLIVIER (1965- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Acteur, dramaturge, metteur en scène, Olivier Py est né à Grasse le 24 juillet 1965. Après des études de lettres au lycée Fénelon à Paris, il entre à l'École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre (E.N.S.A.T.T.), puis au Conservatoire national supérieur d'art dramatique en 1987. Parallèlement, il entreprend des études de philosophie et de théologie à l'Institut catholique de Paris, entamant ainsi une quête du religieux qui ne cessera d'accompagner ses créations théâtrales. En 1988, sa première pièce, Des oranges et des ongles, est créée par le metteur en scène Didier Lafaye au Théâtre Essaïon. Cette même année, Olivier Py fonde une compagnie dramatique baptisée « L'inconvénient des boutures », qui regroupe autour de lui des talents prometteurs du théâtre français (Jean-Damien Barbin, Michel Fau, Irina Dalle, Elizabeth Mazev...), avec lesquels il amorce un compagnonnage fructueux et durable. Après avoir porté à la scène des textes d'Elizabeth Mazev, il met successivement en scène ses propres pièces, notamment Gaspacho, un chien mort (1990), Les Aventures de Paco Golliard (1992) ou encore La Jeune Fille, le diable et le moulin (1993) d'après les frères Grimm, qui révèlent un homme de théâtre attachant et aux multiples facettes. Mais c'est avec la création de son texte fleuve, La Servante, histoire sans fin, composé de cinq pièces et cinq dramaticules, qu'Olivier Py connaît une plus large audience. Présenté dans son intégralité au festival d'Avignon en 1995, ce spectacle d'une durée totale de vingt-quatre heures – dont le titre fait référence à la lampe qui demeure allumée sur la scène après la représentation – part d'un manifeste lyrique et spirituel en faveur de la « parole » pour proposer un questionnement de l'essence du théâtre.

L'année suivante, Olivier Py retrouve Avignon. Il interprète le rôle d'une chanteuse de cabaret dans un spectacle musical qui sera repris de Paris à New York durant plusieurs années. Pour ces Ballades de Miss Knife, dont il a composé [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  PY OLIVIER (1965- )  » est également traité dans :

LA GRANDE PARADE DE PY (O. Py)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 1 009 mots

Auteur, acteur, metteur en scène et chef de troupe, scénographe, directeur du Centre dramatique national (Orléans), Olivier Py poursuit depuis les années 1980 un parcours qui embrasse tous les genres et tous les styles, du cabaret à l'opéra, des formes brèves au poème […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-grande-parade-de-py/#i_51768

L'ORESTIE (mise en scène O. Py)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 1 017 mots

Unique trilogie héritée d'Eschyle, L'Orestie, œuvre fondatrice du théâtre, ne cesse d'interroger le théâtre et ses metteurs en scène. On se souvient, en France, de Bernard Sobel, célébrant à travers elle la naissance de la démocratie dans les années 1980. On n'a p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-orestie/#i_51768

LE SOULIER DE SATIN (mise en scène O. Py)

  • Écrit par 
  • Monique LE ROUX
  •  • 950 mots

« L'or et le rire », c'est sous ce double signe qu'Olivier Py a placé sa mise en scène du Soulier de satin de Paul Claudel, créée en 2003 au Centre dramatique d'Orléans dont il est directeur, puis jouée en tournée et à Paris au Théâtre de la Ville.La dernière gr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-soulier-de-satin/#i_51768

PETIBON PATRICIA (1970- )

  • Écrit par 
  • Michel PAROUTY
  •  • 1 085 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La révélation de Lulu »  : […] En 2010, un tournant important survient dans la carrière de la jeune soprano : au Grand Théâtre de Genève, elle aborde le rôle-titre de Lulu d’Alban Berg , l’un des emplois les plus éprouvants du répertoire, surtout dans la version en trois actes qui a désormais cours dans toutes les salles lyriques. Patricia Petibon est d’autant plus heureuse de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/patricia-petibon/#i_51768

THÉÂTRE OCCIDENTAL - Le mélange des genres

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 6 547 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Danse, cirque, arts plastiques, musique »  : […] Figures de proue du spectacle vivant avec l'opéra, la danse et le théâtre se sont côtoyés ou ont fusionné au fil de leur histoire, se nourrissant d'échanges liés à leurs pratiques. Cette intégration a surtout été suscitée par l'expression corporelle liée au théâtre et la recherche de son évolution dans le mouvement, avant d'être associée de manièr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-occidental-le-melange-des-genres/#i_51768

Pour citer l’article

Jean CHOLLET, « PY OLIVIER (1965- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/olivier-py/