FRANCFORT-SUR-L'ODER

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Francfort-sur-l’Oder est une ville d’Allemagne située dans l’est du Brandebourg, à la frontière avec la Pologne, face à la ville polonaise de Slubice qui était, jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale, un faubourg de la ville. Sa population était de 58 000 habitants en 2017.

Allemagne : carte administrative

Allemagne : carte administrative

Carte

Carte administrative de l'Allemagne. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

La ville est issue d’un village marchand apparu au début du xiiie siècle, le long de l’Oder. Depuis le Moyen Âge, Francfort-sur-l’Oder est un carrefour commercial important entre la mer Baltique et les pays slaves ; elle a d’ailleurs été membre de la Ligue hanséatique. Au xvie siècle fut fondée l’université brandebourgeoise de Francfort. La ville s’est dès lors développée autour de ces deux principales fonctions, universitaire et commerciale, avant que l’université ne soit transférée à Breslau (Wroclaw) en 1811. L’intégration de la ville par les transports a joué un rôle important dans l’affirmation de sa centralité : en 1842, Francfort-sur-l’Oder est reliée à Berlin par le chemin de fer, puis à Poznan en 1870, avec l’aménagement d’un pont ferroviaire sur l’Oder. Son économie est fragilisée au lendemain de la Première Guerre mondiale avec la création de la république de Pologne et la perte, pour l’Allemagne, de nombreux territoires à l’est de l’Oder. Après la Seconde Guerre mondiale, le fleuve marque la frontière polonaise, et Francfort-sur-l’Oder est alors coupée de son faubourg de Dammvorstadt, devenu Slubice. Le centre-ville, détruit à 96 p. 100 par les bombardements, est reconstruit dans les années 1950-1960, mais seuls quelques bâtiments anciens, comme l’hôtel de ville, sont réhabilités. Les années 1970-1980 voient se développer de vastes zones de logements collectifs (Plattenbau). Après la réunification de l’Allemagne, Francfort-sur-l’Oder subit une décroissance démographique, la population ayant atteint son pic en 1989 avec plus de 87 000 habitants pour tomber sous la barre des 60 000 habitants en 2010. De vastes opérations de démolitions ont lieu dans les années 2000, principalement dans les zones de Pla [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Christophe QUÉVA, « FRANCFORT-SUR-L'ODER », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/francfort-sur-l-oder/