NOUVELLE-ZÉLANDE, chronologie contemporaine

 

2019

15-21 mars 2019
Nouvelle-Zélande. Attentat meurtrier contre deux mosquées de Christchurch.

Le 15, un homme ouvre le feu dans la mosquée Al-Noor de Christchurch (île du Sud) pendant la prière, tuant quarante-deux personnes. Il se rend ensuite à la mosquée du quartier de Linwood où il abat huit personnes. L’auteur de ces fusillades, un Australien nommé Brenton Tarrant, est arrêté. L’homme a diffusé la vidéo de la tuerie en direct sur Facebook et a publié sur Twitter, quelques heures plus  […] Lire la suite

2017

23 septembre-26 octobre 2017
Nouvelle-Zélande. Élections législatives.

Le 23 septembre, le Parti national (conservateur) du Premier ministre Bill English, porté par de bons résultats économiques, arrive largement en tête à l’issue des élections législatives, malgré un léger repli, avec 44,5 p. 100 des suffrages et 56 sièges sur 120. Le Parti travailliste de Jacinda Ardern progresse fortement avec 36,9 p. 100 des voix et 46 élus. Avec 7,2 p. 100 des suffrages et 9 dép […] Lire la suite

2014

20 septembre 2014
Nouvelle-Zélande. Élections législatives.

Le Parti national (centre droit) du Premier ministre John Key remporte les élections législatives, avec 47 p. 100 des suffrages et 60 sièges sur 121. Le Parti travailliste de l'opposant David Cunliffe est en léger recul, avec 25,1 p. 100 des voix et 32 élus. Les Verts se maintiennent, avec 10,7 p. 100 des suffrages et 14 députés. Le parti Nouvelle-Zélande d'abord (conservateur) progresse, avec 8,7 […] Lire la suite

2008

8-19 novembre 2008
Nouvelle-Zélande. Victoire de l'opposition conservatrice aux élections législatives.

Le 8, le Parti national (centre droit), dirigé depuis 2006 par John Key, chef de l'opposition, remporte les élections à la Chambre des représentants avec 44,9 p. 100 des suffrages et 58 sièges sur 122 au Parlement (+ 10 par rapport au scrutin de septembre 2005). Le Parti travailliste du Premier ministre sortant, Helen Clark, au pouvoir depuis les élections de novembre 1999, obtient 40 p. 100 des v […] Lire la suite

2005

17 septembre 2005
Nouvelle-Zélande. Victoire des travaillistes aux élections législatives.

Le Parti travailliste au pouvoir remporte de justesse les élections législatives anticipées, en obtenant 41 p. 100 des suffrages et 50 sièges sur 121 (— 2 par rapport au Parlement sortant). Avec 39 p. 100 des voix et 48 élus (+ 21), le Parti national progresse fortement. Les nationalistes de New Zealand First ont 5,7 p. 100 des suffrages et 7 élus (— 6) et les Verts 5,3 p. 100 des voix et 6 sièges […] Lire la suite

1999

27 novembre 1999
Nouvelle-Zélande. Victoire travailliste aux élections législatives.

Le Parti travailliste de Helen Clark remporte les élections législatives avec 39 p. 100 des suffrages et 52 sièges sur 120, contre 30,6 p. 100 des voix et 41 élus pour le Parti national (libéral) du Premier ministre sortant, Jenny Shipley. La gauche revient au pouvoir pour la première fois depuis 1972, les gouvernements travaillistes de la période 1984-1990 ayant en fait conduit, sous l'influence  […] Lire la suite

1997

3 novembre-8 décembre 1997
Nouvelle-Zélande. Démission du Premier ministre Jim Bolger.

Le 3, Jim Bolger, Premier ministre depuis octobre 1990, est mis en minorité au sein de sa propre formation, le Parti national (conservateur), et présente sa démission. Le Parti national, qui dirige une coalition de plus en plus impopulaire, porte son choix sur Jenny Shipley, ministre des Transports du gouvernement sortant, pour diriger le prochain cabinet.Le 8 décembre, celle-ci prête serment. Le  […] Lire la suite

1996

12 octobre 1996
Nouvelle-Zélande. Aucune majorité à l'issue des élections législatives.

Les élections législatives aboutissent à un morcellement de l'échiquier politique. Le Parti national (conservateur) du Premier ministre Jim Bolger, au pouvoir depuis octobre 1990, remporte 44 sièges sur 120 au Parlement (contre 50 sur 99 en novembre 1993). L'apport des 8 sièges obtenus par l'Association des consommateurs et des payeurs d'impôts, formation ultralibérale de Roger Douglas, ne lui per […] Lire la suite

1993

6 novembre 1993
Nouvelle-Zélande. Courte majorité absolue au Parlement pour le Parti national.

Le Parti national (conservateur) du Premier ministre Jim Bolger garde de justesse la majorité absolue en remportant cinquante (— 18) des quatre-vingt-dix-neuf sièges du Parlement. Le Parti travailliste de Mike Moore obtient quarante-cinq élus (+ 17). L'Alliance (Nouveau Parti travailliste, écologistes et autres tendances) et New Zealand First Party, formé par un dissident du Parti national, rempor […] Lire la suite

1991

29-30 avril 1991
France – Nouvelle-Zélande. Visite de Michel Rocard en Nouvelle-Zélande.

Michel Rocard effectue en Nouvelle-Zélande le premier voyage officiel d'un chef de gouvernement français depuis 1958. Cette visite a pour but de normaliser les relations entre les deux pays, restées très tendues pendant des années. Wellington, qui s'est toujours opposé à la politique nucléaire et aux essais français dans le Pacifique, avait violemment reproché à la France l'attentat commis contre  […] Lire la suite

1990

27 octobre 1990
Nouvelle-Zélande. Victoire des conservateurs aux élections législatives.

Le 27, le Parti national de Jim Bolger remporte les élections législatives avec la plus forte majorité jamais enregistrée dans l'histoire du pays : avec soixante-huit des quatre-vingt-dix-sept sièges et 48,7 p. 100 des suffrages, il progresse de vingt-sept sièges par rapport au scrutin de 1987. Le Parti travailliste, au pouvoir depuis 1984, n'obtient que vingt-huit sièges (— 28) et 34,5 p. 100 des […] Lire la suite

1989

7-8 août 1989
Nouvelle-Zélande. Élection de Geoffrey Palmer à la tête du gouvernement.

Le 7, David Lange, Premier ministre travailliste depuis 1984, connu pour ses positions pacifistes et anti-américaines mais dont la popularité est au plus bas, annonce sa démission en réponse au désaveu que lui ont infligé quatre jours plus tôt les parlementaires de son parti en réclamant le retour au gouvernement du ministre des Finances Roger Douglas, ultra-libéral limogé par David Lange en décem […] Lire la suite

1987

15 août 1987
Nouvelle-Zélande. Nouvelle victoire des travaillistes aux élections législatives

Les électeurs néo-zélandais sont appelés à élire leurs quatre-vingt-dix-sept représentants au Parlement, au terme d'une campagne électorale dominée par les préoccupations économiques : les taux d'intérêt atteignent en effet 22 p. 100, et l'inflation plus de 18 p. 100. Le Parti travailliste du Premier ministre sortant, David Lange, l'emporte avec 56 sièges (+ 1), contre 41 (+ 3) au Parti national d […] Lire la suite

1986

18 novembre-1er décembre 1986
Vatican. Voyage du pape Jean-Paul II en Asie et en Océanie

Le 18, Jean-Paul II quitte Rome pour l'Extrême-Orient : c'est le plus long voyage qu'il ait jamais accompli, le troisième en cette portion du globe : parcourant 49 000 kilomètres en deux semaines, il visite six pays, célèbre dix-huit messes et ne prononce pas moins de cinquante discours ou homélies. Après trois courts séjours au Bangladesh, à Singapour et à Fidji, le pape est, du 22 au 24, en Nouv […] Lire la suite

7-22 juillet 1986
Nouvelle-Zélande – France. Accord pour le règlement de l'affaire Greenpeace

Le 7, Jacques Chirac rend publics les termes de l'accord conclu entre la France et la Nouvelle-Zélande pour le règlement du contentieux provoqué par le sabotage, en juillet 1985, du navire écologiste Rainbow Warrior. Cet accord a été obtenu grâce à la médiation du secrétaire général des Nations unies, Javier Pérez de Cuellar, qui avait été acceptée en juin par les deux parties. […] Lire la suite

1985

4-25 novembre 1985
Nouvelle-Zélande – France. Condamnation des faux « époux Turenge » dans l'affaire du Rainbow Warrior

Le 4, s'ouvre à Auckland le procès du commandant Alain Mafart et du capitaine Dominique Prieur, les deux agents des services secrets français arrêtés en Nouvelle-Zélande après l'attentat commis le 10 juillet contre le Rainbow Warrior, navire du mouvement écologiste Greenpeace. Le tribunal accepte d'abandonner la charge principale de meurtre, pour ne retenir que celle d'homicide […] Lire la suite

10-26 juillet 1985
Nouvelle-Zélande – France. Attentat contre le Rainbow Warrior, navire du mouvement Greenpeace

Le 10, dans le port d'Auckland, un attentat détruit le Rainbow Warrior, navire du mouvement écologiste et antinucléaire Greenpeace. Un photographe néerlandais d'origine portugaise, membre de l'organisation, est tué. Le Rainbow Warrior s'apprêtait à participer à une campagne contre les essais nucléaires français dans le Pacifique.Le 12, la police néo-zélandai […] Lire la suite

4-18 février 1985
États-Unis – Nouvelle-Zélande. Crise de L'A.N.Z.U.S.

Le 4, David Lange, Premier ministre néozélandais, confirme que son pays refuse d'accueillir dans ses ports des navires de guerre américains porteurs d'engins nucléaires. Malgré les pressions de Washington, la position du gouvernement néo-zélandais n'a pas varié depuis l'arrivée des travaillistes au pouvoir, en juillet 1984.Le 5, les États-Unis annulent les manœuvres de l'A.N.Z.U.S. prévues dans l' […] Lire la suite

1984

14-24 juillet 1984
Nouvelle-Zélande. Victoire travailliste aux élections législatives

Le 14, le Parti travailliste, dirigé par David Lange, remporte la victoire aux élections législatives en obtenant 56 des 95 sièges du Parlement. Le Parti national de sir Robert Muldoon, Premier ministre depuis 1975, a été victime de la crise économique : il n'obtient que 37 sièges.Le 18, David Lange procède à une dévaluation de 20 p. 100 du dollar local, dévaluation qu'il juge nécessaire au mainti […] Lire la suite

1981

28 novembre 1981
Nouvelle-Zélande. Élections législatives

À l'issue des élections qui ont lieu le 28 en Nouvelle-Zélande, le parti conservateur qui était au pouvoir ne dispose plus que d'une faible majorité : 47 sièges au lieu des 50 qu'il occupait précédemment dans un Parlement qui compte 92 membres. Le Parti socialiste obtient 43 sièges et le Crédit social 2 sièges. […] Lire la suite

— Universalis