CERNUSCHI MUSÉE, Paris

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Italien d’origine et personnalité d’exception, Henri Cernuschi (1821-1896) est né à Milan dans une famille aisée. Il fut tour à tour – et parfois dans le même temps – révolutionnaire luttant pour l’unité de son pays, banquier visionnaire, collectionneur et généreux mécène. Proscrit à la fois par les Autrichiens et le gouvernement papal, il vint à Paris en 1850. Après quelques années difficiles, il fit fortune dans la banque. Lors de la Commune, il faillit être exécuté en tant que républicain. Les événements l’incitèrent à s’éloigner de Paris et à entreprendre un tour du monde avec le critique d’art Théodore Duret (1838-1927), l’ami et le défenseur des impressionnistes, entre la fin de 1871 et le début de 1873. C’est lors de ce voyage qu’il réunit la première grande collection française d’art asiatique.

Le musée Cernuschi, ouvert au public en 1898, n’est autre que l’hôtel particulier que le mécène avait fait construire aux abords du parc Monceau dans les années 1870 et qu’il légua à la Ville de Paris avec toutes ses collections d’art asiatique, soit plus de 5 000 œuvres. À la suite d’achats, de dons, de legs, il en compte désormais trois fois plus. La rénovation entreprise en 2019-2020, destinée à créer un nouveau parcours pour les collections permanentes, a permis d’accroître le nombre de pièces exposées sans produire pour autant une impression d’étouffement, et d’en renouveler les deux tiers.

Un réaménagement n’est pas seulement d’ordre muséographique : il incite les conservateurs à reconsidérer l’ensemble des collections, à faire entreprendre les restaurations qui s’imposent et à réévaluer les œuvres à l’aune des derniers avancements de la recherche. À travers cette réorganisation, réalisée par Éric Lefebvre, son directeur, et toute son équipe, transparaît un vibrant hommage au fondateur du musée.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : directeur d'études à l'École pratique des hautes études, section des sciences historiques et philologiques, correspondant de l'Académie des inscriptions et belles-lettres

Classification

Autres références

«  CERNUSCHI MUSÉE, Paris  » est également traité dans :

ELISSEEFF VADIME (1918-2002)

  • Écrit par 
  • Alain THOTE
  •  • 840 mots

La carrière de Vadime Elisseeff est intimement liée à la vie du musée Cernuschi à Paris – l'un des rares musées en Occident dont les collections soient exclusivement consacrées à l'art chinois – qu'il dirigea de 1956 à 1982. Et pourtant, ses activités professionnelles, entre l'U.N.E.S.C.O. et le Centre de documentation pour la Chine contemporaine, comme ses sujets d'intérêt (le dialogue Orient-Oc […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Alain THOTE, « CERNUSCHI MUSÉE, Paris », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 janvier 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/musee-cernuschi-paris/