MUNICH (JEUX OLYMPIQUES DE) [1972]Contexte, organisation, bilan

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Trente-six ans après la sinistre mascarade nazie de 1936, les jeux Olympiques reviennent en Allemagne, du moins en Allemagne de l'Ouest. En effet, réuni pour sa soixante-quatrième session du 24 au 28 avril 1966 à Rome, le C.I.O. confie, le 26 avril, l'organisation des XVIIes Jeux d'été à Munich : la ville bavaroise est élue au second tour de scrutin, par trente et une voix, contre seize pour Madrid et treize pour Montréal. Willi Daume, président du Comité olympique ouest-allemand, se voit nommé président du comité d'organisation des Jeux de Munich.

En octobre 1967, le projet présenté par l'architecte Günter Behnisch est retenu : un immense terrain de 300 hectares – sur lequel se trouvait avant guerre l'aérodrome militaire où Édouard Daladier et Neville Chamberlain atterrirent en 1938 pour tenter de négocier la paix avec Hitler – est choisi pour édifier les enceintes olympiques. Cet Oberwiesenfeld (Olympiapark), situé à 4 kilomètres du centre-ville, va devenir le plus grand complexe sportif du monde. Quinze mille ouvriers travaillent sur ce gigantesque chantier : quatre stades, des piscines, un vélodrome, de multiples salles de sport, un village olympique sortent de terre. Pour relier tous ces sites, on construit un réseau routier de 43 kilomètres ; un nouveau métro (U Bahn) et un nouveau tramway (S Bahn) permettent d'accéder à ce parc olympique. Günter Behnisch associe étroitement Frei Otto à son projet architectural ; les édifices sont superbes et souvent avant-gardistes. Le stade olympique (Olympiastadion München) de quatre-vingt mille places se caractérise par son immense toiture translucide de 75 000 mètres carrés maintenue par des câbles en acier : les cérémonies d'ouverture et de clôture s'y déroulent ; il est le lieu des compétitions d'athlétisme, de matchs de football et de certaines épreuves équestres. La même toiture couvre le palais des sports (Olympiahalle) de douze mille places où se déroulent les compétitions de [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages


Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « MUNICH (JEUX OLYMPIQUES DE) [1972] - Contexte, organisation, bilan », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/munich-jeux-olympiques-de-1972-contexte-organisation-bilan/