ESCRIME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

« À la fin de l'envoi, je touche... » Le vers célèbre de Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand était lié à une escrime bien précise, celle du duel, à l'issue parfois mortelle, qui fut longtemps la seule survivance du combat à l'« arme blanche » devenu lui-même caduc. Si les traités d'escrime, depuis le xvie siècle, tendent à fixer, au-delà d'une théorisation abstraite, les techniques les plus efficaces, il est clair que la recherche d'une suprématie — celle d'un individu ou d'une école — et l'organisation progressive de compétitions régulières ont conduit à une approche sportive de plus en plus poussée d'une discipline amputée désormais de toute utilité pratique éventuelle.

La rivalité opposa longtemps l'Italie à la France (pour le fleuret et l'épée) et à la Hongrie (pour le sabre). Nombreux sont désormais les pays ayant leur mot à dire dans une discipline inscrite au programme des jeux Olympiques modernes dès leur première édition, celle d'Athènes (1896), la Fédération internationale d'escrime ayant été créée en 1913 (147 fédérations nationales lui sont affiliées en 2013). Le fleuret (lame quadrangulaire, poids inférieur à 500 grammes) et l'épée (lame triangulaire, poids inférieur à 770 grammes) sont armes d'estoc, c'est-à-dire de pointe. Pour la première, la touche n'est valable que portée au tronc, tandis que pour l'épée l'adversaire peut être touché à n'importe quel endroit du corps. Les appareils d'enregistrement sont électriques, ce qui n'exclut pas au reste la contestation des décisions de l'arbitre, qui tiennent compte du déroulement et de l'enchaînement des actions. Le sabre, lui, est arme d'estoc et de taille, la pointe comme le tranchant ou le premier tiers du dos de la lame (inférieure à 500 grammes) pouvant permettre la touche en tout endroit du haut du corps, bras et tête compris.

Que les épreuves soient individuelles ou par équipes, disputées en poules ou par élimination directe (les deux formules pouvant être jumelées, des qualifications par poules précédant alors les [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : écrivain, directeur du Musée du sport français, membre de l'Académie internationale olympique

Classification


Autres références

«  ESCRIME  » est également traité dans :

BACH THOMAS (1953- )

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 924 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un sportif engagé »  : […] Thomas Bach est né le 29 décembre 1953 à Wurtzbourg (Bavière), dans une famille de marchands de tissus. Il s’essaye au football, au tennis, puis commence l’escrime à Tauberbischofsheim (Bade-Wurtemberg), dans un club qui va devenir une référence de ce sport et une pépinière de champions sous l’impulsion d’Emil Beck, un maître d’armes novateur. Il choisit rapidement le fleuret. Le jeune garçon int […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-bach/#i_94106

BOISSE PHILIPPE (1955- )

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 157 mots

Escrimeur français né le 18 mars 1955. Spécialiste de l'épée. Médecin, Philippe Boisse est champion olympique d'épée par équipes en 1980 à Moscou, avec Philippe Riboud, Hubert Gardas et Patrick Picot. Philippe Boisse obtient le titre olympique individuel à l'épée en 1984 à Los Angeles, dominant en finale le Suédois Bjarne Väggö, alors que Philippe Riboud s'adjuge la médaille de bronze. Il est égal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippe-boisse/#i_94106

FLESSEL LAURA (1971- )

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  • , Universalis
  •  • 646 mots
  •  • 1 média

Escrimeuse française née le 6 novembre 1971 à Pointe-à-Pitre (Guadeloupe). Par sa farouche volonté de vaincre, un sens certain de la communication et, bien sûr, ses brillantes performances, Laura Flessel aura sorti l'épée féminine de la confidentialité. Laura Flessel débute la pratique de l'escrime à l'âge de sept ans, au sein du club de l'OMCS Petit-Bourg (Basse-Terre), où le maître d'armes Joël […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laura-flessel/#i_94106

GAUDIN LUCIEN (1886-1934)

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 1 066 mots

Considéré comme le meilleur escrimeur français du début du xx e  siècle, Lucien Gaudin remporta quatre médailles d'or et trois médailles d'argent aux jeux Olympiques. Pourtant, victime des circonstances et d'une déveine tenace, il dut attendre 1928 pour s'adjuger enfin une médaille d'or à titre individuel aux Jeux : il était alors âgé de quarante […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lucien-gaudin/#i_94106

GEREVICH ALADÁR (1910-1991)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 550 mots

L' escrimeur Aladár Gerevich demeure considéré comme l'un des plus fins sabreurs de tous les temps. Il fut durant près de trente ans le pilier de l'école hongroise de sabre qui domina les compétitions olympiques. De 1932 à 1960, il remporta sept médailles d'or aux Jeux (six victoires dans la compétition par équipes, un succès dans l'épreuve individuelle en 1948). Il est, avec la kayakiste allemand […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aladar-gerevich/#i_94106

GUYART BRICE (1981- )

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 334 mots

Escrimeur français né le 15 mars 1981 à Suresnes (Hauts-de-Seine), spécialiste du fleuret. Brice Guyart commence à pratiquer l'escrime dès l'âge de cinq ans, au Vésinet, où le maître d'armes Gérard Rousseau assure sa formation. En 2000, il est champion du monde junior. Malgré son jeune âge, il se voit retenu dans l'équipe de France pour les jeux Olympiques de Sydney. S'il échoue lors de l'épreuve […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brice-guyart/#i_94106

HANDISPORT

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 7 667 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Sports d'été »  : […] À l'instar des jeux Olympiques, l' athlétisme est la discipline reine des jeux Paralympiques. Les épreuves sont ouvertes à de multiples handicapés (paraplégiques, tétraplégiques et assimilés, amputés, déficients visuels, infirmes moteurs cérébraux). Des épreuves d'athlétisme figurèrent aux Jeux internationaux de Stoke Mandeville en 1952 ; l'athlétisme est sport paralympique depuis la première édit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/handisport/#i_94106

LAMOUR JEAN-FRANÇOIS (1956- )

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 423 mots

Jean-François Lamour, né le 2 février 1956, demeure sans doute le meilleur spécialiste français du sabre. Après sa carrière, il s'investira dans le mouvement sportif international et en politique. Jean-François Lamour s’initie à l’escrime dès l'âge de huit ans, dans la salle d’armes de Maisons-Alfort auprès du maître d'armes Augustin Parent. En 1977, il obtient son premier titre de champion de Fra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-francois-lamour/#i_94106

MANGIAROTTI DARIO (1915-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 308 mots

Né le 18 décembre 1915 à Milan, Dario Mangiarotti appartient à une dynastie d'escrimeurs qui fit briller les couleurs de l'Italie aux jeux Olympiques. Il est l'un des fils du maître d'armes milanais Giuseppe Mangiarotti, qui fut quatrième de la compétition d'épée aux jeux de Londres en 1908 et dix-sept fois champion d'Italie professionnel. Tout comme ses frères Edoardo et Mario, il est initié à l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dario-mangiarotti/#i_94106

MANGIAROTTI EDOARDO (1919-2012)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 630 mots

L' Italien Edoardo Mangiarotti fut l'un des plus talentueux escrimeurs de l'histoire. Au cours de sa carrière, longue de plus d'un quart de siècle, il décrocha treize médailles olympiques et treize titres de champion du monde dans les épreuves d'épée (sa meilleure arme) et de fleuret. Edoardo Mangiarotti est né le 7 avril 1919 à Renate, en Lombardie. Son père, Giuseppe, un brillant escrimeur dix-s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edoardo-mangiarotti/#i_94106

NADI (N. et A.)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 647 mots

Les compétitions sportives fournissent parfois la trame d'une saga olympique familiale : c'est le cas pour les Italiens Nedo et Aldo Nadi, deux frères qui comptent parmi les escrimeurs les plus complets de l'histoire. En 1920, aux Jeux d'Anvers, Nedo s'adjugea cinq médailles d'or, Aldo obtint trois médailles d'or et une médaille d'argent. Fils du célèbre maître d'armes Giuseppe Nadi, Nedo (né le 9 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nadi-nedo-et-aldo/#i_94106

ORIOLA CHRISTIAN D' (1928-2007)

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 688 mots
  •  • 1 média

Christian d'Oriola demeure considéré par nombre d'experts comme le meilleur escrimeur de tous les temps . Le palmarès de ce fleurettiste est impressionnant : quatre médailles d'or olympiques (1948, 1952, 1956) – un record pour un sportif français, qu'il partage avec un autre escrimeur, Lucien Gaudin (1924, 1928) –, deux médailles d'argent, huit titres de champion du monde (4 en individuel, 4 par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christian-d-oriola/#i_94106

PENTATHLON MODERNE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 454 mots

Compétition sportive associant cinq disciplines (tir, escrime, natation, équitation, course à pied). Lors des jeux Olympiques de la Grèce antique, le pentathlon (ou pentathle ), inscrit au programme en 708 avant J.-C., était une compétition très prisée. Les concurrents disputaient cinq épreuves : la course du stade (192,27 m), le saut en longueur, le lancer du disque, le lanc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pentathlon-moderne/#i_94106

SPORT (Histoire et société) - Histoire

  • Écrit par 
  • Robert PARIENTÉ
  •  • 12 536 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Exercices de la noblesse »  : […] Contrairement à ce que l'on croit généralement, le sport, ou, plutôt, les exercices physiques médiévaux ne sont pas une création anglaise : il s'agit bien d'une invention française. « Exercitez-vous », disait en pleine guerre de Cent Ans le poète Eustache Deschamps ( D'un notable enseignement pour continuer santé en corps d'homme ) : « Exercitez-vous au matin/ Si l'air est cl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-histoire-et-societe-histoire/#i_94106

SPORT - L'année 2016

  • Écrit par 
  • Félicien BONCENNE
  •  • 7 833 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Jeux Olympiques d’été : Bolt et Phelps géants des Jeux »  : […] Du 5 au 21 août 2016, les XXVIII es  jeux Olympiques d'été se sont tenus à Rio de Janeiro. C’est la première fois que le continent sud-américain accueillait l’événement majeur du sport mondial. Tous les regards étaient donc de nouveau tournés vers le Brésil, deux ans après la Coupe du monde de football, dont l’organisation fut considérée comme une réussite après avoir susc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-l-annee-2016/#i_94106

VEZZALI VALENTINA (1974- )

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 634 mots
  •  • 1 média

L'Italienne Valentina Vezzali est considérée par beaucoup comme la meilleure escrimeuse de tous les temps. Le palmarès de cette fleurettiste est en effet incomparable : trois titres olympiques individuels consécutifs (2000, 2004, 2008) ; trois médailles d'or dans la compétition par équipes aux Jeux (1996, 2000, 2012) ; sans oublier six titres de championne du monde individuels et huit titres mond […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/valentina-vezzali/#i_94106

Pour citer l’article

Jean DURRY, « ESCRIME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/escrime/