MOON MOUVEMENT DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Réflexions sociologiques

La manière dont on a exposé ici les croyances du mouvement met en relief leur aspect judéo-chrétien. En tant que commentaire, explication et explicitation de l'Ancien et du Nouveau Testament, la doctrine mooniste peut bénéficier d'une certaine plausibilité dans les pays occidentaux. Le caractère strict du genre de vie du mouvement ; l'air de ressemblance qu'il entretient avec les ordres religieux actifs ; le rapport évident de la distribution du pouvoir en son sein avec le modèle hiérarchique du catholicisme ; la clarté de son éthique, très traditionnelle ; la simplicité des buts qu'il propose à l'action ; tout cela permet d'esquisser une explication de son succès, très relatif cependant, en Occident. Le parallélisme entre sa phase de diffusion aux États-Unis et en Europe et le retrait de la protestation socio-politique des années soixante sur des bases religieuses et communautaires mérite d'être souligné. Toute explication du phénomène renvoie donc aux problèmes de la jeunesse contemporaine, en particulier de celle qui est issue des couches moyennes et de la petite bourgeoisie. L'enchevêtrement des motifs politiques et religieux, caractéristique de nombreux groupes de cette nature, se retrouve dans le moonisme, en tant que messianisme. De tels mouvements reposent, en effet, sur une promesse de bonheur terrestre et collectif. Ils revêtent toujours une signification politique, même lorsqu'ils insistent principalement sur les aspects du royaume attendu.

L'accent mis par le moonisme sur la famille et sur les vertus individuelles (ascétisme et devoir de perfectionnement) rejoint les aspirations de plus d'un mouvement actuel dans les domaines religieux et politique. On peut en dire autant de son éthique sexuelle, qui est sévère. Sa pratique communautaire et les ruptures qu'il provoque dans les liens familiaux « naturels » ne contredisent pas mais renforcent, au contraire, ces tendances. Son respect de l'ordre établi dans les pays démocratiques, son insistance sur la subordination des rôles sociaux et su [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages




Écrit par :

  • : docteur ès lettres et sciences humaines, maître de recherche au C.N.R.S., chargé de conférences à l'École des hautes études en sciences sociales

Classification


Autres références

«  MOON MOUVEMENT DE  » est également traité dans :

AMÉRIQUE LATINE - Rapports entre Églises et États

  • Écrit par 
  • Jean Jacques KOURLIANDSKY
  •  • 6 706 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les réactions à l'encontre des nouveaux venus »  : […] Les régimes autoritaires et conservateurs latino-américains ont bien accueilli ces mouvements, indifférents aux réalités sociales et pour certains anticommunistes militants. Le pentecôtisme a ainsi fortement progressé au Chili après le coup d'État du général Pinochet. Les militaires uruguayens accordèrent quant à eux des facilités à Sun Myung Moon qui cherchait un point d'ancrage en Amérique lati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-latine-rapports-entre-eglises-et-etats/#i_82832

SECTES

  • Écrit par 
  • Louis HOURMANT, 
  • Jean SÉGUY
  •  • 9 487 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L’exotisme sectaire entre contre-culture et réaction »  : […] Au début des années 1970 commence une deuxième période, caractérisée par la floraison de ce qu'on appelle alors les « nouvelles sectes », qui apparaissent dans le sillage de la contre-culture américaine, même si c'est de manière parfois réactive contre quelques-uns des idéaux et des valeurs visés par celle-ci. Ce phénomène concerne d'abord le continent nord-américain ; il ne touchera l'Europe qu' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sectes/#i_82832

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean SÉGUY, « MOON MOUVEMENT DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mouvement-de-moon/