MORMONS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Sectaires, polygames et colons

Dès 1830, sous la direction de Joseph Smith, la secte s'organisa et prit peu à peu ses contours définitifs : à la tête de l'Église, une présidence, effective en 1833, assistée d'un Conseil supérieur (1834) et d'un « Quorum des Douze Apôtres » (1835). Plus tard, elle fut divisée en stakes, ou diocèses, et en wards, ou paroisses, et son siège établi à Salt Lake City. Les mormons témoignent de leur activité religieuse par des missions, dépêchées dans le monde pour la conversion des non-croyants, et par de nombreuses organisations, les Associations mutuelles pour l'amélioration des jeunes gens et des jeunes filles. Ils attachent beaucoup d'importance à l'éducation, à la fois religieuse et laïque. Les premières années de la communauté furent très difficiles jusqu'à la migration en Utah, loin des « gentils ». On leur manifestait de l'hostilité, sans doute du fait de leur sectarisme, peut-être aussi parce qu'ils pratiquaient la polygamie, que rien n'interdisait. À la suite d'opérations financières et foncières qui se terminèrent mal, en raison de la crise de 1837, certains fidèles apostasièrent, d'autres préférèrent se réfugier dans des régions plus hospitalières ; ils quittèrent l'État de New York pour l'Ohio, puis pour le Missouri. D'abord bien reçus, ils se heurtèrent à la population qui voyait en eux des abolitionnistes forcenés. Quelques-uns furent massacrés, puis, en 1838, tous furent chassés. En plein hiver, ils décidèrent de s'installer dans le sud-ouest de l'Illinois, à Nauvoo, où fut construite sur un site marécageux une cité de vingt mille habitants, qui servit de refuge. Joseph Smith, accusé de favoriser la polygamie, d'avoir des ambitions politiques, son frère, Hyrum, et un certain nombre de leurs partisans furent arrêtés, en 1844. La prison fut prise d'assaut par une foule déchaînée qui massacra tous les chefs de la secte, à l'exception d'un seul (27 juin 1844).

Le Conseil des Douze Apôtres élut com [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Médias de l’article

Congrès annuel mormon

Congrès annuel mormon
Crédits : G. Frey/ Getty

photographie

Brigham Young

Brigham Young
Crédits : Hulton Getty

photographie

Temple mormon à Salt Lake City

Temple mormon à Salt Lake City
Crédits : Paul Grebliunas/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Afficher les 3 médias de l'article


Écrit par :

  • : professeur à la faculté des lettres et sciences humaines de Paris

Classification

Autres références

«  MORMONS  » est également traité dans :

AARON

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 384 mots
  •  • 1 média

On ne sait guère d'où vient le nom d'Aaron, peut-être d'Égypte comme celui de Moïse, dont, selon la Bible, Aaron aurait été le frère. Les traditions le concernant doivent être soumises à la critique et bien discernées l'une par rapport à l'autre. La figure postexilique d'Aaron est plus complexe et plus élaborée que celle d'avant l'Exil. Dans les divers récits du Pentateuque, le nom d'Aaron est sou […] Lire la suite

ARCHIVES

  • Écrit par 
  • Françoise HILDESHEIMER
  •  • 6 702 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Entre histoire et administration : la pratique archivistique contemporaine »  : […] Du xix e  siècle à nos jours, tandis que l'archivistique, science auxiliaire de l'histoire née au xvii e  siècle avec l'érudition, devenait partie prenante des « sciences de l'information », les réalisations institutionnelles ont été nombreuses : création de services d'archives sur tous les continents, construction de bâtiments techniquement adaptés à la conservation, promulgation de lois spécifiq […] Lire la suite

FAR WEST

  • Écrit par 
  • Claude FOHLEN
  •  • 2 780 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Définition géographique et historique »  : […] Les limites topographiques sont fort imprécises, dans la mesure où le Far West couvre l'espace situé entre le Middle West, à l'est, et la côte du Pacifique, à l'ouest. Il correspond donc à peu près aux États ou parties d'États situés dans les montagnes Rocheuses, ainsi qu'à leurs prolongements au contact des plaines, dans les deux Dakotas, et la partie occidentale du Nebraska entre la frontièr […] Lire la suite

MESSIANISME

  • Écrit par 
  • Henri DESROCHE, 
  • Roland GOETSCHEL
  •  • 7 914 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Violence et non-violence »  : […] Il est assez rare de ne pas déceler, même dans les micromillénarismes, une intention d'absorber finalement, par la logique même de la non-coopération, la société dans les marges de laquelle le mouvement s'inscrit. Réciproquement, on trouve assez souvent dans un macromillénarisme la constitution d'un corps minoritaire sélectionné, soumis à une discipline propre et destiné à actionner ou contrôler l […] Lire la suite

SALT LAKE CITY

  • Écrit par 
  • Laurent VERMEERSCH
  •  • 993 mots
  •  • 1 média

Ville américaine de 200 000 habitants en 2017 (1,2 million dans l’agglomération) située à l’ouest des États-Unis et capitale de l’État d’Utah, Salt Lake City occupe un site de contact, à 1 300 mètres d’altitude, entre les monts Wasatch, bordure occidentale des Rocheuses, à l’est, et le désert du Grand Lac Salé, frange orientale des hauts plateaux du désert du Grand Bassin des États-Unis, à l’oues […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Claude FOHLEN, « MORMONS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/mormons/