Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ANTONIONI MICHELANGELO (1912-2007)

Bibliographie

M. Antonioni, Rien que des mensonges, trad., Lattès, 1985

C. Baron, D. Carson & F. P. Tomasuolo, More than a method, WayneState University Press, Detroit, 2004

S. Chatman, Michelangelo Antonioni, Taschen, Cologne, 2004

C. Biarese & A. Tassone, I Film di Michelangelo Antonioni, Gremese, Rome, 1985

C. Di Carlo, Antonioni, éd. de Bianco et Nero, Rome, 1964 ; Il cinema di Michelangelo Antonioni, Il Castoro, Milan, 2002

C. Di Carlo & G. TinazziSul Cinema, Michelangelo Antonioni, Marsilio, Venise, 2004

J. Durançon dir., Michelangelo Antonioni, Camera Stylo, Paris, 1982

M. Estève dir., Michelangelo Antonioni, Minard, 1964

G. Nowell Smith, L'avventura, British Film Institute, Londres, 1997

P. Leprohon, Michelangelo Antonioni, Seghers, 1961

R. Prédal, Michelangelo Antonioni, ou la Violence du désir, Cerf, 1991

R. Tailleur & P.-L. Thirard, Antonioni, Éditions universitaires, 1963

G. Tinazzi, Antonioni, La Nuova Italia, Florence, 1975.

Bibliographie exhaustive sur http//www.infoteca.it/CDFR/homepage.htm

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Paul Louis THIRARD. ANTONIONI MICHELANGELO (1912-2007) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Lucia Bosè dans <em>La Dame sans camélia</em> - crédits : Mondadori/ Getty Images

Lucia Bosè dans La Dame sans camélia

Monica Vitti - crédits : 20th Century-Fox Productions/ The Ronald Grant Archive/ Photononstop

Monica Vitti

Autres références

  • L'AVVENTURA, film de Michelangelo Antonioni

    • Écrit par Jacques AUMONT
    • 982 mots

    Malgré l'injustice d'une telle formule, on pourrait dire que L'Avventura est le véritable premier film d'Antonioni, en tout cas celui dont le style et le ton nous semblent toujours le mieux « coller » à l'image de ce cinéaste à l'élégance aristocratique. La production pourtant en fut...

  • L'AVVENTURA (M. Antonioni), en bref

    • Écrit par Joël MAGNY
    • 315 mots
    • 1 média

    Présenté au festival de Cannes en 1960, L'Avventura de Michelangelo Antonioni (1912-2007) a déclenché une des rares « batailles d'Hernani » du cinéma. Le public, dérouté, accueillit le film avec cris et sifflets, tandis que la majorité de la critique prenait son parti. Un film dont la narration...

  • PAR-DELÀ LES NUAGES (M. Antonioni)

    • Écrit par Jean A. GILI
    • 1 398 mots

    La présentation de Par-delà les nuages, à la biennale de Venise en septembre 1995, prit les allures d'un événement national. Le président de la République italienne en personne se déplaça pour assister à la projection du film, tant il y avait quelque chose de miraculeux dans ce retour, après treize...

  • BOSÈ LUCIA (1931-2020)

    • Écrit par René MARX
    • 623 mots
    • 1 média

    Issue d’une famille pauvre de fermiers de Lombardie, Lucia Bosè est née Lucia Borloni le 28 janvier 1931 à Milan. En 1946, Luchino Visconti, entrant dans la célèbre pâtisserie Galli de la via Victor Hugo à Milan, est frappé par la beauté extraordinaire d’une vendeuse anonyme. Comme celle d’Alain...

  • CINÉMA (Aspects généraux) - Histoire

    • Écrit par Marc CERISUELO, Jean COLLET, Claude-Jean PHILIPPE
    • 21 694 mots
    • 41 médias
    En marge du néo-réalisme, Antonioni a commencé en 1950 une carrière d'auteur maudit. Cet ancien assistant de Carné, architecte passionné du cinéma, compose ses plans avec une nostalgie évidente de l'équilibre plastique, de l'harmonie des masses, de l'immobilité. Chaque geste, chaque ...
  • GUERRA ANTONIO, dit TONINO (1920-2012)

    • Écrit par Christian VIVIANI
    • 692 mots
    • 1 média

    Écrivain et scénariste italien, Antonio Guerra est né à Sant'Arcangelo di Romagna le 16 mars 1920. Après avoir écrit plusieurs poèmes et romans, souvent en dialecte romagnol, il vient au cinéma en 1957 avec le scénario de Hommes et loups (Uomini e lupi), de Giuseppe De Santis, qu'il...

  • ITALIE - Le cinéma

    • Écrit par Jean A. GILI
    • 7 683 mots
    • 4 médias
    ...nouveaux. Pourtant, c'est à cette époque qu'apparaissent les deux cinéastes qui, après la génération néo-réaliste, domineront l'histoire du cinéma italien, Michelangelo Antonioni et Federico Fellini. Le premier commence à tourner en 1950 avec Cronaca di un amore (Chronique d'un amour), le second en 1951...
  • Afficher les 7 références

Voir aussi