MÉDECINS SANS FRONTIÈRES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Créé à Paris en 1971, Médecins sans frontières est aujourd'hui l'une des principales organisations humanitaires dans le monde, bénéficiant d'une popularité et d'une reconnaissance qu'est venu couronner le prix Nobel de la paix en 1999.

L'heure était aux espoirs du développement et à l'émancipation du Tiers Monde, dix ans après les indépendances africaines, lorsque deux groupes de médecins et de journalistes médicaux se sont rejoints, le 21 décembre 1971, pour fonder Médecins sans frontières, sous la forme d'une association régie par la loi de 1901. L'un d'entre eux avait travaillé sous l'égide de la Croix-Rouge française au Biafra, lors de la guerre du Nigeria. L'autre s'était mobilisé, à l'appel du journal médical Tonus, pour apporter des soins à la population sinistrée du Pakistan oriental, devenu entre-temps le Bangladesh, qui avait été frappé par un cyclone d'une violence exceptionnelle. Leur objectif était apparemment simple, mais totalement étranger aux pratiques d'alors : apporter une aide médicale d'urgence à des populations plongées dans des crises majeures, quelles qu'en soient les causes, et en toute impartialité. La naissance de la médecine d'urgence, avec la création des S.A.M.U., et la démocratisation des transports aériens, avec l'apparition des charters, ont joué un rôle indirect important : c'est dans ce contexte, qui la rendait matériellement pensable, que l'aide médicale internationale a vu le jour sous la bannière de M.S.F.

Arrivant bien longtemps après les Anglo-Saxons sur le terrain de l'action humanitaire, les Français y introduisaient une nouvelle démarche : le regard et la pratique spécifiques du médecin, certes, mais aussi les relations privilégiées avec les médias et la volonté d'utiliser l [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages





Écrit par :

  • : médecin, ancien président de Médecins sans frontières

Classification

Les derniers événements

1er-25 juillet 2019 • Afrique - Europe • Reprise des opérations de sauvetage par MSF et SOS Méditerranée.

mécanisme de prise en charge des migrants qui continuent à être secourus par dizaines en Méditerranée, les ONG Médecins sans frontières (MSF) et SOS Méditerranée annoncent la reprise de leurs opérations de sauvetage dans les eaux internationales au large de la Libye, grâce à l’affrètement d’un [...] Lire la suite

6 décembre 2018 • Renoncement à l’affrètement de l’<it>Aquarius.</it>

Les ONG SOS Méditerranée et Médecins sans frontières déclarent renoncer à affréter le navire humanitaire Aquarius qui est privé de pavillon depuis octobre. Elles entendent trouver « une solution plus durable » au problème du sauvetage des migrants en Méditerranée. Selon ces ONG, l’Aquarius a secouru quelque trente mille personnes depuis le début de ses opérations en février 2016.  [...] Lire la suite

5-30 septembre 2018 • Libye • Le rôle de Tripoli dans l’accueil des migrants en question<it>.</it>

maritime internationale a reconnu la compétence de Tripoli en matière de coordination des opérations de recherche et de sauvetage dans les eaux internationales au large de la Libye. Le 19, le navire Aquarius affrété par les ONG SOS Méditerranée et Médecins sans frontières [...] Lire la suite

14-26 août 2018 • Malte - Italie • Nouvelle répartition de migrants secourus en mer.

Le 14, le gouvernement maltais autorise l’accostage à La Valette du navire Aquarius, affrété par les ONG SOS Méditerranée et Médecins sans frontières, avec à son bord cent quarante et un migrants secourus les jours précédents au large de la Libye [...] Lire la suite

21-24 mars 2017 • Belgique • Dénonciation de Médecins sans frontières par un ministre.

Le 21, le secrétaire d’État à l’Asile et la Migration Theo Francken (N-VA) accuse, par tweet, l’organisation humanitaire Médecins sans frontières d’encourager l’immigration illégale et de contribuer à la traite d’êtres humains du fait de ses actions en Méditerranée. Le 23, devant les députés [...] Lire la suite

6-30 août 2016 • Yémen • Reprise des combats.

transition politique. Les combats, qui avaient repris en juillet, s’intensifient. Le 15, le bombardement par la coalition arabe d’un hôpital où intervient l’ONG française Médecins sans frontières (MSF) à Abs, dans le nord-ouest du pays, fait au moins onze morts civils. Le 18, MSF annonce le retrait [...] Lire la suite

1er-15 octobre 2015 • Afghanistan • Annonce du maintien du contingent américain.

Le 1er, l’armée annonce la reconquête de Kunduz, principale ville du nord-est du pays, que les talibans avaient prise quelques jours auparavant. Le 3, le bombardement par l’aviation américaine de l’hôpital de Médecins sans frontières (M.S.F.) à Kunduz cause la mort [...] Lire la suite

2-25 septembre 2014 • Afrique de l'Ouest • Mobilisation internationale contre le virus Ebola.

Le 2, la présidente de l'O.N.G. Médecins sans frontières Joanne Liu dénonce devant l'Assemblée générale des Nations unies une « coalition mondiale de l'inaction » face à la propagation du virus Ebola. L'O.N.G., très présente sur le terrain, critique le retard de la prise en compte de ce fléau [...] Lire la suite

27-29 septembre 2005 • Maroc - Espagne • Tentatives d'immigration africaine dans les enclaves espagnoles au Maroc.

clandestins sont tués – dont deux par balle – lors d'une tentative d'infiltration de cinq cents immigrés environ dans l'enclave espagnole de Ceuta. Les forces de l'ordre espagnoles et marocaines se rejettent la responsabilité de ces morts. Selon l'organisation humanitaire Médecins sans frontières, quelque six mille trois cents personnes auraient trouvé la mort dans des circonstances analogues depuis dix ans.  [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Rony BRAUMAN, « MÉDECINS SANS FRONTIÈRES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/medecins-sans-frontieres/