Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

MARC AURÈLE (121-180)

  • Article mis en ligne le
  • Modifié le
  • Écrit par
Buste de Marc Aurèle - crédits : A. De Gregorio/ De Agostini/ Getty Images

Buste de Marc Aurèle

« Empereur » et « philosophe », une contradiction dans les termes ? On pourrait le croire en lisant les jugements de certains historiens modernes pour qui Marc Aurèle, empereur faible et médiocre, aurait trouvé dans la philosophie une diversion aux difficultés politiques qu'il avait du mal à affronter. Mais, en fait, depuis longtemps, l'idéal politique romain cherchait à réaliser l'union de la puissance et de la sagesse. Comme l'a écrit J. Gagé, « le Prince a vocation philosophique dès le début de l'Empire [...]. Un chemin logique mènera donc les empereurs au rôle pleinement philosophique d'un Marc Aurèle ». Mais il faut bien comprendre le mot « philosophie ». Pour les hommes de cette époque, la philosophie ne consiste pas en des spéculations abstraites, capables de faire « rêver » et de procurer une évasion, mais dans une discipline de vie qui engage toute l'existence. Un empereur philosophe, c'est tout simplement un empereur qui essaie d'agir raisonnablement. Tel fut Marc Aurèle.

Une enfance paisible, un règne tourmenté

« Ce que j'admire le plus en lui, c'est que, dans des difficultés extraordinaires et hors du commun, il parvint à survivre et à sauver l'Empire. » Ce jugement de l'historien Dion Cassius est un des plus exacts qui aient été portés sur l'empereur philosophe. Dès l'instant où Marc Aurèle accède à la dignité impériale, en effet, les catastrophes naturelles, les difficultés militaires et politiques, les soucis et les deuils familiaux vont fondre sur lui et l'obliger à une lutte de tous les jours.

Buste de Marc Aurèle - crédits : Kamira/ Shutterstock

Buste de Marc Aurèle

Né en 121, le futur Marc Aurèle, qui s'appelait alors Marcus Annius Verus, eut une enfance et une jeunesse que l'on peut qualifier de paisibles et d'heureuses. Après la mort de son père, survenue alors qu'il avait à peine trois ans, il avait été remarqué, protégé, favorisé par l'empereur Hadrien. Peu avant de mourir, en 138, celui-ci, pour assurer sa succession, adopta Antonin, l'oncle par alliance du futur Marc Aurèle, en lui demandant d'adopter à son tour ce dernier, ainsi que Lucius, fils de cet Aelius Caesar qu'Hadrien avait d'abord choisi comme héritier présomptif et qui venait de mourir. Le 10 juillet 138, Antonin succède à Hadrien ; un an après, Marc Aurèle reçoit le nom de « César » et, en 145, il épouse Faustina, la fille d'Antonin. La correspondance qu'il échange avec Fronton, son maître de rhétorique, et qui s'étend sur près de trente ans – de 139 (Marc Aurèle a 18 ans) à 166 (date de la mort de Fronton) –, nous fournit de précieux détails sur cette période de la vie de Marc Aurèle et sur son comportement à la cour d'Antonin : la vie familiale, les maladies des enfants, la chasse, les vendanges, les études ; les devoirs de rhétorique qu'il envoie fidèlement à Fronton ; la tendre amitié qui lie le maître et l'élève ; la conversion de Marc Aurèle à la philosophie (en 146-147), qui ternit un peu les relations avec le maître. À la mort d'Antonin (161), Marc Aurèle, à l'âge de trente-neuf ans, devient empereur et il associe immédiatement à l'empire Lucius, son frère d'adoption.

L'année même de leur commune accession à cette charge, les Parthes envahissent les provinces orientales de l'Empire. La campagne commence par un désastre pour l'armée romaine. Lucius est envoyé en hâte en Orient, où d'ailleurs, sous la conduite de deux généraux aguerris, Statius Priscus et Avidius Cassius, les Romains reprennent l'avantage (163-166), envahissent le royaume parthe et s'emparent de Ctésiphon et de Séleucie.

À peine terminées les cérémonies célébrant le triomphe des deux empereurs après la victoire (166), les nouvelles les plus alarmantes parviennent d'une autre frontière de l'Empire. Des[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Pierre HADOT. MARC AURÈLE (121-180) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009

Médias

Buste de Marc Aurèle - crédits : A. De Gregorio/ De Agostini/ Getty Images

Buste de Marc Aurèle

Buste de Marc Aurèle - crédits : Kamira/ Shutterstock

Buste de Marc Aurèle

Marc Aurèle et ses légions - crédits :  Stefano Venturini/ REDA&CO/ Universal Images Group/ Getty Images

Marc Aurèle et ses légions

Autres références

  • ATHÈNES

    • Écrit par et
    • 16 998 mots
    • 10 médias
    ...Hérode Atticus est le meilleur symbole de ce renouveau intellectuel d'Athènes qui peuple au iie siècle ses écoles de philosophie et d'éloquence. Marc Aurèle y crée en 176 quatre chaires de philosophie dont les titulaires sont rétribués par l'État. La vie de l'esprit y a repris un éclat qui semble...
  • BONHEUR

    • Écrit par
    • 7 880 mots
    ...espoir », et c'est ce que Kant au fond confirmera. Agir dans l'espoir de quelque chose (fût-ce de la vertu), ce n'est pas agir vertueusement. De là ce que Marc Aurèle appelait « la morale parfaite » : vivre chaque jour, accomplir chaque acte « comme si c'était le dernier » (Pensées, II, 5...
  • COMMODE LUCIUS et plus tard MARCUS AELIUS ANTONINUS (161-192) empereur romain (180-192)

    • Écrit par
    • 856 mots

    Dernier souverain de la dynastie des Antonins, Commode a été l'objet de vives critiques de la part des historiens. Il est vrai que son règne contraste avec ceux de ses prédécesseurs sur le trône impérial de Rome par le nombre de crimes odieux dont il a été entaché. Mais il convient également de faire...

  • D'APRÈS L'ANTIQUE (exposition)

    • Écrit par
    • 1 063 mots

    Le Louvre, avec les collections de ses sept départements, est à même de produire de grandes expositions thématiques et pluridisciplinaires. D'après l'Antique, qui s'est tenue du 20 octobre 2000 au 15 janvier 2001, a constitué une belle illustration de ce privilège. Il s'agissait pour...

  • Afficher les 10 références