MALADIES INFECTIEUSES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Sensibilité de la population

La sensibilité de la population est évidemment la troisième condition nécessaire au développement d'une épidémie.

Le niveau de sensibilité d'une population n'est pas uniforme pour les diverses maladies infectieuses. Il dépend en effet étroitement du degré de l'immunité qui s'est constituée à la suite de l'expérience de la maladie quelle qu'ait été la forme clinique revêtue par celle-ci chez les différents individus. Cette notion moderne est de la plus haute importance en épidémiologie. La rougeole, par exemple, est suivie d'une immunité définitive alors que celle que laisse la grippe est des plus transitoires.

Le taux d'immunité laissé par une maladie infectieuse et sa gravité clinique n'ont souvent aucun rapport comme l'a montré la pratique systématique des tests sérologiques et cutanés spécifiques. Si ces tests montrent qu'un individu possède des anticorps contre un organisme pathogène ou sa toxine, on peut certifier qu'il a été contaminé par cet organisme à un moment quelconque de son existence. C'est ainsi que dès 1929 un dépistage organisé en effectuant des tests cutanés montra que 10 p. 100 des adultes aux États-Unis se souvenaient avoir eu une diphtérie clinique alors que 60 p. 100 étaient immuns. Par conséquent, 50 p. 100 environ des adultes examinés avaient dû contracter une infection subclinique et avaient donc été « porteurs sains » à une certaine période de leur vie.

Le niveau de sensibilité d'une population est également tributaire (et pour la même raison) de sa composition par groupes d'âge : lorsque l'éventuelle immunité d'origine maternelle a disparu, plus jeune est l'âge d'un groupe, plus haute est sa sensibilité à la plupart des maladies infectieuses. Ce fait peut avoir pour conséquence une tendance de ces maladies à présenter une fluctuation rythmique ; la rougeole en est un exemple classique : une épidémie de cette maladie progresse dans une population en frappant pratiquement tout individu sensible ; les survivants conservent une immunité durable et la maladie disparaît jusqu'à ce que le nombre d'hôtes sensibles ait au [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 9 pages




Écrit par :

  • : docteur en médecine, chef de travaux à la faculté de médecine de Paris

Classification


Autres références

«  MALADIES INFECTIEUSES  » est également traité dans :

MALADIES CONTAGIEUSES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 227 mots

Vers — 29 Virgile, dans les Géorgiques, décrit la maladie du charbon chez les animaux et chez l'homme.400 Le Susruta Samhita (Inde) décrit la lèpre.1346 Les lépreux sont chassés de Londres. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-contagieuses-reperes-chronologiques/#i_7326

MALADIES INFECTIEUSES ÉMERGENTES

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 10 465 mots
  •  • 8 médias

Les maladies infectieuses sont causées par des micro-organismes pathogènes (bactéries, virus, parasites et champignons). La description précise des signes cliniques qui distinguent chaque maladie infectieuse, c’est-à-dire sa nosographie, puis l’identification du micro-organisme qui en est responsable ont pe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-infectieuses-emergentes/#i_7326

ACTINOMYCÈTES

  • Écrit par 
  • Hubert A. LECHEVALIER
  •  • 3 467 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les Actinomycètes pathogènes »  : […] Peu de maladies des plantes sont provoquées par les Actinomycètes. Notons une gale de la pomme de terre ( potato scab ) causée par Streptomyces scabies et une gale de la patate douce ( S. ipomoeae ). Des Streptomyces peuvent aussi s'attaquer à la betterave à sucre et à de jeunes plants de pommiers et d'érabl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/actinomycetes/#i_7326

ADÉNOVIRUS

  • Écrit par 
  • François DENIS
  •  • 2 397 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Infections humaines »  : […] Les infections seraient asymptomatiques dans près de la moitié des cas. Vu le grand nombre de sérotypes et vu l'absence d'immunité croisée, les infections à adénovirus sont fréquentes et peuvent être acquises tout au long de la vie. Vu l'affinité des adénovirus pour de nombreux tissus ou organes, leur pouvoir pathogène est très étendu et on note des liens plus fréquents entre certains sérotypes e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adenovirus/#i_7326

ALIMENTATION (Aliments) - Risques alimentaires

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre RUASSE
  •  • 4 747 mots

Dans le chapitre « Prolifération »  : […] Absorbés avec le produit contaminé, les éléments microbiens et viraux vont proliférer dans l'organisme et y déterminer le développement d'une maladie infectieuse. Un des exemples les plus connus est celui des salmonelloses, qui, selon le type en cause, déterminent soit des fièvres typhoïdes (bacille d'Eberth) ou paratyphoïdes, soit de simple toxi-infections alimentaires à type de gastro-entérit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alimentation-aliments-risques-alimentaires/#i_7326

ANGINE

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 211 mots

On désigne par le terme angine toute affection infectieuse de la muqueuse de l'oropharynx. Le tableau habituel de l'angine aiguë associe la fièvre, un malaise général, des douleurs à la déglutition. L'examen de l'arrière-gorge montre l'aspect inflammatoire de la muqueuse (angine rouge), qui est quelquefois parsemée de formations blanchâtres punctiformes (angine blanche). On retrouve fréquemment un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/angine/#i_7326

ANTIBIOTIQUES

  • Écrit par 
  • Patrice COURVALIN, 
  • François DENIS, 
  • Marie-Cécile PLOY, 
  • Michel PRIVAT DE GARILHE, 
  • Patrick TRIEU-CUOT
  • , Universalis
  •  • 6 938 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Utilisation croissante et inappropriée des antibiotiques en médecine humaine »  : […] Alexander Fleming mit très tôt l'accent sur la nécessité de traitements menés à leur terme et du respect des posologies, estimant que les prises inadéquates de pénicilline et des doses trop faibles étaient susceptibles de sélectionner des bactéries résistantes. Il était très inquiet des conséquences possibles de l'automédication par les antibiotiques. Ce danger était réel, puisque la pénicilline é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antibiotiques/#i_7326

ARBOVIRUS

  • Écrit par 
  • Claude HANNOUN, 
  • Jean-François SALUZZO
  •  • 1 865 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Pouvoir pathogène »  : […] Les maladies provoquées chez l'homme par les arbovirus sont assez variées. En fait, elles ont toutes en commun, après la contamination par piqûre et la période d'incubation, une phase initiale de « virémie » au cours de laquelle le virus est présent dans le sang, ce qui permet à de nouveaux Arthropodes piqueurs de s'infecter. Cette phase peut se manifester par une fébrile affection transitoire. D […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arbovirus/#i_7326

BACTÉRIES

  • Écrit par 
  • Jean-Michel ALONSO, 
  • Jacques BEJOT, 
  • Patrick FORTERRE
  •  • 11 039 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Biofilm »  : […] Pendant longtemps, les microbiologistes se sont focalisés sur la forme « libre », individuelle, des bactéries. Or, dans la nature, les bactéries vivent en communautés compactes, formant sur des surfaces vivantes ou minérales des structures appelées biofilms, qui comprennent des milliards de micro-organismes fixés sur des supports minéraux, végétaux, ou animaux. Englobés dans une matrice gluante t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bacteries/#i_7326

BACTÉRIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Jean-Michel ALONSO, 
  • Jacques BEJOT, 
  • Michel DESMAZEAUD, 
  • Didier LAVERGNE, 
  • Daniel MAZIGH
  •  • 18 332 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les principales bactéries pathogènes »  : […] Dans l'extrême diversité du monde bactérien, certaines espèces se sont imposées comme des pathogènes authentiques ; chez l'individu exposé à ces bactéries le risque d'induction d'une maladie infectieuse est très élevé, même chez des sujets aux fonctions immunitaires préservées ; le déterminisme de la virulence et de la pathogénicité de ces bactéries n'est pas toujours connu. Au contraire, la path […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bacteriologie/#i_7326

BARRIÈRE D'ESPÈCE, épidémiologie

  • Écrit par 
  • Jeanne BRUGÈRE-PICOUX
  •  • 688 mots

Toute maladie infectieuse résulte d'une contamination microbienne de l'organisme affecté par cette maladie. Ce dogme épidémiologique n'a jamais été mis en défaut depuis les recherches dont Robert Koch et Louis Pasteur ont été les protagonistes. La méthodologie scientifique qu'ils ont utilisée comportait obligatoirement une étude de pathologie expérimentale : comment régissaient les « cobayes » ? S […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/barriere-d-espece-epidemiologie/#i_7326

BEHRING EMIL ADOLF VON (1854-1917)

  • Écrit par 
  • Pierrette KOURILSKY
  •  • 484 mots
  •  • 1 média

Médecin et bactériologiste allemand, l'un des fondateurs de la sérothérapie. Né à Hansdorf (Prusse-Orientale), von Behring s'inscrit en 1874 à l'École de médecine militaire de Berlin et il obtient son doctorat de médecine en 1878. Deux ans plus tard, il est médecin militaire à Posen, puis médecin d'état-major à Bonn (1887). Il est nommé à l'Académie militaire de médecine de Berlin, puis professeu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emil-adolf-von-behring/#i_7326

BOTULISME

  • Écrit par 
  • Jacques BEJOT
  •  • 471 mots

Neuro-intoxication, rare mais très grave, le botulisme est dû à l'ingestion accidentelle d'une toxine microbienne formée dans certaines conserves alimentaires par un microbe anaérobie, le bacille botulique ( Clostridium botulinum ) . Ce germe est très répandu dans l'intestin de nombreux animaux (porc en particulier), ainsi que dans le sol où, éliminé dans les déjections, il p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/botulisme/#i_7326

BOUILLAUD MALADIE DE ou RHUMATISME ARTICULAIRE AIGU

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 529 mots

Sous le terme de maladie de Bouillaud ou rhumatisme articulaire aigu, on regroupe un ensemble de manifestations pathologiques, articulaires ou non articulaires, faisant suite à une infection par un streptocoque du groupe A. Un mécanisme immunologique non entièrement élucidé semble à l'origine de cette maladie qui ne se produit que chez un petit nombre des sujets touchés par le streptocoque. La mal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bouillaud-rhumatisme-articulaire-aigu/#i_7326

BRONCHIOLITE

  • Écrit par 
  • Corinne TUTIN
  •  • 278 mots

La bronchiolite aiguë, qui est principalement provoquée par le virus respiratoire syncytial (VRS), survient par épidémies saisonnières pendant l'automne et l'hiver. Elle se manifeste par l'apparition, quelques heures après une rhinite, d'une respiration difficile et rapide s'associant à une toux quinteuse et, à l'auscultation, à des râles dits sibilants (car de timbre aigu) et à un bruit de siffl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bronchiolite/#i_7326

BRUCELLOSE ou MÉLITOCOCCIE ou FIÈVRE DE MALTE

  • Écrit par 
  • Henri-Hubert MOLLARET
  •  • 1 370 mots

La brucellose (fièvre de Malte, fièvre ondulante, fièvre sudoro-algique, mélitococcie) est une maladie infectieuse commune à l'homme et à différentes espèces animales (essentiellement caprins, ovins, bovins, porcins), due à des microbes du genre Brucella . […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brucellose-melitococcie-fievre-de-malte/#i_7326

BURGDORFER WILLY (1925-2014)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 447 mots

Wilhelm (Willy) Burgdorfer est un chercheur américain né à Bâle, en Suisse, le 27 juin 1925. Il est surtout connu pour avoir découvert en 1981 la bactérie responsable de la maladie de Lyme, une infection propagée par les tiques, un spirochète plus tard baptisé Borrelia burgdorferi en son honneur. Wilhelm B […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/willy-burgdorfer/#i_7326

CALENDRIER VACCINAL 2018

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 2 237 mots
  •  • 1 média

Depuis la « vaccine », élaborée par Edward Jenner en 1796 pour prévenir la variole, on dispose d’une multiplicité croissante de vaccins contre nombre de maladies infectieuses. Chaque vaccin possède ses particularités de prescription. En outre, certains apparaissent tandis que d’autres cessent d’être produits, selon l’évolution de l’épidémiologie des maladies infectieuses, les programmes de l’indu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/calendrier-vaccinal-2018/#i_7326

CANCER - Cancer et santé publique

  • Écrit par 
  • Maurice TUBIANA
  •  • 14 709 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Facteurs de risques »  : […] Ces rappels aident à comprendre les facteurs de risques, qu'il faut bien identifier pour mettre en œuvre une prévention efficace. Quelques-uns sont bien connus : – dans un pays comme la France, le tabac est à l'origine d'environ 30 p. 100 des cancers chez l'homme et d'environ 10 p. 100 chez la femme. Le tabagisme passif est moins cancérogène (environ 200 cancers du poumon par an, mais il induit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cancer-cancer-et-sante-publique/#i_7326

CANCER - Cancers et virus

  • Écrit par 
  • Sophie ALAIN, 
  • François DENIS, 
  • Sylvie ROGEZ
  •  • 5 646 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Rétrovirus HTLV-1 »  : […] Un rétrovirus, l'HTLV-1, est responsable de leucémies-lymphomes T de l'adulte (ATLL). HTLV-1 ( human T-lymphotropic virus-1 ) n' infecte pas moins de quinze à vingt-cinq millions de personnes dans le monde avec des zones de forte prévalence d'endémie (Japon, Amérique du Sud, Afrique subsaharienne). Ce virus est transmissible par le sang, par les rapports sexuels et de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cancer-cancers-et-virus/#i_7326

CHANCRELLE

  • Écrit par 
  • André SIBOULET
  •  • 167 mots

La chancrelle, ou chancre mou, est provoquée par le bacille de Ducrey (1889). Assez fréquente en Asie et en Afrique, cette maladie persiste à l'état endémique dans certains pays, ce qui fait toujours craindre sa recrudescence. Après une période d'incubation de deux à cinq jours, parfois de dix à quinze jours, une petite papule rouge se développe généralement au niveau du sillon balano-préputial ch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chancrelle/#i_7326

CHANCRES

  • Écrit par 
  • Pierre de GRACIANSKY
  •  • 435 mots
  •  • 1 média

Désignation traditionnelle de certaines ulcérations cutanées ou muqueuses qui accompagnent l'inoculation de certains microbes : tréponème de la syphilis, bacille de Ducrey, bacille de Koch . Le chancre syphilitique survient trois semaines après la contagion. Sur les muqueuses, il est classiquement indolore ; arrondi, de niveau avec la muqueuse, propre, vernissé, il repose sur une base indurée. Il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chancres/#i_7326

CHANGEMENT CLIMATIQUE ET SANTÉ

  • Écrit par 
  • Virginie CAVIER
  •  • 2 488 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Effets directs connus de variations de paramètres climatiques »  : […] La croissance des températures moyennes mène à des hivers plus cléments et à des étés plus chauds. À ces augmentations moyennes s’ajoutent des périodes de canicule, pendant lesquelles les températures minimales nocturnes demeurent au-dessus de 20  0 C et les maximales diurnes au-dessus de 33  0 C, pendant au moins trois jours. L’ensemble déplacerai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/changement-climatique-et-sante/#i_7326

CHARBON MALADIE DU

  • Écrit par 
  • Agnès FOUET, 
  • Michèle MOCK
  •  • 1 931 mots
  •  • 1 média

Le charbon, dénommé anthrax en anglais, est une maladie essentiellement vétérinaire. Elle touche tous les mammifères, y compris l'homme, à qui elle est transmise par les animaux ou des produits dérivés contaminés. Elle est non contagieuse d'homme à homme. On distingue trois formes humaines de la maladie : la forme cutanée, caractérisée par la formation d'une escarre noire (d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladie-du-charbon/#i_7326

CHAUVEAU AUGUSTE (1827-1917)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 330 mots

Vétérinaire lyonnais, Auguste Chauveau, en collaboration avec Marey, a étudié la circulation du sang et inventé divers appareils : un manomètre enregistreur à inscription horizontale, un sphygmographe, un hémodromographe. Il a étudié également la glycogenèse (il montre que le sucre est détruit dans les parenchymes) et le système nerveux (innervation de l'œsophage). Il a créé pour ses expériences s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/auguste-chauveau/#i_7326

CHIKUNGUNYA

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 2 199 mots
  •  • 2 médias

Le chikungunya (abrégé en chik ) est une maladie provoquée par un virus, le virus chikungunya (noté CHIKV), transmise par un insecte vecteur du genre Aedes , tout particulièrement Aedes albopictus ou « moustique tigre », espèce proche de celles qui transmettent la dengue et la fièvre ja […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chikungunya/#i_7326

CHIMIOTHÉRAPIE ANTIBACTÉRIENNE

  • Écrit par 
  • François CHAST
  •  • 230 mots

En 1927, la firme pharmaceutique allemande I.G. Farben recrute Gerhard Domagk (1895-1964), avec un objectif : trouver un médicament anti-infectieux pouvant être administré par voie générale. Parmi les produits candidats, remarqués par Domagk, figure un colorant azoïque, la chrysoïdine, étudiée dès 1913 par P. Eisenberg. L'idée lui vient de greffer un radical sulfamide (SO 2 -NH 2 ) à ce colorant a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chimiotherapie-antibacterienne/#i_7326

CHOLÉRA

  • Écrit par 
  • Henri-Hubert MOLLARET
  •  • 2 870 mots
  •  • 2 médias

Maladie transmissible, endémo-épidémique, le choléra est strictement limité à l'espèce humaine : il est provoqué par des bactéries du genre Vibrio et n'a rien à voir avec certaines infections animales comme le choléra des poules (causé par des Pasteurella ). Originaire d'Asie, où il existait depuis des temps immémoriaux, le choléra a connu plusieurs e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cholera/#i_7326

COLIBACILLOSE

  • Écrit par 
  • Henri-Hubert MOLLARET
  •  • 1 307 mots

Le terme de colibacillose désigne toutes les infections dues à un microbe de la famille des Enterobacteriaceae  : le colibacille ou Escherichia coli , décrit pour la première fois par Escherich, en 1885, sous le nom de Bacterium coli commune . Hôte normal de l'intestin et des voies génito-urinaires inférieures de l'homme et des ani […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colibacillose/#i_7326

COQUELUCHE

  • Écrit par 
  • Henri-Hubert MOLLARET
  •  • 1 498 mots

La coqueluche est une maladie infectieuse, endémo-épidémique, immunisante, caractérisée cliniquement par des quintes de toux spasmodique ; elle est due à un microbe spécifique, le bacille de Bordet-Gengou ou Bordetella pertussis . Si la coqueluche peut être reproduite expérimentalement chez certains animaux, elle n'en reste pas moins, dans les conditions naturelles, une malad […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coqueluche/#i_7326

CYTOMÉGALOVIRUS

  • Écrit par 
  • Sophie ALAIN, 
  • François DENIS
  •  • 2 345 mots
  •  • 2 médias

La famille des herpès virus regroupe de nombreux virus, certains bien connus du grand public, comme l'herpès simplex, le virus de la varicelle et du zona ou le virus d'Epstein Barr, agent de la mononucléose infectieuse, d'autres plus récemment découverts comme les herpès virus 6, 7 et 8. Parmi eux, le cytomégalovirus humain (CMV) est un virus strictement humain, ubiquiste, qui infecte plus de 70 p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cytomegalovirus/#i_7326

DAKIN LIQUEUR DE

  • Écrit par 
  • Anne RASMUSSEN
  •  • 1 053 mots

Les premiers mois de la Grande Guerre firent la démonstration de la gravité sans précédent des blessures provoquées par l’armement moderne. Phénomène nouveau : sous l’effet des projectiles d’artillerie la grande majorité des plaies étaient infectées par des éclats d’obus, billes de shrapnels, débris de vêtements ou de terre… Gangrène gazeuse, tétanos et septicémies étaient à l’origine d’une mor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liqueur-de-dakin/#i_7326

DEBRÉ ROBERT (1882-1978)

  • Écrit par 
  • Pierre ROYER
  •  • 1 172 mots

Né à Sedan, Robert Debré est mort à l'âge de quatre-vingt-quinze ans. Cette vie de près d'un siècle, marquée par la réflexion, l'action et la lucidité, fut d'une richesse exceptionnelle. Après des études classiques au lycée Janson-de-Sailly, Robert Debré s'intéressa à la philosophie, puis s'orienta vers la médecine, et très tôt vers celle des enfants. La qualité de l'œuvre de Robert Debré est is […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-debre/#i_7326

DÉCOUVERTE DU PRION

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 312 mots

Stanley Ben Prusiner (né le 28 mai 1942) est un neurologue américain responsable de la découverte d'une nouvelle classe d'agents infectieux responsable de maladies neurodégératives, les prions ( proteinaceous infectious only particle ). Les prions sont des protéines de repliement anormal, capables de se répliquer en imposant leur conformation à des protéines par ailleurs n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decouverte-du-prion/#i_7326

DENGUE

  • Écrit par 
  • Philippe DESPRÈS
  •  • 2 872 mots
  •  • 4 médias

Anciennement connue dans les régions tropicales, la dengue est aujourd'hui considérée comme la principale virose d'importance médicale transmise par des arthropodes ( arboviroses). Une première description possible de cette maladie est relatée dans une encyclopédie chinoise datant du iv e  siècle. Les mêmes symptômes sont décrits à partir du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dengue/#i_7326

DENGUE (VACCIN CONTRE LE VIRUS DE LA)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 790 mots

La dengue, encore appelée grippe tropicale, est une maladie à vecteurs. Son agent pathogène, un virus de la famille des flavivirus comme celui de la fièvre jaune, est transmis lors d’une piqûre qui accompagne le repas de sang d’un moustique du genre Aedes –  A.  aegypti ou A. albopictus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dengue-vaccin-contre-le-virus-de-la/#i_7326

DERMATOLOGIE

  • Écrit par 
  • Robert DEGOS
  •  • 4 579 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Facteurs infectieux »  : […] Les microbes, les virus ou les champignons donnent lieu à des lésions cutanées d'aspect plus ou moins bien caractérisé. Rappelons en premier lieu le bacille tuberculeux, le bacille de la lèpre, les tréponèmes (cf. tuberculose , lèpre , syphilis ). Le staphylocoque est surtout responsable d'inflammations suppuratives des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dermatologie/#i_7326

DIPHTÉRIE

  • Écrit par 
  • Henri-Hubert MOLLARET
  •  • 1 847 mots
  •  • 1 média

Maladie infectieuse et contagieuse propre à l'homme, la diphtérie est due au bacille de Klebs-Lœffler ( Corynebacterium diphteriae ) dont l'action est double : lésions locales, congestives, hémorragiques et nécrotiques au point de pénétration dans l'organisme (la gorge habituellement) avec formation d'un réticulum de fibrine constituant la « fausse membrane » et production d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diphterie/#i_7326

EBOLA FIÈVRE ET VIRUS

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 356 mots
  •  • 1 média

La fièvre Ebola tire son nom d’une rivière de la République démocratique du Congo (RDC) où cette maladie a été identifiée pour la première fois en septembre 1976 chez l’homme. Elle appartient au groupe des fièvres hémorragiques, comme les fièvres Marburg, Lassa, Rift, etc. Elle débute par une fièvre brutale et intense, accompagnée de multiples troubles somatiques, diarrhées, éruptions cutanées. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ebola-fievre-et-virus/#i_7326

ENCÉPHALOPATHIES SPONGIFORMES

  • Écrit par 
  • Dominique DORMONT
  •  • 6 588 mots
  •  • 3 médias

Les encéphalopathies subaiguës spongiformes transmissibles (ESST) sont des maladies lentes dégénératives strictement confinées au système nerveux central, qui sont induites par des agents transmissibles non conventionnels (ATNC) encore appelés « prions » ou « virinos ». Ces maladies se caractérisent par une longue période d'incubation, cliniquement silencieuse, et par l'évolution subaiguë du tab […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/encephalopathies-spongiformes/#i_7326

ÉPIDÉMIES

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET, 
  • Georges DUBY, 
  • Gabriel GACHELIN, 
  • Jean-Louis MIÈGE
  • , Universalis
  •  • 16 519 mots
  •  • 6 médias

L'épidémie, maladie sociale aux effets brusques et amples, est une grande réalité historique, longtemps aussi méconnue des historiens que redoutée des contemporains. Histoire des épidémies, mais aussi épidémies de l'histoire : les maladies n'apparaissent-elles pas avec leur vie indépendante, s'affirmant, s'étendant, s'atténuant et disparaissant ? Rythmes propres, sans doute, mais en corrélation av […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epidemies/#i_7326

ÉPIDÉMIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Catherine DUPUIS, 
  • Pierre SALIOU
  •  • 1 834 mots

Dans le chapitre « Les maladies infectieuses et l'épidémiologie »  : […] L'évolution des concepts jumelés d'épidémie et d'épidémiologie appelle deux remarques. En premier lieu, il faut relever qu'un certain nombre d'imprécisions, voire de contradictions, pèsent sur la terminologie en matière d'épidémiologie. Nous avons vu ce qu'il en est à propos du mot d'épidémie : dès lors qu'il déborde sur des phénomènes morbides collectifs non obligatoirement infectieux, il devient […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epidemiologie/#i_7326

ÉPIZOOTIES

  • Écrit par 
  • Bernard TOMA
  •  • 4 168 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Propriétés de l'agent pathogène »  : […] Les épizooties sont en général des maladies aiguës, à incubation courte. Le premier facteur favorisant réside dans la brièveté de l'incubation (parfois de deux à trois jours seulement). Un organisme réceptif devient ainsi source de l'agent pathogène peu de temps après sa contamination et, par conséquent, un développement exponentiel de la maladie en un court laps de temps est favorisé. A contrario […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epizooties/#i_7326

ÉRADICATION DE LA VARIOLE

  • Écrit par 
  • Robert FASQUELLE
  •  • 237 mots

En 1948, la première réunion de l'Assemblée mondiale de la santé décide de mettre au premier plan de son programme la lutte contre la variole. En 1952, l'O.M.S. réunit à Genève un comité de quatre experts : une expérimentation internationale est entreprise. Seul le vaccin sec (c’est un produit lyophilisé) peut permettre l'éradication de la variole dans les pays tropicaux où elle est endémique. L'œ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eradication-de-la-variole/#i_7326

ÉRUPTIVES MALADIES

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 593 mots

On qualifie de maladies éruptives des maladies infectieuses accompagnées — et caractérisées — par un exanthème, c'est-à-dire une érubescence cutanée plus ou moins durable. Cette rougeur initiale affecte parfois des zones très localisées du corps, mais elle peut aussi apparaître sur l'ensemble de la peau, le plus souvent de façon progressive. Il s'agit de taches, de plaques ou de nappes plus ou moi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-eruptives/#i_7326

ÉRYSIPÈLE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 222 mots
  •  • 1 média

L' érysipèle est une infection contagieuse de la peau et des tissus sous-jacents due au streptocoque bêta-hémolytique du groupe A . La peau devient rouge brillant, et un léger œdème se forme. Les marbrures ont des bords bien délimités et s'étendent rapidement à la peau adjacente. Ce type de lésions est principalement observé au niveau du visage, du cuir chevelu, des mains et des jambes. À la palpa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erysipele/#i_7326

ÉRYTHRASMA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 101 mots

L' érythrasma est une infection superficielle de la peau se traduisant par des plaques squameuses de couleur brun rougeâtre. Elle est attribuée à la bactérie Corynebacterium minutissimum . Les lésions sont généralement localisées sur la face intérieure des cuisses, le scrotum, entre les orteils et dans le creux axillaire. L'érythrasma survient plus volontiers en climat chaud. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erythrasma/#i_7326

EXANTHÈME

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 193 mots

Manifestation caractéristique d'infections, en général fébriles, dont le déroulement provoque, au niveau de la peau, l'apparition d'une « éruption » cutanée. La confusion est facile avec des éruptions résultant d'intoxications (en général médicamenteuses) qui ont reçu le nom de toxidermies. Toute maladie infectieuse éruptive s'en distingue cependant par l'existence d'une période d'incubation et d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/exantheme/#i_7326

FASCIITE NÉCROSANTE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 449 mots

La fasciite nécrosante est une infection qui se généralise rapidement, atteignant les couches sous-cutanées et la couche adipeuse. Elle est due à un groupe de bactéries pathogènes connues sous le nom de streptocoques du groupe A, et plus particulièrement à la bactérie Streptococcus pyogenes . Surnommée « cellulite gangreneuse » ou « maladie dévoreuse de chair », la fasciite […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fasciite-necrosante/#i_7326

FIÈVRE APHTEUSE

  • Écrit par 
  • Jacques LAPORTE, 
  • Bernard TOMA
  •  • 2 165 mots

La fièvre aphteuse tire son nom du mot grec aphthê (aphte) qui signifie brûlure et rappelle ainsi la vésicule caractéristique de la maladie. Elle est contagieuse, inoculable, due à un virus. Elle affecte les ongulés artiodactyles ou animaux à doigts pairs, qu'ils soient domestiques (bovins, porcins, ovins, caprins) ou sauvages (antilope, buffle...). Sa transmission à l'homme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fievre-aphteuse/#i_7326

FIÈVRE JAUNE

  • Écrit par 
  • Claude HANNOUN
  •  • 2 185 mots
  •  • 1 média

La fièvre jaune est l'un des plus grands fléaux épidémiques qui ont longtemps rendues inhabitables ou impénétrables de vastes régions des tropiques. C'est une maladie infectieuse aiguë qui sévissait et sévit encore à l'état endémoépidémique en Afrique tropicale, en Amérique du Sud, surtout dans le bassin de l'Amazone, et en Amérique centrale. La fièvre jaune est causée par un virus appartenant au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fievre-jaune/#i_7326

FIÈVRES HÉMORRAGIQUES VIRALES

  • Écrit par 
  • Yannick SIMONIN
  •  • 4 736 mots
  •  • 2 médias

Les fièvres hémorragiques virales (FHV) désignent un groupe de maladies dont l’étiologie est associée à différentes familles de virus. Le terme FHV est utilisé pour décrire un syndrome grave multisystémique, dans le sens où plusieurs systèmes d'organes du corps sont affectés. De ce fait, on retrouve sous cette dénomination des fièvres dont l’histoire est ancienne, comme la fièvre jaune et la deng […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fievres-hemorragiques-virales/#i_7326

FOIE

  • Écrit par 
  • Jean ANDRE, 
  • Jacques CAROLI, 
  • Yves HECHT
  •  • 15 671 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La « petite insuffisance hépatique » »  : […] L'insuffisance hépatique mineure est le lot quotidien des médecins français, trait culturel très particulier à notre pays et grand objet de moquerie de la part des hépatologues anglo-saxons. Qu'un patient se plaigne d'un eczéma, d'une sinusite tenace, de « crises de foie » avec vomissements, des maux de tête d'une banale migraine, le foie sert de bouc émissaire à tous ces malaises, surtout si les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/foie/#i_7326

FURONCLE

  • Écrit par 
  • Jacques BEJOT
  •  • 393 mots
  •  • 1 média

Infection d'un follicule pileux et de sa glande sébacée par le staphylocoque doré, qui provoque la suppuration et la nécrose du follicule et du derme avoisinant ; ceux-ci sont éliminés sous forme d'une masse jaunâtre, le bourbillon . Le furoncle se manifeste par l'apparition progressive d'une tuméfaction conique, rouge, chaude et très douloureuse, centrée par un poil ; au sommet de la tuméfaction […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/furoncle/#i_7326

GALE

  • Écrit par 
  • Pierre de GRACIANSKY
  •  • 638 mots

Parasitose humaine, la gale est due à un acarien : Sarcoptes scabiei . La femelle creuse un sillon dans la couche cornée de l'épiderme de la peau de son hôte. Elle y est fécondée puis pond ses œufs dans une logette située à l'extrémité de ce sillon. Après un stade larvaire, l'animal parvient à l'âge adulte. La contamination, habituellement directe, a lieu, la plupart du temps […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gale/#i_7326

GANGRÈNES

  • Écrit par 
  • Henri-Hubert MOLLARET
  •  • 1 691 mots

D'une façon générale, la gangrène est un processus pathologique caractérisé par la mortification des tissus privés de vitalité, de circulation sanguine et de sensibilité, à la suite de maladies vasculaires (gangrène sèche), ou d'une infection ( gangrène humide ) qui domine la mortification avec laquelle elle s'intrique, qu'elle lui soit secondaire ou qu'elle en soit la cause […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gangrenes/#i_7326

GOMMES, pathologie

  • Écrit par 
  • Pierre de GRACIANSKY
  •  • 504 mots

Lésions inflammatoires de l'hypoderme, circonscrites, de nature infectieuse, et tendant à s'ulcérer, les gommes évoluent en quatre stades : crudité , avec nodule solide, nettement limité ; ramollissement de la lésion qui s'accroît, devient fluctuante en son centre et adhère à la peau ; ulcération et fistulisation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gommes-pathologie/#i_7326

GORGAS WILLIAM CRAWFORD (1854-1920)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 838 mots

William C. Gorgas était un médecin militaire de l’armée américaine dont il fut Surgeon General (médecin en chef) pendant la Première Guerre mondiale. Il est surtout connu pour sa contribution fondamentale à l’éradication de la fièvre jaune à la Havane entre 1901 et 1903 et au contrôle du paludisme lors de la construction du canal de Panamá entre 1904 et 1914. William Crawfor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-crawford-gorgas/#i_7326

GRIPPE

  • Écrit par 
  • Jean-François SALUZZO
  •  • 1 906 mots
  •  • 2 médias

La grippe a longtemps été considérée comme une maladie relativement bénigne, mais l'émergence, ces dernières années, de la grippe aviaire due au virus H5N1 rappelle que le virus de la grippe peut être à l'origine de pandémies meurtrières dont la référence demeure la grippe espagnole qui, de 1918 à 1919, fit au moins 40 millions de morts dans le monde. Ce rappel historique d'une des plus grandes c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grippe/#i_7326

GRIPPE AVIAIRE

  • Écrit par 
  • Jean-François SALUZZO
  •  • 1 792 mots
  •  • 2 médias

La grippe aviaire est une maladie très contagieuse susceptible de toucher toutes les espèces d'oiseaux, et notamment les volailles domestiques, provoquant d'importantes épizooties pouvant être particulièrement dévastatrices. Elle est due au virus Influenza A (famille des Orthomyxoviridae ). Pendant longtemps, cette maladie n'a concerné que les élevages de volailles mais, en 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grippe-aviaire/#i_7326

GRIPPE ESPAGNOLE

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 520 mots
  •  • 1 média

Survenue en 1918-1919, la grippe dite espagnole a tué environ vingt millions de personnes, c'est-à-dire davantage que la Première Guerre mondiale. Elle est de ce fait restée dans la mémoire collective au même titre que les grandes pestes ou les épidémies de choléra . S'il s'agit très certainement d'une grippe au sens clinique du terme, l'agent infectieux qui en a été responsable n'a pas pu être id […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grippe-espagnole/#i_7326

HANTAVIRUS

  • Écrit par 
  • Jean-François SALUZZO
  •  • 2 059 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Pathologie à Hantavirus chez l'homme »  : […] Chez l'homme, on distingue la fièvre hémorragique avec syndrome rénal (FHSR), qui sous sa forme sévère associe des hémorragies suivies d'un état de choc et une insuffisance rénale avec une mortalité de 10 à 15 p. 100. C'est principalement en Extrême-Orient que sont décrites ces formes cliniques, elles sont dues aux virus Hantaan et Séoul. On estime à 150 000 à 200 000 par an le nombre de FHSR ent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hantavirus/#i_7326

HELICOBACTER PYLORI

  • Écrit par 
  • Corinne TUTIN
  •  • 295 mots

Pendant bien des années, les publications s'amoncelaient qui suggéraient qu'une bactérie, Helicobacter pylori, jouerait un rôle essentiel dans la survenue de l'ulcère digestif. Ces données scientifiques ont reçu une légitimation officielle avec la conférence de consensus qu'a organisée sur ce thème l'Agence nationale pour le développement de l'évaluation médicale. En effet, les experts qui ont pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/helicobacter-pylori/#i_7326

HENLE FRIEDRICH GUSTAV JACOB (1809-1885)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 339 mots

Pathologiste allemand, né le 19 juillet 1809 à Fürth (Bavière), mort le 13 mai 1885 à Göttingen. Friedrich Gustav Jacob Henle obtient son diplôme de médecin à l'université de Bonn, où est l'élève du physiologiste allemand Johannes Müller. Il poursuit ses études à l'université de Berlin (1832-1834) et publie ses premières descriptions de la structure et de la répartition du tissu épithélial humain […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/friedrich-gustav-jacob-henle/#i_7326

HÉPATITE C

  • Écrit par 
  • Stanislas POL
  •  • 5 421 mots
  •  • 3 médias

Découvert en 1988 et popularisé en 1990 par l'introduction de tests systématiques de dépistage dans le cadre du don du sang, puis par une médiatisation inédite dans le domaine de l'hépatologie, le virus de l'hépatite C (VHC) est présenté aujourd'hui comme le « tueur silencieux ». Cette présentation excessive, mais parfois justifiée, reflète les difficultés de communication autour de ce virus. La m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hepatite-c/#i_7326

HERPÈS

  • Écrit par 
  • Jannick CHAMBERLIN, 
  • Jean DE RUDDER
  •  • 2 416 mots
  •  • 1 média

W. Griesinger, en 1857, désigna sous le vocable d' Herpes febrilis la dermatose que nous connaissons aujourd'hui. En 1912, W. Grüter reconnut son caractère infectieux en la transmettant à la cornée du lapin et en la reportant de l'œil de cet animal à celui d'un homme déjà aveugle. Il constata que le filtrat sur bougie de porcelaine des produits pathologiques déterminait éga […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/herpes/#i_7326

IDENTIFICATION DU VIRUS DU SIDA VIH-1

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 239 mots

En juin 1981, on observe aux États-Unis une augmentation brusque de l'usage d'un médicament servant à lutter contre les pneumonies à Pneumocystis carinii , une maladie normalement très rare. Rapidement, les cas se multiplient, au moins au début de l'épidémie, parmi la population homosexuelle ou toxicomane. La maladie est associée à une déficience immunitaire profonde qui rend […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/identification-du-virus-du-sida-vih-1/#i_7326

IMMUNITÉ, biologie

  • Écrit par 
  • Joseph ALOUF, 
  • Michel FOUGEREAU, 
  • Dominique KAISERLIAN-NICOLAS, 
  • Jean-Pierre REVILLARD
  •  • 21 516 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Le concept d'immunité locale »  : […] La réponse immunitaire d'un organisme à un antigène de l'environnement dépend de la voie d'introduction de la substance antigénique. Injectée par voie sous-cutanée, une molécule protéique pourra déclencher la production d'anticorps spécifiques. Introduite dans la peau par voie intradermique, cette même protéine induira une réaction d'hypersensibilité de type retardé. Enfin, administrée par voie o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/immunite-biologie/#i_7326

IMMUNOLOGIE

  • Écrit par 
  • Joseph ALOUF, 
  • Pierre GRABAR
  •  • 5 242 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Le phénomène d'immunisation »  : […] Depuis fort longtemps on savait qu'une personne guérie de certaines maladies était protégée contre la répétition de ces maladies et, déjà avant notre ère, on pratiquait en Chine la variolisation pour prévenir la variole en inoculant à des personnes saines des produits de pustules de malades ayant une variole bénigne. Au milieu du xix e siècle, en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/immunologie/#i_7326

IMMUNOPATHIES

  • Écrit par 
  • Jean-François BACH, 
  • Jean-Claude BROUET, 
  • Claude GRISCELLI, 
  • Pierre VERROUST, 
  • Guy-André VOISIN
  •  • 11 761 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Déficits immunitaires acquis »  : […] Ils sont nombreux et sont observés dans des circonstances très diverses. Certains sont globaux, touchant plusieurs moyens de défense, d'autres sont plus limités, voire sélectifs. Les mécanismes sont variables, liés à une anomalie de multiplication cellulaire, à une fuite ou encore à des anomalies qualitatives complexes. Il est d'usage de les classer selon leurs causes . –  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/immunopathies/#i_7326

INSTITUT PASTEUR

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 3 082 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La santé publique »  : […] Le secteur de la santé publique est certainement la mission traditionnelle de l'Institut qui est la plus faiblement remplie. Actuellement, l'activité médicale stricto sensu est assurée par un centre médical, qui assure des consultations de toutes les spécialités avec un accent mis sur la médecine des voyages et la médecine tropicale. L' enseignement de santé publique est assuré par l'École pasteur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/institut-pasteur/#i_7326

JENNER : VACCINATION ANTIVARIOLIQUE

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 247 mots
  •  • 1 média

Edward Jenner (1749-1823) était médecin à Berkeley (Gloucestershire, Grande-Bretagne), lorsqu'il réalisa ce que l'on peut tenir pour la première vraie vaccination, au demeurant d'ailleurs une expérimentation sur l'homme. Il était connu des médecins musulmans que l'inoculation, à des sujets sains, de la pustule de sujets atteints de variole mais en cours de guérison protégeait les premiers contre c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jenner-vaccination-antivariolique/#i_7326

KOCH ROBERT (1843-1910)

  • Écrit par 
  • Jean BRETEY, 
  • Universalis
  •  • 1 688 mots
  •  • 1 média

Le médecin allemand Robert Koch est l'un des créateurs de la bactériologie médicale. Il est né le 11 décembre 1843 à Clausthal, en Basse-Saxe, où son père était ingénieur des mines. À partir de 1862, le jeune homme étudie la médecine à l'université de Göttingen. Diplômé en 1866, il exerce comme généraliste dans diverses localités avant de servir en qualité de médecin militaire pendant la guerre f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-koch/#i_7326

KURU

  • Écrit par 
  • E. SCHULLER
  •  • 737 mots

En 1957, un médecin américain, Vincent Zigas, officier de santé en Nouvelle-Guinée, signalait une curieuse maladie neurologique qui décimait une tribu locale, et que les indigènes appelaient kuru . La chance voulut que Carleton Gajdusek, également médecin de l'armée américaine, fût en visite à Melbourne au même moment : il décida aussitôt de passer un an en Nouvelle-Guinée po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kuru/#i_7326

LAIT

  • Écrit par 
  • Guy CHANTEGRELET, 
  • Charles FLACHAT
  •  • 4 698 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les maladies transmissibles »  : […] Le lait peut être pollué par l'animal (excrétion de germes par la mamelle), par l'homme ou par l'environnement (milieu ambiant, poussières, matériel). Les principales affections véhiculées par le lait sont : – mammites ; – des maladies à virus : hépatite infectieuse, fièvre aphteuse, pharyngites et angines fébriles (adénovirus), diarrhées estivales des nourrissons (entérovirus) ; – des maladies à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lait/#i_7326

LANGUE BLEUE MALADIE DE LA ou BLUE TONGUE ou FIÈVRE CATARRHALE OVINE

  • Écrit par 
  • René HOUIN
  •  • 2 270 mots
  •  • 1 média

La maladie de la langue bleue est une virose des ruminants. Elle frappe durement l'élevage en Europe nord-occidentale depuis 2006. Cette virose existe depuis des siècles en Afrique, sur un mode beaucoup plus mineur, et n'y atteint que les moutons, d'où son autre nom, de fièvre catarrhale ovine (F.C.O.). Une souche du virus a été introduite, vraisemblablement avec des animaux vivants importés sans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/langue-bleue-blue-tongue-fievre-catarrhale-ovine/#i_7326

LARYNX, pathologie

  • Écrit par 
  • Marcel AUBRY, 
  • Bernard MEYER
  •  • 1 981 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les laryngites »  : […] Les laryngites aiguës sont banales, elles peuvent être dues aux virus (grippe) ou aux microbes, comme la classique laryngite diphtérique ( croup). Elles se manifestent par un enrouement et une douleur à la déglutition. L'image laryngoscopique montre un larynx rouge dans son ensemble, spécialement au niveau des cordes vocales qui peuvent être plus ou moins infiltrées. Le rep […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/larynx-pathologie/#i_7326

LASSA VIRUS

  • Écrit par 
  • Pierre SUREAU
  • , Universalis
  •  • 818 mots
  •  • 1 média

La fièvre Lassa a été identifiée pour la première fois en janvier-février 1969 au Nigeria, à la suite de l'hospitalisation d'une malade venant de Lassa (ville du nord-est du pays, dans l’État de Borno). Trois cas secondaires (dont deux mortels) se produisirent chez des membres du personnel soignant de l'hôpital de Jos. Une seconde épidémie hospitalière, toujours à Jos, en janvier-février 1970, fut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/virus-lassa/#i_7326

LÉGIONELLOSE

  • Écrit par 
  • François DENIS, 
  • Marcelle MOUNIER
  •  • 2 235 mots
  •  • 2 médias

Décembre 2003, France, Pas-de-Calais. La région de Lens est inquiète. C'est l'hiver et pourtant, entre le 28 novembre et le 12 décembre, 20 cas de légionellose ont été signalés à la D.D.A.S.S. (Direction départementale de l'action sanitaire et sociale), un phénomène inhabituel tant par le nombre de cas (86 au total) que par la saison. En effet, cette pneumopathie grave fait d'habitude plutôt par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/legionellose/#i_7326

LÈPRE

  • Écrit par 
  • Nicole BOURCART
  •  • 2 912 mots
  •  • 1 média

Un des fléaux de tout temps les plus redoutés de l'humanité, attribué parfois même à une malédiction divine, la lèpre a trop souvent suscité des mesures inhumaines envers les malades. Depuis l'Inde, où son existence est supposée très ancienne, elle s'est répandue par le Moyen-Orient vers l'Europe jusqu'au xiii e  siècle. L'endémie a régressé ensui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lepre/#i_7326

LEPTOSPIROSES

  • Écrit par 
  • Henri-Hubert MOLLARET
  •  • 2 558 mots
  •  • 1 média

Les leptospiroses sont des infections polymorphes qui affectent diverses espèces animales et peuvent être transmises accidentellement à l'homme. Elles sont dues aux leptospires, micro-organismes de la famille des Spirochaetaceae . Les trois genres Leptospira , Treponema et Borrelia qui composent l'ordre des S […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leptospiroses/#i_7326

LISTÉRIOSE

  • Écrit par 
  • Paul M.V. MARTIN
  •  • 2 490 mots

Causée par une bactérie, la listériose est une maladie infectieuse commune aux hommes et aux animaux, c'est-à-dire une anthropozoonose provoquée par la bactérie Listeria monocytogenes . La listériose humaine est une maladie d'origine alimentaire se manifestant soit sur un mode épidémique, soit sur un mode endémique. Elle survient le plus souvent chez les femmes enceintes, les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/listeriose/#i_7326

LYME MALADIE DE

  • Écrit par 
  • Michel RUEL
  •  • 877 mots
  •  • 1 média

Transmise essentiellement par morsure de tique, la maladie de Lyme est due à l'infection de l'organisme par une bactérie sensible à la pénicilline, le spirochète Borrelia burgdorferi . Comme la syphilis, la maladie de Lyme évolue en trois phases : les graves lésions chroniques de la phase tertiaire peuvent être prévenues par un traitement antibiotique s'il est institué en pha […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladie-de-lyme/#i_7326

LYMPHANGITE

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 125 mots

Atteinte infectieuse, au niveau des membres, du réseau lymphatique superficiel drainant un territoire où siège une lésion septique (furoncle, abcès, panaris), la lymphangite aiguë se manifeste par un placard rougeâtre, gonflé, douloureux, qui part de la lésion initiale et suit un trajet plus ou moins prolongé vers la racine du membre. Sous l'effet du traitement local de la lésion causale et d'un t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lymphangite/#i_7326

MALADIE DE LA VACHE FOLLE

  • Écrit par 
  • Jeanne BRUGÈRE-PICOUX
  •  • 146 mots

Apparue en 1985 en Grande-Bretagne, l'encéphalopathie spongiforme bovine (E.S.B.), encore dénommée « maladie de la vache folle », a très vite suscité de grandes inquiétudes car, dès 1986, plusieurs centaines de cas avaient été décelés. Contrairement au cas d'autres encéphalopathies spongiformes transmissibles subaiguës (E.S.S.T.) également dues à un « agent transmissible non conventionnel » bapti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladie-de-la-vache-folle/#i_7326

MALADIES À VECTEURS

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 4 816 mots
  •  • 4 médias

Les maladies à vecteurs, encore appelées maladies à transmission vectorielle, sont des maladies infectieuses dans lesquelles l'agent pathogène (virus, bactérie, parasite) est obligatoirement transmis par un intermédiaire vivant (le vecteur), le plus souvent un insecte hématophage à l'occasion d'un « repas de sang ». Largement répandues dans les zones tropicales et subtropicales, où elles sont res […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-a-vecteurs/#i_7326

MALADIES INFANTILES

  • Écrit par 
  • Constantin MISSIRLIU
  • , Universalis
  •  • 3 363 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  La mortalité infantile »  : […] En fait, avant le xviii e  siècle, en Europe la mortalité infantile était telle que ce fatalisme imprégnait les esprits, laissant les soins et l'alimentation des enfants à l'empirisme des matrones. C'est elles qui nous ont légué non seulement la variolisation, doyenne des vaccinations (qui sera perfectionnée par Jenner), mais encore la réanimatio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-infantiles/#i_7326

MARBURG FIÈVRE ET VIRUS

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 358 mots
  •  • 1 média

Le virus dit de Marburg est responsable d’une fièvre hémorragique à mortalité élevée chez l’homme, la fièvre de Marburg. Le virus et la fièvre tirent leur nom de la ville de Marburg en Allemagne, où ils ont été identifiés pour la première fois en 1967 à la suite d’un accident de laboratoire. Au cours de la manipulation de cellules rénales de singes verts ( Cercopithecus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fievre-et-virus-marburg/#i_7326

MAYARO FIÈVRE ET VIRUS

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 2 017 mots
  •  • 2 médias

On ne connaît qu’une petite partie du monde des virus. On découvre généralement ces organismes par hasard, lors d’études systématiques – cela fut le cas des mégavirus –, ou parce qu’ils sont responsables de maladies chez les végétaux ou les animaux. Concernant les maladies humaines d’origine virale, les médecins ont été surpris, au début du xxi e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fievre-et-virus-mayaro/#i_7326

MÉDECINE - Histoire

  • Écrit par 
  • Charles COURY
  •  • 8 938 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre «  Les progrès de la thérapeutique »  : […] Les principales acquisitions pratiques de la médecine moderne ont porté sur les moyens de traitements. Très en retard sur les autres branches, la thérapeutique a en effet pris à partir du xix e  siècle un essor prodigieux qui a mis définitivement fin à un empirisme millénaire. Ces progrès ont été favorisés par la mise au point de procédés d'extrac […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medecine-histoire/#i_7326

MÉDECINE - Médecine préventive

  • Écrit par 
  • Maurice CLOAREC
  •  • 3 414 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Rappel historique »  : […] Le souci d'éviter, donc de prévenir, une maladie ou un accident a depuis longtemps permis de protéger une population saine contre la transmission de maladies. Il s'agissait alors de pratiquer des mesures d'exclusion aboutissant à l'isolement des sujets malades ; c'est le principe des léproseries et plus tard des sanatoriums. Pour enrayer la propagation des grandes épidémies, on employait des mesur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medecine-medecine-preventive/#i_7326

MÉDICAMENTS

  • Écrit par 
  • Paul-Étienne BARRAL, 
  • Hélène MOYSE, 
  • Jean-Yves NAU, 
  • Michel PARIS, 
  • René Raymond PARIS
  • , Universalis
  •  • 9 748 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les difficultés d'une géopolitique de la santé »  : […] Au-delà des réductions tarifaires, acquises et à venir, des fonds supplémentaires sont indispensables non seulement pour permettre l'accès à ces molécules, mais aussi pour aider à l'organisation d'une réelle politique de dépistage, de sécurité transfusionnelle et de prise en charge médicale. C'est le sens de l'initiative lancée à la fin d'avril 2001 au cours du sommet africain sur le sida, à Abuja […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medicaments/#i_7326

MÉLIOÏDOSE

  • Écrit par 
  • Jean-Michel ALONSO
  •  • 759 mots

Maladie infectieuse suppurative due au bacille de Whitmore Pseudomonas pseudomallei , rebaptisé Malleomyces pseudomallei , bactérie Gram négative mise en cause dès 1912 en Birmanie, la mélioïdose ou pseudomorve se déclare chez l'homme après une phase d'incubation de durée extrêmement variable ; dans certains cas, plusieurs années s'écoulent entre le cont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/melioidose/#i_7326

MÉNINGOCOQUE

  • Écrit par 
  • Jacques BEJOT
  •  • 608 mots

Bactérie pathogène pour l'homme, responsable de la méningite cérébro-spinale, le méningocoque, Neisseria meningitidis , découvert par Weichselbaum en 1887, est un diplocoque ayant l'aspect de deux grains de café opposés par leur face plane (aspect voisin du gonocoque, dont il est un proche parent). Le caractère Gram négatif est essentiel pour caractériser ce germe. Le méningo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/meningocoque/#i_7326

MERS (Middle East respiratory syndrome)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 775 mots
  •  • 2 médias

Le MERS, acronyme anglais traduit par « syndrome respiratoire du Moyen-Orient », est une pathologie lourde caractérisée par une pneumonie aiguë et une défaillance rénale. Le taux de décès parmi les personnes qui ont manifesté des signes cliniques est de l’ordre de 50 p. 100. La maladie est provoquée par un virus de la famille des coronavirus, d’où son nom MERS-CoV . Les tra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mers/#i_7326

MICROBIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Corinne DOREL, 
  • Philippe LEJEUNE, 
  • Jean-Michel PANOFF
  •  • 3 880 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Biofilms »  : […] Dans la nature, les biofilms sont des populations de micro-organismes intimement associées à des surfaces vivantes ou minérales par l'intermédiaire d'une substance muqueuse composée d'eau et de polymères biologiques (sucres, protéines, ADN, acides humiques). Ils sont présents partout : sur le tronc des arbres ou les galets du fond d'une rivière, mais aussi sur la coque des bateaux, à l'intérieur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microbiologie/#i_7326

MICROBIOME HUMAIN

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 1 877 mots

Dans le chapitre « Le rôle des microbiotes humains »  : […] La plupart des organismes du microbiome humain sont bénéfiques car ils confèrent à l’homme des caractéristiques qu’il ne posséderait pas autrement. Ainsi, certains micro-organismes de l’intestin humain participent à l’hydrolyse (décomposition) des aliments et libèrent ainsi des nutriments assimilables par l’organisme, dont ils tirent également profit pour leur propre métabolisme. Le point sans do […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microbiome-humain/#i_7326

MORVE

  • Écrit par 
  • Louis JOUBERT
  •  • 311 mots

Maladie infectieuse, virulente, inoculable et contagieuse, affectant essentiellement les équidés et transmissible à d'autres animaux et à l'homme. La morve est due à une bactérie aérobie spécifique, Burkholderia mallei, anciennement dénommé Malleomyces mallei (Bouchard, Loeffler, 1882) ; elle se caractérise par des formes aiguës ou chroniques, s'accompa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/morve/#i_7326

M.S.T. (maladies sexuellement transmissibles)

  • Écrit par 
  • Michel POITEVIN, 
  • André SIBOULET
  •  • 3 629 mots

Les maladies vénériennes (du nom de Vénus, déesse de l'amour) sont appelées maintenant maladies sexuellement transmissibles (M.S.T.). Ce sont des maladies infectieuses qui n'ont d'autre point commun que leur mode de contamination par contact ou rapport sexuels, les autres affections de l'appareil génital relevant plutôt du domaine de l'urologie, de la gynécologie, voire de la psychiatrie. C'est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-sexuellement-transmissibles/#i_7326

MYCOBACTÉRIES

  • Écrit par 
  • Carlo COCITO, 
  • Gabriel GACHELIN
  • , Universalis
  •  • 4 318 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre «  Maladies mycobactériennes majeures »  : […] Tuberculose et lèpre sont parmi les maladies infectieuses les plus anciennes et les plus répandues. La paratuberculose est une des maladies infectieuses majeures des animaux domestiques. La tuberculose bovine et la tuberculose aviaire sont aussi importantes. Dans toutes les mycobactérioses, la composante immunitaire joue un rôle essentiel. En réalité, les maladies mycobactériennes sont le résult […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mycobacteries/#i_7326

NAISSANCE - Grossesse

  • Écrit par 
  • Yves MALINAS
  • , Universalis
  •  • 5 248 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les maladies infectieuses »  : […] La terreur de la rubéole est peu justifiée en France, car la population des femmes réceptives est de 1 à 4 p. 100, et le risque de malformation rubéolique de 85 p. 100 entre 5 et 8 semaines. La prévention consiste en l'injection de gammaglobulines chez la femme supposée contaminée et en la vaccination faite aux jeunes filles avant la puberté. En revanche, VIH (virus du sid […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/naissance-grossesse/#i_7326

NAISSANCE - Néonatologie

  • Écrit par 
  • Lucien MICHON
  •  • 4 252 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les infections »  : […] On peut classer schématiquement les infections en plusieurs catégories : –  Fœtopathies  : infection transplacentaire en cours de grossesse entraînant une atteinte grave associant habituellement hépato-splénomégalie, ictère, troubles de la crase sanguine avec purpura, lésions cérébrales. Les tableaux sont un peu différents suivant l'agent responsable : toxoplasmose avec lés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/naissance-neonatologie/#i_7326

NEUROLOGIE

  • Écrit par 
  • Raymond HOUDART, 
  • Hubert MAMO, 
  • Jean MÉTELLUS
  • , Universalis
  •  • 30 238 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Étiologie infectieuse »  : […] L' étiologie infectieuse groupe, à côté des infections bactériennes, les infections virales, mais aussi les parasitoses et les mycoses. Ces infections peuvent donner des lésions localisées à type d'abcès, de tuberculomes évoluant comme des tumeurs. Beaucoup plus souvent seront réalisés des syndromes diffus ; ce caractère diffus des syndromes, joint aux signes précurseurs lorsqu'ils existent et à u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neurologie/#i_7326

NEUTROPÉNIES

  • Écrit par 
  • Laurent DEGOS
  •  • 366 mots

Lorsqu'elle est importante, la diminution du taux sanguin des polynucléaires neutrophiles (polynucléaires inférieurs à 500 par mm 3 ) s'accompagne de risques infectieux majeurs (angine ulcéronécrotique, septicémies graves). Les agranulocytoses peuvent se situer dans le cadre d'insuffisance médullaire totale, qu'elles soient dues à une vraie aplasie m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neutropenies/#i_7326

NICOLLE CHARLES (1866-1936)

  • Écrit par 
  • Pierre NICOLLE
  •  • 595 mots

Après son internat aux hôpitaux de Paris et une thèse préparée au laboratoire du docteur Roux à l'Institut Pasteur, Charles Nicolle, fils d'un médecin rouennais, est nommé professeur suppléant à l'école de médecine de Rouen. Ses efforts pour créer un centre d'enseignement et de recherche dans le laboratoire de microbiologie de cette école n'aboutissant pas, il pose sa candidature pour le poste de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-nicolle/#i_7326

NOSOCOMIALES INFECTIONS ou HOSPITALISME INFECTIEUX

  • Écrit par 
  • Gilles HAROCHE
  •  • 1 015 mots

On appelle infections nosocomiales, ou hospitalisme infectieux, les contaminations bactériennes ou virales consécutives à l'hospitalisation. Ces infections, encore appelées nosocomiales, sont très fréquentes puisqu'on estime qu'environ 5 p. 100 des patients admis dans un hôpital général en sont atteints, ce pourcentage s'élevant à 50 p. 100 ou plus dans certains services de réanimation. Les affect […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nosocomiales-hospitalisme-infectieux/#i_7326

ODONTOSTOMATOLOGIE

  • Écrit par 
  • Michel BENOIST, 
  • Frédéric CHABOLLE, 
  • Michel DECHAUME, 
  • Bernard MEYER, 
  • Jacques ROUOT
  •  • 11 327 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Maladies infectieuses »  : […] La syphilis acquise donne des manifestations stomatologiques au cours des trois périodes de son évolution. À la période primaire, le chancre se rencontre dans la cavité buccale, siégeant par ordre de fréquence sur les lèvres, la langue, les gencives. À la période secondaire, à côté des lésions muqueuses peut s'observer une syphilis secondaire des maxillaires ou des lésions […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/odontostomatologie/#i_7326

ŒIL HUMAIN

  • Écrit par 
  • Jean-Antoine BERNARD, 
  • Guy OFFRET
  •  • 11 131 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Maladies de la cornée et de la sclère »  : […] La cornée est à la fois une partie de l'enveloppe fibreuse de l'œil (le reste étant la sclérotique), avec son rôle protecteur, et le premier dioptre du système optique oculaire. À ce titre, l'atteinte de la cornée peut être grave dans la mesure où elle peut entraîner l'ouverture du globe, ou encore affecter la vision ; dans ce dernier cas, une modification des plus minimes de sa texture peut avoir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oeil-humain/#i_7326

OSLER MALADIE D'

  • Écrit par 
  • Jacques BEJOT
  •  • 563 mots

Classiquement, « endocardite lente maligne » due au streptocoque et greffée sur des lésions valvulaires rhumatismales préexistantes. La maladie d'Osler partage les caractéristiques diagnostiques, thérapeutiques et pronostiques de toutes les endocardites infectieuses : les endocardites bactériennes, si elles surviennent plus souvent sur un endocarde déjà lésé, peuvent frapper en effet un cœur parfa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladie-d-osler/#i_7326

OSTÉOMYÉLITES

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 250 mots

Infection osseuse due à un germe pyogène banal, le plus souvent staphylocoque, véhiculé par le sang. Les ostéomyélites ont habituellement un début aigu, particulièrement chez l'enfant. Elles touchent spécialement l'extrémité inférieure du fémur, l'extrémité supérieure du tibia ou de l'humérus, le maxillaire supérieur. Elles sont toujours extra-articulaires, sauf l'ostéomyélite de la hanche du nour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/osteomyelites/#i_7326

PAPILLOMAVIRUS

  • Écrit par 
  • Sophie ALAIN, 
  • François DENIS
  •  • 3 081 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Épidémiologie et transmission »  : […] Tout papillomavirus est spécifique d'une espèce : les papillomavirus humains (HPV) infectent strictement l'homme. Ils sont transmis par contact direct à travers des microlésions de la peau ou des muqueuses, ou au cours de rapports sexuels. Du fait de la résistance de ce virus, une transmission indirecte, dans des conditions de promiscuité ou de mauvaise hygiène, par le linge, les toilettes, ou to […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/papillomavirus/#i_7326

PASTEUR LOUIS (1822-1895)

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 6 425 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  La lutte contre les maladies contagieuses »  : […] En 1867, Pasteur succède à Balard dans la chaire de chimie physiologique de la Sorbonne. Le chercheur dispose désormais d'un laboratoire bien équipé. Mais en 1868, à l'âge de quarante-six ans, il est frappé par une attaque d'hémiplégie cérébrale dont il ne se relèvera que lentement, restant en grande partie paralysé du côté gauche. Sa jambe raide le handicapera beaucoup pour marcher. Il ne pourra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-pasteur/#i_7326

PASTEURELLOSE

  • Écrit par 
  • Henri-Hubert MOLLARET
  •  • 946 mots

La pasteurellose est une infection frappant l'homme et les animaux ; elle est causée par un microbe spécifique : Pasteurella multocida (ou Pasteurella septica ). Jusqu'à ces dernières années, le terme « pasteurellose » a été abusivement étendu aux infections dues à des germes du genre Yersinia ( Y. pestis et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pasteurellose/#i_7326

PCR (polymerase chain reaction) ou AMPLIFICATION EN CHAÎNE PAR POLYMÉRASE

  • Écrit par 
  • Véronique BARRIEL
  •  • 4 885 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « PCR et diagnostic médical »  : […] La PCR est très utilisée à des fins de diagnostic médical, et cela de différentes manières. Elle permet de déceler la présence d'organismes, pathogènes ou non – parasite, bactérie ou virus –, dans un fluide biologique ou un prélèvement quelconque. En effet, la contamination par des micro-organismes infectieux se traduit obligatoirement par la présence du matériel génétique de ces derniers (ADN ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pcr-amplification-en-chaine-par-polymerase/#i_7326

PESTE

  • Écrit par 
  • Henri-Hubert MOLLARET
  • , Universalis
  •  • 3 068 mots
  •  • 4 médias

Due au bacille de Yersin ( Yersinia pestis ), la peste est une maladie affectant de très nombreuses espèces de rongeurs, les rats en particulier. Sa transmission se fait d’animal infecté à animal sain par piqûres de puces. Elle peut être transmise à l’homme par piqûres de puces infectées. Le déclin relatif de la peste dans le monde, à partir des ann […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peste/#i_7326

PESTE NOTION DE

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 2 510 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les signes de la peste humaine sont sans ambiguïté  »  : […] Le mot « peste » vient du latin pestis . Pestis , selon les époques, les auteurs et leurs intentions, désignait certes des maladies contagieuses et leurs épidémies, mais il transmettait plus souvent une image diffuse de ruine, de destruction et, de manière générale, de fléau affectant l'État, les personnes ou les biens. Cette polysémie se retrouve en f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/notion-de-peste/#i_7326

PESTE BOVINE

  • Écrit par 
  • Joseph DOMENECH
  •  • 3 132 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Qu'est-ce que la peste bovine ? »  : […] La peste bovine est une maladie virale contagieuse qui peut atteindre les ruminants et les suidés. Les animaux domestiques les plus sensibles sont les bovidés : bovin européen, zébu, buffle domestique (ou buffle d'Asie) et yak. D'autres espèces domestiques comme les petits ruminants (moutons et chèvres), les suidés (porcs) et les camélidés sont également réceptives au virus mais elles sont moins […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peste-bovine/#i_7326

PESTES ANIMALES

  • Écrit par 
  • Louis JOUBERT
  •  • 383 mots

Maladies infectieuses, virulentes, inoculables, très contagieuses, les pestes animales sont des fléaux économiques des cheptels, non transmissibles à l'homme en général. Elles sont dues à des virus différents selon les espèces animales affectées : Myxovirus (peste aviaire), Paramyxovirus (peste bovine et pseudo-peste aviaire ou maladie de Newcastle), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pestes-animales/#i_7326

PHAGOTHÉRAPIE

  • Écrit par 
  • Emiliano FRUCIANO
  •  • 2 302 mots
  •  • 2 médias

La découverte de virus, les bactériophages, qui détruisent certaines bactéries comme les staphylocoques ou le bacille du choléra, a ouvert des perspectives inattendues dans la lutte contre les maladies infectieuses, immédiatement après la Première Guerre mondiale. La phagothérapie de nombreuses maladies, dont les épidémies de peste et de choléra, se développe entre les deux guerres avec des rés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phagotherapie/#i_7326

PHARYNX

  • Écrit par 
  • Marcel AUBRY, 
  • Bernard MEYER
  • , Universalis
  •  • 5 692 mots

Dans le chapitre « Les lésions infectieuses »  : […] L' œsophagite aiguë , souvent d'origine grippale, se caractérise par une douleur à la déglutition. La radiographie est normale et l'endoscopie n'est pas à envisager, l'œsophagite guérissant sans séquelles. L' œsophagite phlegmoneuse ou ulcéronécrotique, plus grave, qui complique également la forme grave des maladies infectieuses, peut être plus sévère e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pharynx/#i_7326

PIAN

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 174 mots

Maladie infectieuse tropicale sévissant en Afrique, en Amérique (y compris les Antilles) et en Océanie, le pian est causé par Treponema pertenue . Ce germe est très voisin du tréponème de la syphilis, par sa morphologie et par ses caractères antigéniques, si bien qu'une immunité croisée entre pian et syphilis protège les victimes de l'une de ces maladies contre l'autre. Mais, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pian/#i_7326

PINTA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 136 mots

La pinta est une maladie tropicale chronique débutant par la survenue de papules sèches, squameuses, suivies, plusieurs années plus tard, de plaques colorées dénommées pintides de Blanco. Ces dernières sont soit blanches lorsque la maladie a détruit les mélanocytes, soit bleues, rouges ou roses. La pinta sévit essentiellement en Amérique centrale et en Amérique du Sud d'où elle est originaire. E […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pinta/#i_7326

POLIOMYÉLITE

  • Écrit par 
  • Pierre LÉPINE
  •  • 3 785 mots
  •  • 2 médias

La poliomyélite, ou paralysie infantile, est l'une des premières maladies à virus de l'homme qui ait, après la rage (1881) et la fièvre jaune (1901), fait l'objet de recherches expérimentales et épidémiologiques systématiques (1909). Le grand neurologiste français Alfred Vulpian en avait donné en 1871 une définition remarquable qui a gardé toute sa valeur : « Cette paralysie atrophique est vraise […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/poliomyelite/#i_7326

POLYNÉSIE FRANÇAISE

  • Écrit par 
  • Jean-Christophe GAY
  •  • 4 647 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L’organisation de l’espace polynésien »  : […] La population de la Polynésie française a fortement progressé depuis les années 1950, passant de 75 000 habitants en 1956 à 167 000 en 1983 et atteignant 276 000 habitants en 2017. C’est le solde naturel qui est presque totalement responsable de cette dynamique, mais il baisse depuis 1988, avec un taux de fécondité en net recul (de 6 enfants par femme en 1970 à 1,8 en 2017) et une population qui v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/polynesie-francaise/#i_7326

PREMIÈRE PANDÉMIE DE CHOLÉRA

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 480 mots

Le choléra est connu des Européens depuis le tout début du xvi e  siècle, à travers les voyages réalisés en Inde et en Asie du Sud-Est. On en identifie les signes cliniques : diarrhées incoercibles qui « vident » le malade, faiblesse extrême, forte mortalité. La maladie reste cependant exotique : jusqu’au début du xix […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premiere-pandemie-de-cholera/#i_7326

PSITTACOSE-ORNITHOSE

  • Écrit par 
  • Marcel CAPPONI
  •  • 1 390 mots

La psittacose est une maladie infectieuse et contagieuse transmise à l'homme par des oiseaux, et principalement par des Psittacidés (perruche, perroquet). Les termes de psittacose et d'ornithose, d'abord séparés comme s'il s'agissait de maladies très différentes, ont fini par être groupés. On dit psittacose-ornithose, plutôt que psittacose seule. Cependant, la psittacose est essentiellement la for […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psittacose-ornithose/#i_7326

PYOCYANIQUE BACILLE

  • Écrit par 
  • Jacques BEJOT
  •  • 609 mots

Bacille court (1,5 μm de long sur 0,5 μm de large) aux extrémités arrondies, le bacille pyocyanique ( Pseudomonas aeruginosa ) est mobile et à Gram négatif. Très répandu dans la nature (saprophyte des sols et des eaux), on le rencontre aussi à l'état commensal chez l'homme (téguments, intestin). Il se caractérise, en particulier, par la production d'un pigment bleu-vert (méla […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bacille-pyocyanique/#i_7326

RAGE

  • Écrit par 
  • Pierre SUREAU
  •  • 2 477 mots

Connue depuis l'Antiquité, mortelle en l'absence de traitement, la rage est toujours d'actualité en raison de son extension mondiale. La maladie a causé 55 000 décès dans le monde en 2004, essentiellement en Asie et en Afrique, et est resté à ce niveau depuis lors. L'Europe centrale, le Moyen-Orient, le continent américain constituent des zones d'endémie, alors que les îles Britanniques demeurent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rage/#i_7326

RAHAL JAMES JOSEPH Jr. (1933-2011)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 246 mots

James Rahal était un médecin universitaire américain spécialiste des maladies infectieuses, notamment du virus du Nil occidental (V.N.O.), et de la résistance bactérienne, sur laquelle il fut le premier à alerter l'opinion au début des années 1990. James Joseph Rahal naît le 14 octobre 1933 à Boston, dans le Massachusetts. Il obtient une licence à l'université Harvard en 1955, puis un doctorat à l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-joseph-rahal/#i_7326

RATE

  • Écrit par 
  • Jean-Didier RAIN
  •  • 2 757 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Splénomégalies »  : […] Les maladies qui affectent la rate sont très nombreuses et se traduisent habituellement par une splénomégalie, parfois par la disparition fonctionnelle ou anatomique de la rate. La rate n'est normalement pas palpable. La palpation de cet organe signe une splénomégalie. La rate peut être atteinte au cours d'une maladie générale sans être obligatoirement augmentée de volume. Le diagnostic d'une spl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rate/#i_7326

RÉOVIRUS

  • Écrit par 
  • Michel BARME
  •  • 858 mots

Le genre Réovirus est classé dans la famille des Reoviridae avec les genres Orbivirus (dont l'espèce type est le virus de la fièvre à tique du Colorado) et Rotavirus (récemment reconnu comme responsable de gastro-entérites). Cette dénomination reprend les initiales de respiratory enteric orphan , expression soulignant l'origine respiratoire et intestina […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reovirus/#i_7326

RESPIRATOIRE (APPAREIL) - Pathologie

  • Écrit par 
  • Raoul KOURILSKY
  •  • 27 404 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre «  Bronchopneumopathies non tuberculeuses »  : […] Les infections non tuberculeuses des voies aériennes sont vraisemblablement les plus fréquentes des maladies observées dans l'espèce humaine, car l'air inspiré contient toutes sortes de corps étrangers : poussières organiques ou minérales, gaz industriels, et surtout gouttelettes de vapeur d'eau condensée. Celles-ci adsorbent les poussières et, fait important, les particules infectantes vivantes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/respiratoire-appareil-pathologie/#i_7326

RÉTROVIRUS

  • Écrit par 
  • Jean-Luc DARLIX
  •  • 2 627 mots

Dans le chapitre « Réplication et dissémination d'un rétrovirus : l'exemple du VIH-1 »  : […] Grâce à de très nombreux travaux sur la structure et la réplication du VIH-1 et celles d'autres rétrovirus, on peut très schématiquement décrire le cycle de multiplication du VIH-1 en dix étapes. Les cinq premières étapes concernent la formation du provirus. Ce sont, dans l'ordre : (1) la reconnaissance entre le virus et la cellule grâce à des interactions entre la glycoprotéine de surface SUgp12 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/retrovirus/#i_7326

RHINOPHARYNGITE

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 148 mots

Infection d'origine microbienne ou virale, atteignant à la fois les fosses nasales et la partie supérieure du pharynx. Chez l'enfant, l'hypertrophie des formations lymphatiques du pharynx (végétations adénoïdes) est source de récidives ; leur ablation est conseillée lorsqu'elles déterminent des troubles respiratoires plus ou moins préjudiciables à la croissance du porteur. Dans la plupart des cas, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rhinopharyngite/#i_7326

RHUMATOLOGIE

  • Écrit par 
  • André-Paul PELTIER
  •  • 6 150 mots

Dans le chapitre « Arthrites infectieuses »  : […] Un certain nombre d'arthrites, donc d'affections articulaires inflammatoires, relèvent d'une étiologie infectieuse, c'est-à-dire de l'intervention prouvée d'un agent microbien, bactérien le plus souvent, mais aussi parfois viral et peut-être même parasitaire. Cette intervention peut être directe : le microbe se trouve dans l'articulation elle-même. C'est le cas des arthrites septiques dont les plu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rhumatologie/#i_7326

RHUME

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 463 mots

Ensemble de symptômes dus à une atteinte virale des voies respiratoires supérieures : inflammation du pharynx, du larynx et du nez ; écoulement nasal souvent assez important pour entraîner l'obstruction ; toux et éternuements ; céphalées et malaises. La fièvre est absente ou modérée. Le rhume commun, ou coryza, est contagieux et survient en trois vagues annuelles : au début de l'automne, au milieu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rhume/#i_7326

RICKETTSIES ET RICKETTSIOSES

  • Écrit par 
  • Marcel CAPPONI, 
  • Monique THIBON
  •  • 2 024 mots
  •  • 1 média

Les rickettsies, germes classés actuellement parmi les bactéries, parasitent les Insectes ou les Acariens, et provoquent chez l'homme et chez l'animal des syndromes infectieux dont le plus important est le typhus épidémique. En Europe, ces maladies, appelées rickettsioses , ont une incidence mineure ; en revanche, en Asie, en Afrique et en Amérique du Sud, elles sont très rép […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rickettsies-et-rickettsioses/#i_7326

ROTAVIRUS

  • Écrit par 
  • Corinne TUTIN
  •  • 358 mots

Dans les pays en développement, les rotavirus (virus à ARN double brin de la famille des Reoviridae ) représentent la première cause de mortalité liée à des diarrhées avec 1 400 décès journaliers chez des enfants. En France, les infections à rotavirus ont en général fort heureusement des conséquences moins graves, mais elles sont tout de même responsables chaque année, en mo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rotavirus/#i_7326

ROUGEOLE

  • Écrit par 
  • Jacques MAURIN
  • , Universalis
  •  • 1 210 mots

La rougeole est une des plus répandues des maladies contagieuses épidémiques : elle frappe la quasi-totalité des sujets, le plus souvent dans l'enfance. Affection virale généralement bénigne alors qu'elle survient chez des enfants en bonne santé, elle est au contraire très grave lorsqu'une épidémie se développe chez des sujets mal nourris ou vivant dans des conditions d'hygiène défectueuses. En A […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rougeole/#i_7326

ROUGET, médecine vétérinaire

  • Écrit par 
  • Louis JOUBERT
  •  • 371 mots

Maladie infectieuse, virulente, inoculable, enzootique et faiblement contagieuse, commune à de très nombreuses espèces animales et transmissible à l'homme, surtout dans un cadre professionnel (vétérinaires, éleveurs, bouchers, équarrisseurs, poissonniers). Le rouget est dû à une bactérie spécifique, Erysipelothrix rhusiopathiae , également dénommée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rouget-medecine-veterinaire/#i_7326

ROUXIELLA CHAMBERIENSIS

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 293 mots

En décembre 2013, trois nourrissons grands prématurés décédaient à l’hôpital de Chambéry. Un quatrième, également infecté, devait survivre. Très rapidement, les enquêteurs s’orientent vers une contamination des poches de nourriture parentérale utilisées pour alimenter ces nourrissons. La cellule d’intervention d’urgence de l’Institut Pasteur y retrouve une bactérie inconnue, présente en grande qua […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rouxiella-chamberiensis/#i_7326

RUBÉOLE

  • Écrit par 
  • Jacques MAURIN
  •  • 1 053 mots

Maladie virale contagieuse et épidémique, la rubéole est avant tout remarquable par le contraste qui existe entre sa bénignité générale et le danger qu'elle représente lorsqu'elle frappe une femme enceinte en début de grossesse : l'enfant risque de mourir ou de naître malformé. Heureusement, de grands progrès, qui font envisager la disparition des risques entraînés, ont été réalisés dans la connai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rubeole/#i_7326

SALMONELLOSES

  • Écrit par 
  • Léon LE MINOR
  • , Universalis
  •  • 2 320 mots
  •  • 1 média

On appelle « salmonelloses » les infections de l'homme et des animaux dues à des Salmonella . Chez l'homme, ces maladies peuvent revêtir plusieurs aspects : les fièvres typho-paratyphoïdiques, maladies graves avec présence des Salmonella dans le sang, les ganglions, l'intestin ; les toxi-infections alimentaires, dans lesquelles les bactéries restent ca […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/salmonelloses/#i_7326

SANTÉ - Santé et maladies

  • Écrit par 
  • Jean-Yves NAU, 
  • Henri PÉQUIGNOT
  •  • 10 373 mots

Dans le chapitre « Le modèle bactériologique »  : […] La grande révolution a été l'apparition de la microbiologie, la révolution pasteurienne. En quelques années, on a trouvé la cause précise d'un grand nombre de tableaux morbides. Il faut cependant souligner que la révolution ainsi déclenchée a des origines antérieures à la bactériologie et a débordé le domaine des maladies infectieuses. Les bactériologistes ont eu à analyser des faits qui, avant eu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sante-sante-et-maladies/#i_7326

SANTÉ - Santé dans le monde

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ALMÉRAS, 
  • Jean-François NYS
  •  • 5 663 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Espérance de vie et mortalité »  : […] En 2008, selon les estimations de la C.I.A., l'espérance de vie à la naissance s'élevait, pour l'ensemble du monde, à 66,12 ans, soit 64,18 ans chez les hommes et 68,2 ans chez les femmes. C'est au Swaziland (auj. Eswatini) que l'espérance de vie était la plus faible du monde (32,2 ans), contre plus de 82 ans au Japon, légèrement devancé par Andorre (83,5 ans). Les données en provenance des pays […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sante-sante-dans-le-monde/#i_7326

SANTÉ - Économie de la santé

  • Écrit par 
  • Jean-Paul MOATTI
  •  • 9 632 mots

Dans le chapitre « Niveau des dépenses et qualité des systèmes de santé »  : […] Jusque vers la fin des années 1950, la formidable progression de l'espérance de vie obtenue dans les pays de l'O.C.D.E. a résulté pour l'essentiel de l'effondrement de la part des maladies infectieuses dans la mortalité : pour la France, les démographes sont parvenus à la conclusion que, sur les dix-huit et vingt et une années d'espérance de vie respectivement gagnées par les hommes et par les fe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sante-economie-de-la-sante/#i_7326

SCARLATINE

  • Écrit par 
  • P. CAYEUX
  •  • 854 mots

Au xvi e siècle, Ingrassias (Naples) et Coyttar (Poitiers) décrivent pour la première fois la scarlatine et en 1685, le médecin anglais T. Sydenham individualise parfaitement la maladie sous le nom de fevris scarlatinae . Ce n'est qu'au début du xx e siècle que l'hypothèse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scarlatine/#i_7326

SIDA (syndrome immuno-déficitaire acquis)

  • Écrit par 
  • François BRICAIRE, 
  • Patrice PINELL, 
  • Yves SOUTEYRAND
  •  • 9 685 mots
  •  • 6 médias

Observé pour la première fois aux États-Unis en 1981, le sida, syndrome d'immunodéficience humaine acquise (autrement dit S.I.D.A., ou A.I.D.S. en anglais), sévit encore de façon préoccupante dans le monde entier, où il aurait causé la mort de 25 millions de personnes depuis l'apparition de la maladie, selon le programme des Nations unies Onusida (2007). Cette pandémie est due au virus de l'immun […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sida/#i_7326

SIDA - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 415 mots

1961 Indices sérologiques d’une exposition au virus du sida dans des échantillons de sang conservés au Zaïre (auj. Rép. dém. du Congo). 1981 Aux États-Unis, des patients homosexuels atteints de pneumocystose pulmonaire manifestent un état d'immunodéficience acquise. Des cas analogues seront ensuite observés en France. 1983 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sida-reperes-chronologiques/#i_7326

SIN NOMBRE VIRUS

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 499 mots
  •  • 1 média

Parmi 10 000 visiteurs ayant séjourné au Curry Village du parc national du Yosemite en Californie entre le 10 juin et le 21 août 2012, une dizaine ont contracté une zoonose à hantavirus et deux sont décédés. La surveillance a continué d'être de règle pour ces visiteurs pour une période de quatre à six semaines après leur visite au Curry Village. Cette surveillance a également concerné 53 famill […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/virus-sin-nombre/#i_7326

SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère)

  • Écrit par 
  • Julien EMMANUELLI
  •  • 596 mots

Le 15 mars 2003, l'O.M.S. lançait la première alerte mondiale de son histoire devant l'émergence d'un agent infectieux d'origine inconnue, responsable d'une nouvelle maladie : le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS). Probablement apparu en Chine dès le mois de novembre 2002, le SRAS s'est rapidement répandu, touchant plus de 8 000 personnes dans une trentaine de pays. Le syndrome est causé par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sras/#i_7326

SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère), en bref

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 223 mots

En novembre 2002, une maladie nouvelle apparaît à Hong Kong. Le malade présente une fièvre élevée brutale et des troubles respiratoires. L'état général est gravement affecté, avec une baisse du nombre de globules blancs sanguins importante et persistante. La maladie est fatale dans 10 à 30 p. 100 des cas. On lui donne le nom de SRAS, pour syndrome respiratoire aigu sévère. La maladie s'observe su […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sras-syndrome-respiratoire-aigu-severe/#i_7326

STAPHYLOCOQUES

  • Écrit par 
  • Névine EL SOLH
  •  • 1 916 mots

Les staphylocoques sont des germes ubiquistes qui peuvent faire partie de la flore cutanéo-muqueuse de l'homme et de l'animal ou être véhiculés par des porteurs sains. Ils sont secondairement disséminés dans l'environnement, vraisemblablement par les squames et les poils, et y persistent du fait de leur résistance à la dessiccation, aux variations de température et au choc osmotique. Lorsque la b […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/staphylocoques/#i_7326

STREPTOCOQUES

  • Écrit par 
  • Joseph ALOUF
  •  • 6 725 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Streptocoques des groupes A, C et G »  : […] S. pyogenes , groupe A strictement associé à l'espèce humaine, est responsable de 90 p. 100 des infections streptococciques chez l'homme (angines, scarlatines, abcès, infections cutanées multiples, infections postchirurgicales, syndrome de choc toxique). Les séquelles non suppuratives sont le rhumatisme articulaire aigu (R.A.A.), la glomérulo-néphrite aiguë (G.N.A.), la chor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/streptocoques/#i_7326

SYPHILIS

  • Écrit par 
  • Michel POITEVIN, 
  • André SIBOULET
  •  • 5 094 mots
  •  • 2 médias

La syphilis, ou vérole, est une maladie infectieuse due au tréponème de Schaudinn et Hoffmann. C'est une maladie essentiellement contagieuse, transmissible en général par les rapports sexuels, beaucoup plus rarement par accident (piqûre), par voie sanguine (transfusion), ou par voie transplacentaire (mère à fœtus : syphilis congénitale). Elle est totalement différente de la blennorragie ou « chau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/syphilis/#i_7326

TÉTANOS

  • Écrit par 
  • André TURPIN
  •  • 2 779 mots

Le tétanos est peut-être la maladie la plus déroutante de toutes celles qui frappent l'homme et les animaux. On en connaît le germe depuis 1884, la toxine depuis 1890, le sérum préventif et curatif depuis 1892, le vaccin depuis 1926, la constitution chimique de la toxine depuis 1948, le site récepteur spécifique dans le tissu nerveux depuis 1959, et pourtant elle reste toujours l'une des plus ter […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tetanos/#i_7326

TOXOPLASMOSE

  • Écrit par 
  • Georges DESMONTS
  •  • 2 388 mots

Dans le chapitre « Toxoplasmose humaine »  : […] La toxoplasmose humaine est, en règle générale, une infection inapparente ou sans conséquence sérieuse. Les exceptions sont de deux ordres : des accidents sans gravité qui peuvent se manifester au cours des premiers stades de l'infestation, des accidents graves lorsque le toxoplasme touche le fœtus ou un sujet en déficit immunitaire. – La toxoplasmose acquise bénigne. Le débu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/toxoplasmose/#i_7326

TRACHOME

  • Écrit par 
  • Jean LEVADITI, 
  • Armand TIBI
  •  • 1 138 mots

Le trachome est une conjonctivite folliculaire endémique humaine à évolution aiguë, puis chronique, causée par Chlamydia trachomatis , et pouvant même aboutir à la cécité. Maladie contagieuse, très fréquente dans les régions chaudes du globe et connue depuis l'Antiquité en Chine, en Égypte et en Grèce, elle reste l'infection oculaire la plus répandue dans le monde et sévit p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trachome/#i_7326

TUBERCULOSE

  • Écrit par 
  • Jean BRETEY, 
  • Charles COURY
  •  • 10 009 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Évolution des conceptions et des connaissances sur l'étiologie de la tuberculose »  : […] Si l'on met à part la période initiale et théurgique de la médecine, commune en fait à toutes les cultures archaïques, et au cours de laquelle le phtisie consomptive était considérée comme une punition infligée par la divinité, on a d'abord incriminé des causes locales. Frappés par le spectaculaire symptôme qu'est l'hémoptysie, Hippocrate, Arétée et plusieurs autres auteurs anciens ont admis que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tuberculose/#i_7326

TUBERCULOSE MULTIRÉSISTANTE

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 982 mots
  •  • 2 médias

La tuberculose est une maladie grave provoquée par une mycobactérie appelée Mycobacterium , appartenant au groupe tuberculosis , découverte par Robert Koch en 1882. Elle affecte surtout les poumons, mais peut atteindre les os (mal de Pott) et de nombreux autres organes. Maladie à évolution en général lente, souvent fatale – comme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tuberculose-multiresistante/#i_7326

TULARÉMIE

  • Écrit par 
  • Michel PRIVAT DE GARILHE
  •  • 810 mots

Maladie infectieuse aiguë ressemblant à la peste mais beaucoup moins sévère. C'est en 1911 que le germe a été isolé à partir de cadavres d'écureuils dans le comté de Tulare (Californie), d'où son nom ; la tularémie a été observée pour la première fois chez l'homme, aux États-Unis, en 1914. L'agent pathogène est une très petite bactérie : Pasteurella tularensis . La maladie a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tularemie/#i_7326

TYPHUS

  • Écrit par 
  • Marcel CAPPONI
  •  • 449 mots

Le terme de typhus, du grec tuphos (stupeur), est assez vague et ancien. En effet, il a été appliqué pour la première fois avec exactitude à la maladie infectieuse appelée actuellement rickettsiose à pou, par Boissier de Sauvages, au xviii e siècle. Mais il a désigné longtemps plusieurs maladies pestilentielles. En médecine […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/typhus/#i_7326

ULCÉRATIONS

  • Écrit par 
  • Pierre de GRACIANSKY
  •  • 904 mots

Perte de substance cutanée suffisamment profonde pour entraîner une cicatrice indélébile. Qu'elle fasse suite à une autre lésion dermatologique (bulle, pustule, gomme, nodule, tumeur) ou qu'elle apparaisse d'emblée, ses causes sont très variées. Les ulcérations artificielles relèvent de manipulations de produits caustiques au cours de l'activité professionnelle du patient. L […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ulcerations/#i_7326

URINAIRE APPAREIL

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 5 141 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les infections »  : […] La tuberculose rénale est une infection du parenchyme rénal, caractérisée par des lésions ulcérocaséeuses, qui cicatrisent par sclérose et calcification ou qui essaiment peu à peu. La destruction du rein qui s'ensuit est longtemps bien compensée, du fait de l'activité des parties saines de l'organe. La maladie est donc chronique et évolue de façon capricieuse selon les varia […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/appareil-urinaire/#i_7326

USUTU VIRUS

  • Écrit par 
  • Yannick SIMONIN
  •  • 2 253 mots
  •  • 3 médias

Le virus Usutu (USUV) est un virus émergent. Très proche du virus West Nile (WNV ou virus de la fièvre du Nil occidental) ou encore de celui de l’encéphalite japonaise, cet arbovirus, transmis par des moustiques, s’est propagé au cours des vingt dernières années sur une grande partie du continent européen, provoquant notamment des mortalités importantes dans les populations d’oiseaux. L’infectio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/virus-usutu/#i_7326

VACCINATION

  • Écrit par 
  • Chantal GUÉNIOT
  •  • 1 881 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La vaccination, outil d'éradication des épidémies »  : […] Dans les années 1960, alors que l'incidence de nombreuses infections commence à décliner, les spécialistes prennent conscience de la possibilité de faire totalement disparaître un certain nombre de germes de la planète, ceux dits « à réservoir humain », car ils ne peuvent survivre longtemps en dehors de cellules humaines. C'est ce qui s'est produit avec le virus de la variole, éradiqué dès 1977. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vaccination/#i_7326

VACCINATION ANTI-CHARBONNEUSE

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 278 mots
  •  • 1 média

La maladie du charbon était un fléau endémique chez le bétail et les contaminations graves voire mortelles de l'homme étaient fréquentes. L'existence d'un micro-organisme dans le sang des animaux atteints de charbon avait été reconnue vers 1860. Mais le rôle de celui-ci dans la maladie n'était pas établi bien qu'il ait été cultivé par Robert Koch en 1874. Il revint à Charles Chamberland (1851-190 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vaccination-anti-charbonneuse/#i_7326

VACCINATION ANTITYPHOÏDIQUE

  • Écrit par 
  • Anne RASMUSSEN
  •  • 1 156 mots
  •  • 1 média

Au premier semestre de 1915, alors que la guerre s’est enlisée sur le front occidental, une violente épidémie de typhoïde balaie la zone des armées. Elle éclate en novembre 1914, connaît un pic dans les premiers mois de 1915, et est suivie d’ un nouvel épisode épidémique sérieux constitué cette fois de paratyphoïdes, qui atteint son paroxysme à l’été de 1915. Lors de l’entrée en guerre, les hygié […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vaccination-antityphoidique/#i_7326

VARICELLE ET ZONA

  • Écrit par 
  • Jacques MAURIN
  •  • 1 284 mots

Un même agent viral étant à l'origine de deux affections distinctes, la varicelle et le zona, il est justifié de les étudier ensemble. La varicelle, maladie contagieuse de l'enfance fort connue, était autrefois confondue avec la variole (petite vérole) ; elle n'a été en réalité bien individualisée que depuis le xix e  siècle. Quant au zona, dont l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/varicelle-et-zona/#i_7326

VARIOLE

  • Écrit par 
  • Robert FASQUELLE, 
  • Jacques MAURIN
  •  • 5 103 mots
  •  • 1 média

Maladie infectieuse très contagieuse, due à un virus, la variole était, avant la vaccination, considérée comme une affection redoutable, en raison de sa gravité, notamment chez les jeunes enfants et les vieillards (mortalité élevée, séquelles importantes). Le 8 mai 1980, la 33 e  Assemblée mondiale de la santé proclamait solennellement que tous les peuples du monde étaient […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/variole/#i_7326

VERRUE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 344 mots

Une verrue est une excroissance de la peau bien délimitée, de taille et de forme variables, due à un virus. D'origine principalement infectieuse, une verrue est une tumeur bénigne de la peau due à la prolifération anormale de cellules de l'épiderme, leur surproduction étant liée à une infection virale. La forme la plus fréquente est une élevure, ronde, dont la surface est sèche et rugueuse. On ob […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/verrue/#i_7326

VIEILLISSEMENT

  • Écrit par 
  • Claude JEANDEL, 
  • Marc PASCAUD
  •  • 11 831 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre «  Incidences pathologiques »  : […] Au-delà de soixante-dix ans, rares sont les sujets en parfaite santé, ne présentant aucun handicap physique ou psychique. Différentes maladies chroniques plus ou moins invalidantes se manifestent. L'avancement en âge étant la source d'altérations cytologiques et métaboliques qui rendent l'organisme plus vulnérable, de nouvelles maladies qu'on peut qualifier d'opportunistes, par exemple infectieus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vieillissement/#i_7326

VIROLOGIE

  • Écrit par 
  • Sophie ALAIN, 
  • Michel BARME, 
  • François DENIS, 
  • Léon HIRTH
  •  • 10 443 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les infections virales »  : […] Les modes de transmission varient selon les virus. On distingue des transmissions respiratoires, salivaires, féco-orales, sexuelles, mère-enfant, des animaux à l'homme (directe ou par un arthropode vecteur). En cas de résistance des virus dans le milieu extérieur, la transmission peut être indirecte (aliments, matériels, surfaces...). Chez l'homme, certaines infections peuvent de plus être iatrogè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/virologie/#i_7326

VIRUS

  • Écrit par 
  • Vincent BARGOIN
  •  • 8 306 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Virus et médecine »  : […] Contre les virus, la médecine est encore largement prophylactique. Elle est en mesure de décrire les modes de contamination pour éviter les actes contaminants et, dans un certain nombre de cas, de prévenir l'infection par des vaccins administrés préventivement ou sitôt reconnue la possibilité d'une contamination. Les médicaments antiviraux sont spécifiques mais peu nombreux. C'est contre une malad […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/virus/#i_7326

VIRUS ET VIROLOGIE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 458 mots

1883 Louis Pasteur cultive le virus rabique dans le tissu nerveux du lapin. Le terme virus n’a alors pas de sens précis et désigne tout agent pathogène. 1892 Dimitri Ivanovski démontre que, contrairement aux bactéries, un virus peut traverser les filtres de porcelaine poreuse, d’où le nom de virus filtrant. Ce critère permet de distinguer les d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/virus-et-virologie-reperes-chronologiques/#i_7326

WARREN J. ROBIN (1937- )

  • Écrit par 
  • Anne LAVERGNE-SLOVE
  •  • 478 mots

Le prix Nobel de physiologie ou médecine 2005 a récompensé deux chercheurs australiens, Barry J. Marshall (né le 30 septembre 1951 à Kalgoorlie) et J. Robin Warren (né le 11 juin 1937 à Adélaïde), pour avoir découvert que la bactérie Helicobacter pylori ( Hp ) était un facteur d'ulcération gastro-duodénale. En 1980, J. R. Warren, anatomo-pathologiste au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/j-robin-warren/#i_7326

WIDAL FERNAND (1862-1929)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 456 mots

Médecin et bactériologiste français, l'un des fondateurs du sérodiagnostic (application du phénomène d'agglutination des microbes au diagnostic de certaines maladies). Interne à vingt-deux ans, puis médecin des Hôpitaux de Paris et professeur agrégé (1895), Widal succède à son maître Dieulafoy à la chaire de pathologie interne (1911). En 1918, élu à l'une des chaires de clinique médicale, il l'in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fernand-widal/#i_7326

XYLELLA FASTIDIOSA

  • Écrit par 
  • Charles MANCEAU
  •  • 1 450 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Des émergences récentes dans le reste du monde »  : […] Mis à part à Taïwan, où la maladie causée par une souche singulière de X ylella fastidiosa a été observée sur le poirier asiatique et le poirier japonais, la présence de la bactérie n’était pas avérée en dehors des Amériques jusqu’en 2013. En octobre 2013, les autorités italiennes ont signalé un foyer de mala […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/xylella-fastidiosa/#i_7326

ZOONOSES

  • Écrit par 
  • Louis JOUBERT
  •  • 2 558 mots
  •  • 1 média

Les zoonoses sont les maladies et les infections qui se transmettent naturellement des animaux vertébrés à l'homme et vice versa. Les zoonoses de ( zoon , « animal » et de noson , « maladie ») sont des maladies humaines déterminées par des animaux. On admet différentes acceptions plus ou moins larges du terme. La plus commune se restreint à l'étude des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zoonoses/#i_7326

Voir aussi

Pour citer l’article

Catherine DUPUIS, « MALADIES INFECTIEUSES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-infectieuses/