MACHINES-OUTILS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Types et mode d'action

Types et mode d'action
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Origines et évolution de la machine-outil

Origines et évolution de la machine-outil
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Manufacture d'armes, XIXe siècle

Manufacture d'armes, XIXe siècle
Crédits : Hulton Getty

photographie

Fraiseuse à axe vertical

Fraiseuse à axe vertical
Crédits : D. Kalinovsky/ Shutterstock

photographie

Tous les médias


Les origines de la machine-outil

L'histoire de la machine-outil est intimement liée au remplacement de l'homme par la machine pour l'exécution de différentes tâches. Par un cheminement persévérant, celui du progrès technique, la machine a de plus en plus aidé l'homme, accroissant au même rythme son efficacité et son pouvoir d'action, tout en diminuant sa fatigue et sa peine.

Les tâches à accomplir

Ainsi qu'il fut précisé dans l'introduction, les machines considérées ici sont exclusivement celles destinées au travail du métal. Ces machines réalisent la fabrication des pièces désirées, à partir du métal brut, soit par enlèvement de matière, soit par déformation. D'autre part, ces pièces se répartissent en deux catégories principales : celle des pièces de révolution, qui sont les plus nombreuses, et celle des pièces parallélépipédiques.

Les machines utilisées pour l'usinage des pièces de révolution sont essentiellement les tours, sur lesquels le travail est exécuté par des outils de coupe, et les rectifieuses cylindriques, sur lesquelles l'enlèvement de matière s'effectue par abrasion au moyen de meules.

Pour les pièces parallélépipédiques, on utilise de même des fraiseuses, des raboteuses, des aléseuses et des perceuses, qui font intervenir des outils de coupe, et des rectifieuses planes équipées de meules.

D'autres catégories de pièces et de travaux correspondent encore à d'autres types de machines. La figure représente schématiquement ces différents types et leur mode d'action.

Types et mode d'action

Types et mode d'action

Dessin

Les principaux types de machines-outils et leur mode d'action 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Les origines

L'origine du tour se perd dans la nuit des temps ; on sait seulement avec certitude que certaines de ses applications se situent en Égypte plus de mille neuf cents ans avant notre ère. Le premier tour dont on ait connaissance servait à tourner le bois ; la pièce à tourner était placée entre deux pointes enfoncées dans deux troncs d'arbre placés à une distance convenable. Le mouvement de rotation était obtenu par une corde accrochée par une de ses extrémités à une branche suffisamment flexible, alors que l'autre extrémité, formée en œill [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 14 pages




Écrit par :

  • : diplômé du Conservatoire national des arts et métiers, ancien ingénieur en chef de la Société H. Ernault-Somua (Recherche et développement)
  • : ancien élève de l'École polytechnique, secrétaire général de la société Ernault Toyota-Automation

Classification


Autres références

«  MACHINES-OUTILS  » est également traité dans :

MACHINES-OUTILS - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Olivier LAVOISY
  •  • 255 mots

1751 Tour à charioter en fer du Français Jacques Vaucanson.1751 Machine à raboter du Français Nicolas Focq.1775 Machine à aléser de l'Anglais John Wilkinson.1795 Tour à fileter du Français Senot.1797 Tour parallèle de l'Anglais Henry Maudslay.1798 Brevet pour un tour à fileter de l'Américain David Wilkinson.1814 Raboteuse de l'Anglais James Fox.1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/machines-outils-reperes-chronologiques/

ABRASION USINAGE PAR

  • Écrit par 
  • Jean-Marie NOPPE
  •  • 781 mots

L'usinage par abrasion est un usinage par enlèvement de matériau sous forme de copeaux minuscules arrachés par les arêtes vives d'un grand nombre de grains abrasifs. L'usinage par abrasion est une technique très ancienne, qui a précédé l'usinage par outils de coupe. Bien que le travail par abrasion conduise en général à des débits de matière plus f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/usinage-par-abrasion/#i_19319

AUTOMATISATION

  • Écrit par 
  • Jean VAN DEN BROEK D'OBRENAN
  •  • 11 880 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Systèmes à gestion intégrée. Ateliers flexibles »  : […] On parlait, au début des années 1970, de systèmes biodynamiques dans lesquels actionneurs ou processus comportent des éléments humains. On peut classer dans cette catégorie les systèmes d'assistance par ordinateur (auxquels se rattachent les systèmes de régulation de trafic, qui proposent plus qu'ils n'imposent) et aussi les systèmes où se trouve […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/automatisation/#i_19319

BRAMAH JOSEPH (1748-1814)

  • Écrit par 
  • Bruno JACOMY
  •  • 454 mots
  •  • 1 média

Joseph Bramah est l'un des mécaniciens anglais les plus remarquables du tournant du xix e  siècle, tant pour ses propres inventions que pour celles des ingénieurs qui, passés par son atelier, ont bâti l'industrie de la machine-outil britannique. Ébéniste de formation, Joseph Bramah, né le 13 avril 1748 à Stainborough dans le Yorkshire, s'est rapid […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-bramah/#i_19319

BREVET DU PREMIER ROBOT INDUSTRIEL

  • Écrit par 
  • Pierre MOUNIER-KUHN
  •  • 288 mots

Un inventeur indépendant, George C. De Vol, développe et brevette aux États-Unis, en 1954, un système d'enregistrement magnétique capable de commander les opérations d'une machine. Pour le vendre, il crée, avec l'ingénieur Joseph F. Engelberger, la première entreprise de robotique, Unimation Inc. Le premier « Unimate » est vendu en 1961 à General M […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brevet-du-premier-robot-industriel/#i_19319

MACHINISME

  • Écrit par 
  • Bertrand GILLE, 
  • Pierre NAVILLE
  •  • 6 781 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le machinisme au xxe siècle »  : […] Tout autre est la situation au cours du siècle suivant. Le machinisme a littéralement envahi la production industrielle, voire la vie quotidienne et individuelle. Des machines-transfert et auto-adaptatives aux machines à laver le linge ou la vaisselle, des laminoirs continus à l'ouvre-boîte, tout semble tendre à une mécanisation universelle. Le dom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/machinisme/#i_19319

ROBOTIQUE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pierre MOUNIER-KUHN
  •  • 709 mots

ii e  siècle avant J.-C. Héron d'Alexandrie, dans son traité sur les Automates , décrit de nombreux appareils utilisant cames, leviers et contrepoids, qui constituent à la fois des divertissements et des exploits mécaniques pour les techniciens de l'Antiquité hellénistique. 1725-1734 Basile Bouchon et Jean-Baptiste Falcon mettent au point, pour l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robotique-reperes-chronologiques/#i_19319

TOUR PARALLÈLE DE MAUDSLAY

  • Écrit par 
  • Olivier LAVOISY
  •  • 193 mots

Le propre de la machine-outil est d'associer directement un outil (exemple : le rabot) au mécanisme qui entraîne son mouvement. L'Anglais Henry Maudslay (1771-1831) occupe une place centrale dans l'histoire de ces machines qui débute au milieu du xviii e  siècle. Invention majeure en 1797, son tour parallèle pour usiner le métal permet de façonner […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tour-parallele-de-maudslay/#i_19319

Voir aussi

Pour citer l’article

René LE BRUSQUE, Jean-Paul MATHIEU, « MACHINES-OUTILS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/machines-outils/