Jean-Paul MATHIEU

ancien élève de l'École polytechnique, secrétaire général de la société Ernault Toyota-Automation

BECHER JOHANNES ROBERT (1891-1958)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul MATHIEU
  •  • 694 mots

« Ce jeune fils de bourgeois criant sa révolte dans un expressionnisme débridé », comme le décrit A. Abusch, ce militant acharné de la paix, engagé dans l'action communiste, après la Première Guerre mondiale, devient, après 1945, l'un des fondateurs de la politique culturelle de la République démocratique allemand […] Lire la suite

COTTON AIMÉ AUGUSTE (1869-1951)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul MATHIEU
  •  • 682 mots

Né à Bourg-en-Bresse, élève à l'École normale supérieure de 1890 à 1893, Aimé Auguste Cotton y enseigna de 1900 à 1922, après avoir été professeur à la faculté des sciences de Toulouse de 1895 à 1900. De 1920 à 1941, il fut professeur de physique théorique, puis de physique générale à la Sorbonne. Élu en 1923 à l'Académie des sciences, il en fut président en 1938.Aimé Cotton fut avant tout un gran […] Lire la suite

FABRY CHARLES (1867-1945)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul MATHIEU
  •  • 547 mots

Physicien français né à Marseille et mort à Paris, Charles Fabry entra à l'École polytechnique à dix-huit ans. Il s'orienta ensuite vers l'enseignement secondaire, puis, son doctorat obtenu, fut nommé à la faculté des sciences de Marseille en 1894. En 1921, il occupa une chaire de physique à la Sorbonne et en 1926 à l'École polytechnique. Il entra à l'Académie des sciences en 1924.Dans l'œuvre sci […] Lire la suite

MACHINES-OUTILS

  • Écrit par 
  • Jean-Paul MATHIEU, 
  • René LE BRUSQUE
  •  • 9 074 mots

L'expression « machine-outil » contient en elle-même sa définition : un matériel ayant pour but de faire mouvoir l'outil par une transmission actionnée au moyen d'un moteur, au lieu de la laisser manier par la main de l'ouvrier. D'une manière plus précise, la définition proposée par le Syndicat des constructeurs français de machines-outils à l'Organisation int […] Lire la suite

RAYLEIGH JOHN WILLIAM STRUTT lord (1842-1919)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul MATHIEU
  •  • 677 mots

Physicien britannique, né le 12 novembre 1842 à Langford Grove (Essex). John William Strutt entra en 1861 au Trinity College de Cambridge et en sortit, brillamment diplômé, en 1865. En 1873, devenu troisième baron Rayleigh, il fut élu membre de la Royal Society. La mort de Maxwell (1879) laissa libre la chaire de physique expérimentale de l'université de Cambridge ; Rayleigh en accepta la successi […] Lire la suite