LOUIS XII (1462-1515) roi de France (1498-1515)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fils de Charles, duc d'Orléans, et de Marie de Clèves, Louis XII est le cousin de Charles VIII, dont il a épousé par ailleurs la sœur Jeanne. Il prend position contre la régence d'Anne de Beaujeu, mais il est fait prisonnier en Bretagne à la bataille de Saint-Aubin-du-Cormier en 1488 et incarcéré pendant trois années. Gracié et nommé gouverneur de Normandie, il suit Charles VIII lors de ses expéditions en Italie et tente de conquérir le Milanais à son profit, mais en vain. La mort de Charles VIII, en 1498, lui permet de monter sans opposition sur le trône de France. Il apparaît comme un roi bienveillant soucieux de venir en aide aux déshérités et aux victimes de la soldatesque. Il prend ainsi une série de mesures qui humanisent la justice et l'emprisonnement. Souhaitant épouser Anne de Bretagne afin de garder le duché acquis par Charles VIII, Louis XII obtient d'Alexandre VI Borgia l'annulation de son premier mariage. Désireux de prendre sa revanche en Italie, il réussit à conquérir le Milanais, héritage angevin de son aïeule, Valentine Visconti. Il emprisonne Ludovic le More, qui mourra à Loches en 1508. En 1500, il est pratiquement maître de toute l'Italie. Mais, dès 1506, les troupes françaises sont chassées de Naples par celles de Ferdinand d'Aragon. En 1512, Louis XII perd le Milanais et, en 1513, la défaite de Novare ruine les espoirs français en Italie. Veuf d'Anne, peu avant sa mort, il se remarie avec Marie d'Angleterre, une enfant de seize ans, sœur de Henri VIII. Il a donné sa propre fille, Claude, en mariage à François d'Angoulême, le futur François Ier. Surnommé le « père de son peuple » par les états généraux de 1506, Louis XII doit aussi sa popularité aux circonstances. Réducteur de la taille, grâce aux richesses de l'Italie, codificateur des coutumes et paré de l'auréole du roi justicier, il a eu la chance de régner à une époque de transition bénéfique à la France, marquée par le retour à la prospérité économique en Europe, l'éloignement des armées hors des frontières et donc la paix à l'intérieur et l'accroissement de la population qui recueille les fruits du progrès technique et du développement des échanges.

—  Jean MEYER

Écrit par :

  • : professeur à la faculté des lettres et sciences humaines de Rennes

Classification


Autres références

«  LOUIS XII (1462-1515) roi de France (1498-1515)  » est également traité dans :

ANNE DE BRETAGNE (1477-1514) duchesse de Bretagne (1488-1514) et reine de France

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 367 mots

Fille de François II, duc de Bretagne, et de Marguerite de Foix, Anne devint duchesse de Bretagne à la mort de son père conformément à une décision prise par les états convoqués à cette fin en 1486. Par le traité du Verger (19 août 1488), le roi Charles VIII avait donné son accord et François II avait promis de soumettre au consentement royal le futur mariage d'Anne. Celle-ci avait été fiancée, à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anne-de-bretagne/#i_18070

BLOIS CHÂTEAU DE

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 1 221 mots
  •  • 1 média

Résidence princière, puis royale, notamment sous les Valois, le château de Blois, resté à ce titre dans les mémoires pour divers épisodes majeurs de l'histoire de France comme l'assassinat du duc de Guise en 1588, est aussi l'un des monuments où se traduit le mieux l'évolution des différents styles architecturaux du Moyen Âge au xix e  siècle. Aus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chateau-de-blois/#i_18070

FRANCE : MISE EN PLACE DE L'ÉTAT MODERNE, XVe-XVIe SIÈCLE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 566 mots

1453 L'armée du roi Charles VII met fin à la présence anglaise en Guyenne à la bataille de Castillon (17 juillet). La guerre de Cent Ans est terminée. 1456 Un an après l'occupation des terres de Jean V, comte d'Armagnac (qui sera banni en 1460), un autre grand féodal, le duc Jean II d'Alençon, est puni (21 mai) pour avoir demandé une interven […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-mise-en-place-de-l-etat-moderne-xve-xvie-siecle-reperes-chronologiques/#i_18070

ITALIE - Histoire

  • Écrit par 
  • Michel BALARD, 
  • Paul GUICHONNET, 
  • Jean-Marie MARTIN, 
  • Jean-Louis MIÈGE, 
  • Paul PETIT
  •  • 27 438 mots
  •  • 42 médias

Dans le chapitre « L'échec de la tentative française et l'hégémonie espagnole »  : […] Dans la première moitié du xvi e  siècle, la politique européenne est dominée par la rivalité des grandes puissances pour le contrôle d'une Italie prospère, mais morcelée. Née d'un antagonisme franco-espagnol, la lutte s'élargit aux dimensions d'un conflit européen et se complique par l'incidence des bouleversements profonds que sont la découverte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/italie-histoire/#i_18070

JEANNE DE FRANCE sainte (1464-1505)

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 165 mots

Fille de Louis XI et de Charlotte de Savoie, Jeanne fut mariée, à l'âge de douze ans, à son cousin Louis d'Orléans, dont la maison faisait à certains moments figure de rivale de la branche aînée, celle de Valois. L'infirmité de la princesse, qui était née difforme, laissait penser à Louis XI que ce mariage mettrait un terme à la lignée des Orléans. Le duc d'Orléans n'avait consenti que de mauvaise […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeanne-de-france/#i_18070

LUDOVIC SFORZA, dit LE MORE (1451-1508)

  • Écrit par 
  • Michel BALARD
  •  • 336 mots
  •  • 1 média

Fils cadet de François Sforza, Ludovic le More (le surnom lui vient moins de son teint basané que de sa prudence que symbolisait chez les Anciens la mûre, en grec to moron ) profite de la régence de Bonne de Savoie, après l'assassinat du duc Galéas-Marie (1476), pour s'emparer des rênes du pouvoir au nom de son neveu Jean-Galéas. Patient, calculateur, cruel et rusé, protégean […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ludovic-sforza/#i_18070

SICILE

  • Écrit par 
  • Maurice AYMARD, 
  • Michel GRAS, 
  • Claude LEPELLEY, 
  • Jean-Marie MARTIN, 
  • Pierre-Yves PÉCHOUX
  •  • 17 946 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La période espagnole »  : […] À la mort d'Alphonse, Naples conserve des rois particuliers (de la famille d'Aragon) pendant tout le xv e  siècle. La politique autoritaire et intelligente de Ferdinand I er (Ferrante, 1458-1494) vise à développer le royaume (il embellit Naples à l'époque où se développe l'humanisme méridional) et atteint les privilèges d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sicile/#i_18070

Pour citer l’article

Jean MEYER, « LOUIS XII (1462-1515) - roi de France (1498-1515) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-xii/