Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

DUMONT LOUIS (1911-1998)

Si Homo Hierarchicus (1967) et Homo Aequalis (t. I, 1977, t. II, 1991) comptent parmi les ouvrages qui auront le plus marqué l'histoire des idées de ce demi-siècle, l'apport de Louis Dumont ne se limite pas à ces deux contributions à la connaissance des liens qui unissent l'homme à la société : aux différents domaines de l'anthropologie, le savant indianiste a consacré une série de travaux que les Essais sur l'individualisme (1983) n'ont qu'en partie recueillis. Si féconde que soit, par ailleurs, l'analyse de deux catégories idéologiques poursuivie au fil de la plupart de ces écrits, la pensée de leur auteur ne saurait non plus être enfermée dans le débat holisme/individualisme. Louis Dumont s'est d'abord appliqué à clarifier les idées de hiérarchie, de valeur, d'État, de peuple, de nation, en suivant un même fil conducteur : celui qui mène à la compréhension de l'idéologie moderne envisagée dans ses fondements, son fonctionnement, et ses perversions.

La découverte de l'Inde

Né à Salonique en 1911, formé à l'observation ethnologique au Musée des arts et traditions populaires, Louis Dumont a fréquenté à la fin des années 1930 le Collège de sociologie (1937-1939), où il a pu suivre les conférences de Georges Bataille, Roger Caillois et Michel Leiris. Orienté par Paul Rivet vers l'anthropologie, il ne manquera pas de marquer sa dette à l'endroit de Marcel Mauss, dont l'œuvre et l'enseignement lui ont fourni quelques-unes de ses idées directrices. Prisonnier de guerre en Allemagne, il dira aussi sa reconnaissance à Walter Schubring qui l'admit à l'Internationale du sanskrit, lui ouvrant ainsi la voie des études indiennes.

La Tarasque (1951), monographie centrée sur la bête de Tarascon et le culte de sainte Marthe, manifeste déjà ce qui sera la caractéristique majeure de toute une œuvre : un constant balancement entre l'enquête de terrain et la construction théorique, entre les valeurs des sociétés traditionnelles et celles du monde moderne saisies et situées dans une optique comparative. Son auteur, assistant des Musées nationaux (A.T.P.) depuis 1946, devient alors lecturer à l'université d'Oxford pour la sociologie de l'Inde. L'année précédente (1949-1950), ses recherches sur le système de parenté et le panthéon indiens l'ont conduit en pays Tamoul ; il reviendra à plusieurs reprises en Inde, et plus particulièrement dans la plaine du Gange au cours des années 1950. Un premier texte « Définition structurale d'un dieu populaire tamoul : Aiyanar, le Maître », publié dans le Journal asiatique (1953), sera suivi de beaucoup d'autres articles qui paraîtront, à partir de 1957, dans Contributions to Indian Sociology (certains en collaboration avec David F. Pocock), les premiers numéros de L'Homme (1961-1962), et, en traduction, dans plusieurs revues. Docteur ès lettres en 1954 avec ses deux thèses, Une sous-caste de l'Inde du Sud. Organisation sociale et religion des Pramalai Kallar et Hiérarchie et alliance. Notes comparatives sur la parenté dans l'Inde du Sud, qui seront publiées en 1957, Louis Dumont est élu en 1955 directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales, où il enseignera la sociologie de l'Inde, puis la sociologie comparative.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur à l'université de Paris-V-Sorbonne, secrétaire général de L'Année sociologique

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • HOMO HIERARCHICUS, Louis Dumont - Fiche de lecture

    • Écrit par Bernard VALADE
    • 1 067 mots

    Une enquête approfondie menée en 1949-1950 en pays tamoul, suivie de recherches conduites entre 1954 et 1958 dans la plaine du Gange, et une thèse de doctorat sur une sous-caste de l'Inde du Sud (1957) ont précédé la publication, en 1966, de l'étude longuement mûrie sur « Le Système des ...

  • INDIVIDUALISME

    • Écrit par Bernard VALADE
    • 1 212 mots
    ...doctrine, donc de l'avènement de l'individu et son affirmation en tant qu'incarnation de valeurs. La réponse est donnée dans un scénario historique qui, selon Louis Dumont (Essais sur l'individualisme, 1983), situe l'émergence de l'individu à la fin du Moyen Âge et sa véritable entrée en scène à l'époque...
  • INDIVIDUALISME MÉTHODOLOGIQUE

    • Écrit par Bernard VALADE
    • 1 314 mots
    ...établie entre, d'un côté « société des individus » et méthodologie individualiste, de l'autre « sociétés traditionnelles » et holisme méthodologique. Ce dernier a été codifié par Louis Dumont dans l'introduction à ses Essais sur l'individualisme (1983), où deux sortes de sociologie sont...
  • PARENTÉ SYSTÈMES DE

    • Écrit par Daniel de COPPET
    • 8 763 mots
    • 5 médias
    ...par être parents entre tous les habitants d'une division territoriale. Ces liens de parenté consanguine relient les uns aux autres les lignages, mais, comme le précise Louis Dumont, « la parenté consanguine n'est pas constitutive de groupes comme la parenté agnatique ». Celle-ci, d'après Evans-Pritchard...
  • PROGRÈS

    • Écrit par Bernard VALADE
    • 8 628 mots
    • 2 médias
    ...fallait-il qu'un sens positif soit donné au temps pour que s'affirme la croyance au progrès, véritable eschatologie graduelle, comme l'écrit Louis Dumont. Ce dernier a fortement marqué combien l'Inde est demeurée étrangère à l'idée d'un âge d'or situé dans l'avenir...

Voir aussi