GAUCHESQUE LITTÉRATURE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Genre poétique hispano-américain qui imite les payadas (ballades que chantaient traditionnellement, sur accompagnement de guitare, les gauchos errants en Argentine et en Uruguay). Le terme inclut, par extension, le fonds littéraire sud-américain qui traite du mode de vie et des conceptions des gauchos. Le gaucho, qui avait longtemps fait partie de la littérature populaire sud-américaine, devint au xixe siècle le thème de quelques-uns des meilleurs vers de la période romantique. La vie du gaucho trouve dans trois poèmes de Rafael Obligado (1887) sur le gaucho légendaire Santos Vega sa plus haute expression poétique. Le gaucho a été dépeint avec humour dans Fausto (1866), épopée pastiche d'Estanislao del Campo. Par la suite, le thème du gaucho injustement pourchassé hors de sa pampa fut traité sur le mode épique dans le célèbre poème de José Hernández (1834-1886), Martín Fierro (1872-1879).

En prose, le premier à utiliser sérieusement l'inspiration gaucho fut Domingo Faustino Sarmiento avec Facundo (1845), une description classique du conflit culturel entre la vie sauvage des pampas et les forces civilisatrices de la ville. Ce thème du conflit entre un monde de traditions et l'époque moderne inspira une littérature riche et variée. Parmi les derniers romans centrés autour du type populaire du gaucho, on peut citer l'épopée évocatrice et imagée Don Segundo Sombra (1926), de l'Argentin Ricardo Güiraldes. Dans Doña Bárbara (1929), Rómulo Gallegos donna une peinture dramatique et poétique de cette opposition entre un univers rural primitif et la civilisation moderne des cités qui est à l'œuvre dans les plaines du Venezuela.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  GAUCHESQUE LITTÉRATURE  » est également traité dans :

AMÉRIQUE LATINE - Littérature hispano-américaine

  • Écrit par 
  • Albert BENSOUSSAN, 
  • Michel BERVEILLER, 
  • François DELPRAT, 
  • Jean-Marie SAINT-LU
  •  • 16 290 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les poètes « gauchesques » »  : […] À ce type de roman populiste et régionaliste s'apparente une forme de poésie narrative qui régna longtemps dans les républiques de La Plata, alors qu'y survivait encore le gaucho, ce type humain si caractéristique de la pampa. Cavalier d'abord et avant tout, gardien (ou voleur) de troupeaux pour le compte d'un maître ou pour son propre compte, enrôlé parfois, de gré ou de force, dans l'armée régul […] Lire la suite

GÜIRALDES RICARDO (1886-1927)

  • Écrit par 
  • Sylvia MOLLOY
  •  • 963 mots

Écrivain dont l'œuvre est un bon exemple de cette littérature hispano-américaine qui, dans le premier quart du xx e siècle, tenta de réagir contre la tyrannie du « modernisme ». Cette réaction revêtit des formes diverses : du côté des poètes, elle se manifesta par une volonté de rupture avec l'esthétisme « moderniste » et par l'imitation de l'avant-garde européenne ; du côté des romanciers, elle […] Lire la suite

HERNÁNDEZ JOSÉ (1834-1886)

  • Écrit par 
  • Jean ANDREU
  •  • 1 532 mots

Comme tous les écrivains de l'époque, la vie de José Hernández et son œuvre sont inséparables de l'histoire argentine du xix e siècle. Les écrits des auteurs argentins ne sont que les manifestations littéraires d'un combat politique quotidien auquel l'écrivain consacre souvent toutes ses énergies. Vaincu par la disparition progressive du gaucho dont il s'était fait le passionné défenseur, Hernánd […] Lire la suite

MARTÍN FIERRO, José Hernández - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Claude FELL
  •  • 795 mots

Dans le chapitre « Une littérature « gauchesque » »  : […] « Ici je m'mets à chanter/ aux accords de ma guitare./ L'homme que tient éveillé/ une peine extraordinaire,/ comme l'oiseau solitaire,/ en chantant peut s'consoler. » Dès cette première strophe du poème, la condition malheureuse du gaucho, le cavalier qui surveille les troupeaux de la pampa, est affirmée, ce qui, dans la première partie, conduit le personnage central à la rébellion. Puis, peu à pe […] Lire la suite

SARMIENTO DOMINGO FAUSTINO (1811-1888)

  • Écrit par 
  • Paul VERDEVOYE
  •  • 863 mots

C'est à San Juan, aux pieds des Andes, qu'est né Domingo Faustino Sarmiento. Issu d'une famille modeste, après avoir choisi l'exil, au Chili, pour combattre pendant douze ans le dictateur installé à Buenos Aires, il devient député, sénateur, ministre d'État, ambassadeur aux États-Unis, président de la République. Comme ses compatriotes, Sarmiento, dans ses articles consacrés au théâtre, à l'opéra, […] Lire la suite

Pour citer l’article

« GAUCHESQUE LITTÉRATURE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-gauchesque/