LÉVIATHAN, Thomas HobbesFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

S'il fut publié en 1651 en anglais, le Léviathan ou La Matière, la forme et la puissance d'un État ecclésiastique et civil connut une version latine donnée par Thomas Hobbes (1588-1679) lui-même en 1668. C'est à juste titre que l'on peut considérer cet ouvrage comme le texte fondateur de la philosophie politique moderne. L'auteur y compare son travail à la voie que Platon avait frayée avec la République. Écrit pendant une période de troubles tant en Angleterre qu'en France où il résida, le Léviathan, qui fait suite au traité Du citoyen (1642), veut dépasser l'époque où il a vu le jour (même s'il en porte la trace). Comme Descartes dont il est le contemporain, Hobbes formule une anthropologie fondée sur la philosophie telle que la science de Galilée oblige à en reposer les bases. Les temps ont changé : vu l'urgence du moment, il s'agit de repenser selon des principes rationnels le corps politique (l'État, la république) qui n'est pas sans faire penser au corps de l'homme – mû qu'il est, lui aussi, par un certain nombre de forces instables. Corps artificiel, mais nécessaire à la survie de tous.

Léviathan, T. Hobbes

Léviathan, T. Hobbes

Photographie

Frontispice de Léviathan, de Thomas Hobbes (1651). 

Crédits : De Agostini

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  LÉVIATHAN, Thomas Hobbes  » est également traité dans :

HOBBES THOMAS (1588-1679)

  • Écrit par 
  • Raymond POLIN
  •  • 2 662 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'auteur du « Léviathan » »  : […] La vie de Hobbes est toute simple et tout entière consacrée à l'étude et à la méditation. Il fait de bonnes études jusqu'en 1608 à Magdalen Hall, à Oxford, avant d'entrer au service des Cavendish, famille puissante, titulaire du comté de Devonshire, à laquelle il demeurera toute sa vie attaché. Les seuls événements marquants de son existence sont les trois voyages qu'il fait en France et en Italie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-hobbes/#i_31356

VIOLENCE

  • Écrit par 
  • Yves MICHAUD
  •  • 8 198 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Violence, État et société »  : […] D'autres approches de la violence la rapportent non plus à la situation intersubjective mais aux relations entre des êtres sociaux formant, plus ou moins difficilement, des communautés. Dans son Léviathan (1651) Thomas Hobbes interprète l'état de nature comme une situation instable. Ce n'est pas que l'homme y soit irrémédiablement l'ennemi de son prochain. Mais l'absence de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/violence/#i_31356

Voir aussi

Pour citer l’article

Francis WYBRANDS, « LÉVIATHAN, Thomas Hobbes - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/leviathan-thomas-hobbes/