LES STRUCTURES ÉLÉMENTAIRES DE LA PARENTÉ, Claude Lévi-StraussFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né à Bruxelles en 1908, Claude Lévi-Strauss découvre l'ethnologie au travers des écrits de Robert Lowie. Après des études de droit et de philosophie à Paris et une agrégation de philosophie (1931), il part en 1935 enseigner la sociologie à São Paulo et c'est au Brésil qu'il conduit ses premières enquêtes ethnographiques. Réfugié aux États-Unis pendant la guerre, il enseigne à la New School for Social Research et à l'École libre des hautes études de New York. À l'instigation du linguiste tchèque Roman Jackobson, qui initie le « structuraliste naïf » d'alors à la linguistique structurale, Claude Lévi-Strauss entreprend, en 1943, la rédaction d'une vaste étude, Les Structures élémentaires de la parenté, qui, présentée comme thèse d'État à la Sorbonne en 1948, sera publiée à Paris dès l'année suivante.

Claude Lévi-Strauss

Claude Lévi-Strauss

Photographie

L'anthropologue français Claude Lévi-Strauss (à droite), le 2 janvier 1975, lendemain de son élection à l'Académie française. À gauche, Jean Guéhenno. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Œuvre majeure, Les Structures marquent l'avènement du courant structuraliste en France et demeurent aujourd'hui encore une référence fondamentale de l'anthropologie.



1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : docteur en lettres et sciences humaines, maître de conférences à l'École des hautes études en sciences sociales

Classification


Autres références

«  LES STRUCTURES ÉLÉMENTAIRES DE LA PARENTÉ, Claude Lévi-Strauss  » est également traité dans :

ANTHROPOLOGIE

  • Écrit par 
  • Élisabeth COPET-ROUGIER, 
  • Christian GHASARIAN
  •  • 16 099 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'apport de Lévi-Strauss »  : […] Il n'y a pas d'antinomie entre l'anthropologie structurale et l'anthropologie sociale. La première fut d'abord une méthode qui en vint à développer de telles implications théoriques qu'elle visa à rassembler les sciences humaines dans une science globale de la communication, dans une sémiologie où l'analyse structurale de la parenté et des mythes s'intégrerait en un de ses lieux, l'anthropologie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthropologie/#i_29881

DON

  • Écrit par 
  • François POUILLON
  •  • 3 517 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'hypothèse structuraliste »  : […] En somme, les corrections et critiques apportées aux analyses de Mauss consisteraient à réinsérer dans la structure et l'histoire propre des groupes des institutions qui en ont été artificiellement isolées et qui s'inscrivent, en fait, dans des procès sociaux d'échange. Une mise en perspective de toutes ces critiques pourrait être l'importante préface de Lévi-Strauss à l'« Essai sur le don », où […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/don/#i_29881

INCESTE

  • Écrit par 
  • Jean CUISENIER
  •  • 3 061 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La théorie explicative »  : […] Une distinction est ici à faire, que propose Lévi-Strauss, dans le traitement des sociétés selon que le système de parenté y est de structure élémentaire ou complexe . Un système de parenté est de structure élémentaire quand les catégories et les règles qu'il mobilise sont déterminées sans considérations autres que celles de la position dans le réseau des alliances et des filiations. Il est de s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inceste/#i_29881

LANGAGE PHILOSOPHIES DU

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre COMETTI, 
  • Paul RICŒUR
  •  • 23 532 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Linguistique et sciences humaines »  : […] La relation de la linguistique à une science des signes qui l'englobe fait apparaître un ordre de dépendance plus vaste ; la sémiologie ou sémiotique a toujours été considérée comme une des sciences sociales, voire comme une des branches de la sociologie. Comme le dit Jakobson (chap. « Linguistique », in Sciences sociales , U.N.E.S.C.O., La Haye, 1970), « si, en allant du particulier au général, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philosophies-du-langage/#i_29881

LÉVI-STRAUSS CLAUDE (1908-2009)

  • Écrit par 
  • Pierre SMITH, 
  • Emmanuel TERRAY
  •  • 2 704 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'étude de la parenté et de l'alliance »  : […] L'étude de la parenté et du mariage est un peu le domaine réservé de l'ethnologie, celui que d'autres disciplines ne songent guère à lui disputer et dont la technicité ne peut que rebuter le profane. Premier grand massif de l'œuvre, l'épais et ambitieux traité intitulé Les Structures élémentaires de la parenté , par lequel Claude Lévi-Strauss gagna la notoriété auprès des spécialistes, reste rebel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-levi-strauss/#i_29881

PARENTÉ SYSTÈMES DE

  • Écrit par 
  • Daniel de COPPET
  •  • 8 724 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La théorie de l'alliance »  : […] La théorie de l'alliance a eu des précurseurs parmi l'école hollandaise avec Van Wouden ; ses promoteurs furent tout d'abord Lévi-Strauss, puis à sa suite E. R. Leach et R. Needham en Angleterre et Dumont en France. C'est en 1949 que parut l'ouvrage de Lévi-Strauss intitulé Les Structures élémentaires de la parenté , qui fondait la théorie de l'alliance. Si l'analyse des systèmes de parenté forme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/systemes-de-parente/#i_29881

PROHIBITION DE L'INCESTE

  • Écrit par 
  • Laurent BARRY
  •  • 1 338 mots

Dans le chapitre « Vers une institution sociale « sui generis » »  : […] Émile Durkheim va détourner la prohibition de l'inceste de ces notions de risque et d'attirance-répulsion psychologique pour en faire une pure institution sociale. Il voyait dans la prohibition de l'inceste une conséquence de l'évitement du contact avec le sang menstruel des apparentées, symbole du totem et de l'unicité du groupe (« La Prohibition de l'inceste et ses origines », in L'Année sociol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prohibition-de-l-inceste/#i_29881

PSYCHANALYSE

  • Écrit par 
  • Pierre KAUFMANN
  •  • 17 217 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Historicité du symbolique »  : […] Ici se trouve fixé le point d'ancrage de la formalisation. Huit ans après une première évocation du temps logique, le Discours de Rome – « Fonction et champ de la parole et du langage » (1953) – en soulignait la valeur d'anticipation, pour marquer le rôle auquel sont appelés dans une théorisation rigoureuse de la psychanalyse l'algèbre de Boole et la théorie des ensembles. « La mathématique, écrit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychanalyse/#i_29881

STRUCTURALISME

  • Écrit par 
  • Jean-Louis CHISS, 
  • Michel IZARD, 
  • Christian PUECH
  •  • 24 036 mots
  •  • 1 média

Le structuralisme n'est pas une école de pensée facilement identifiable. À la fin des années 1950, la référence au concept de structure est générale dans le champ des sciences humaines, et trois colloques aux titres évocateurs attestent à la fois de cette généralisation de la notion, de sa dispersion... et de son imprécision : en 1959, Sens et usages du terme structure (R. Bastide dir., Mouton, 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/structuralisme/#i_29881

Voir aussi

Pour citer l’article

Laurent BARRY, « LES STRUCTURES ÉLÉMENTAIRES DE LA PARENTÉ, Claude Lévi-Strauss - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-structures-elementaires-de-la-parente/