LAUDES, musique

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Forme musicale du type chanson religieuse monodique, souvent en langue vulgaire, que diffusèrent en Italie (Florence), à partir du xiie siècle, des compagnies de laïques (laudantes, laudisti ou laudesi). Au xiiie siècle, les laudes se multiplient, surtout grâce aux Franciscains (Jacopone da Todi). Aux xve et xvie siècles, la lauda est polyphonique, puis connaît la forme dialoguée et le style vertical du madrigal, avec prédominance mélodique de la partie supérieure. Le passage est insensible au drame profane et à l'oratorio qui en sont, en quelque sorte, le développement.

—  Pierre-Paul LACAS

Écrit par :

  • : psychanalyste, membre de la Société de psychanalyse freudienne, musicologue, président de l'Association française de défense de l'orgue ancien

Classification


Autres références

«  LAUDES, musique  » est également traité dans :

CAROLE, danse

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 467 mots

Terme dont la signification demeure controversée ; à rapprocher et à distinguer à la fois du carol anglais. Certains proposent une étymologie grecque : le choraulês est le joueur de flûte qui accompagnait un chœur de danse. Le mot anglais, lui-même probablement dérivé du français « carole », désigne un chant polyphonique (à 2 ou 3 voix), de rythme ternaire, mi-religieux, mi-profane (fréquemment […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carole-danse/#i_34708

JACOPONE DE TODI (1236 env.-1306)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 435 mots

Célèbre poète d'inspiration bonaventurienne et franciscaine, auteur de Laudes qui glorifient avec émotion et ardeur la pauvreté, Jacopone de' Benedetti, né à Todi en Ombrie, fut marquée par un traumatisme en 1268 (probablement la mort brutale de sa femme, écrasée, dit-on, par un plancher qui s'effondra au cours d'un bal), épreuve qui le conduisit à mener pendant dix ans une vie de pénitent dans l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacopone-de-todi/#i_34708

ORATORIO

  • Écrit par 
  • Carl de NYS
  •  • 2 608 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Origines et histoire »  : […] Promu genre indépendant des classifications profanes ou religieuses à la fin du xviii e siècle, l'oratorio est né, comme l'indique l'étymologie, dans les oratoires romains de Philippe Néri, ceux de Santa Maria in Vallicella et Santo Girolamo della Carità. Au début, c'est-à-dire dans la seconde moitié du xvi e siècle, ce fut une musique improvisée par l'assemblée réunie autour du prédicateur et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oratorio/#i_34708

THÉÂTRE OCCIDENTAL - Histoire

  • Écrit par 
  • Robert PIGNARRE
  •  • 8 346 mots

Dans le chapitre « La chrétienté médiévale »  : […] En même temps que les structures politiques et sociales du monde antique, les Grandes Invasions balaient un trésor millénaire de culture. Cependant, les brassages de populations qui s'en sont suivis ont produit tôt ou tard des conditions favorables à la diffusion du message chrétien. C'est dans les régions réputées « barbares », Germanie, Pays-Bas, îles Britanniques, Gaule incomplètement romanisée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-occidental-histoire/#i_34708

Pour citer l’article

Pierre-Paul LACAS, « LAUDES, musique », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/laudes-musique/