LA JOCONDE (PORTRAIT DE MONA LISA), Léonard de Vinci

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Mona Lisa ou La Joconde, L. de Vinci

Mona Lisa ou La Joconde, L. de Vinci
Crédits : Universal History Archive/ UIG/ Getty images

photographie

Salle de La Joconde au musée du Louvre

Salle de La Joconde au musée du Louvre
Crédits : M. Rosan/ Age Fotostock

photographie


Les références à « Mona Lisa » dans les arts

Il existe une douzaine de répliques du portrait de Mona Lisa, dont un grand nombre furent réalisées par les élèves du maître.

Au fil des siècles, de nombreux artistes font référence à cette œuvre dotée d'une forte charge symbolique. Au xxe siècle, dans son ready-made intitulé L.H.O.O.Q. (1919), Marcel Duchamp s'attaque à son statut d'icône en affublant une reproduction d'une moustache et d'une barbiche. Cette défiguration irrévérencieuse de l'un des tableaux les plus célèbres entre alors dans la logique iconoclaste de Dada. Lorsque Andy Warhol crée la sérigraphie à l'acrylique sur toile Mona Lisa (1963), son projet est différent : il s'agit plutôt de souligner la banalisation de l'image à l'époque de la reproduction industrielle de l'œuvre d'art.

Les références à Mona Lisa dépassent largement le domaine des arts visuels et se retrouvent notamment dans la musique. Dès 1915, le compositeur allemand Max von Schillings évoque la personnalité de la Joconde dans son opéra Mona Lisa. Le portrait de Léonard de Vinci inspire également au parolier américain Ray Evans et au compositeur Jay Livingston la chanson Mona Lisa, enregistrée par le pianiste et chanteur de jazz Nat « King » Cole en 1950, puis par sa fille Natalie Cole et de nombreux autres artistes. Patachou, Barbara (paroles et musique de Paul Braffort) ou Serge Gainsbourg ont également chanté la Joconde.

Le cinéma évoque lui aussi le tableau légendaire, notamment dans Mona Lisa (1986) de Neil Jordan et Mona Lisa Smile (2003, Le Sourire de Mona Lisa) de Mike Newell. En littérature, cette figure féminine apparaît, par exemple, dans le roman cyberpunk Mona Lisa Overdrive (1988, Mona Lisa s'éclate) de William Gibson et dans Mona Lisa Smiled a Little (1999) de la Canadienne Rachel Wyatt. À travers Valfierno (2004), l'Argentin Martín Caparrós fait parler le cerveau qui organisa le vol de Mona Lisa au Louvre en 19 [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Classification

Pour citer l’article

« LA JOCONDE (PORTRAIT DE MONA LISA), Léonard de Vinci », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-joconde-portrait-de-mona-lisa/