KIEL

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Capitale et plus grande ville du Land de Schleswig-Holstein avec 247 548 habitants en 2019, Kiel est située au fond d’un bras de mer, héritage de la langue d’une calotte glaciaire, débouchant sur une large baie de la mer Baltique. Depuis 1895, le port de Kiel est relié à la mer du Nord par le canal de Kiel qui constitue l’une des voies d’eau artificielle parmi les plus fréquentées du monde. En revanche, l’agglomération se situe à l’écart de l’axe autoroutier qui raccorde notamment Hambourg à la frontière danoise.

Allemagne : carte administrative

Carte : Allemagne : carte administrative

Carte administrative de l'Allemagne. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Fondée officiellement en 1233, Kiel occupe une place stratégique comme résidence des comtes de Holstein dès 1242, mais peine à trouver sa place en tant que membre de la Ligue hanséatique qu’elle rejoint en 1284. Elle participe peu aux activités de l’association et a du mal à exploiter ses privilèges commerciaux car l’influence des pouvoirs politiques traditionnels y est plus forte que dans les villes libres. Accusée d’avoir hébergé des pirates, elle sera finalement exclue en 1554. Bien que le roi Christian Ier du Danemark soit reconnu, en 1460, duc de Schleswig et comte puis duc de Holstein, la ville, comme le reste du Holstein, reste dans le Saint Empire romain germanique. L’université est fondée en 1665 par Christian-Albert de Holstein-Gottorp, duc de Schleswig-Holstein-Gottorp. En 1806, à la dissolution du Saint Empire, Kiel passe sous domination danoise pendant neuf ans avant de devenir membre de la Confédération germanique. C’est dans la ville qu’est signé le traité qui met fin aux guerres napoléoniennes, en 1814, date pivot dans la répartition des aires d’influence territoriale en Europe du Nord. Après l’annexion des duchés par la Prusse en 1866, le roi Guillaume Ier installe sa flotte militaire dans le port, en raison de la facilité d’accès pour les navires à fort tirant d’eau, ce qui génère un développement de l’économie maritime (chantiers navals, services maritimes). La population de la ville double entre 1867 et 1885. Une académie de marine est créée en 1872 afin de former les futurs officiers supérieurs. L’arsenal Germania, qui entre en activité en 1882, est l’un des premiers du monde à assembler des sous-marins à grande échelle. Dès 1935, il constitue un complexe militaro-industriel incontournable pour la marine de guerre allemande du Troisième Reich. L’installation à Kiel, pendant la Seconde Guerre mondiale, d’une base d’entraînement et de réparation de la Kriegsmarine explique les lourdes destructions que la ville a subies de la part de l’aviation alliée.

Kiel assume désormais majoritairement des fonctions de place centrale puisque plus des trois quarts des employés de la ville travaillent dans le secteur des services. Elle a dû affronter le déclin des chantiers navals et la fermeture de sites militaires. Des friches industrielles ont pu être reconverties, avec par exemple l’aménagement du centre des congrès Halle400 dans d’anciens ateliers de Germania. Le rôle de la ville sur le plan de la défense n’a cependant pas été totalement éclipsé, comme en témoigne la présence, depuis 2009, du Centre d'excellence pour les opérations dans les eaux peu profondes et confinées de l’OTAN. L’économie maritime constitue encore une grande partie de l’activité de Kiel. Le rayonnement de l’université Christian-Albrecht permet de la recherche médicale ainsi que de secteurs de pointe en océanographie ou dans les nanotechnologies et le numérique. L'Institut Leibniz d'océanographie (GEOMAR), qui dépend de l’université, a par exemple joué un rôle déterminant dans la création d’un système d’alerte rapide en cas de tsunamis. Le port de ferries occupe une place importante (3e port baltique allemand derrière Puttgarden et Rostock, avec 1,6 million de passagers en 2019) tout comme le port de croisière, tête de ligne pour le marché allemand, situé à la deuxième place nationale après Rostock avec près de 600 000 passagers en 2018. La Semaine de Kiel (Kieler Woche), une compétition de voile prisée, organisée annuellement la dernière semaine de juin depuis 1882, contribue également au rayonnement international de la ville.

Kiel, Allemagne

Photographie : Kiel, Allemagne

Aménagé dans d'anciens ateliers de constructions mécaniques à Kiel, le centre de congrès et de spectacles Halle400 est un exemple de réhabilitation de friches industrielles (Land de Schleswig-Holstein, Allemagne). 

Crédits : Peter Schickert/ imageBroker/ Age Fotostock

Afficher

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Médias de l’article

Allemagne : carte administrative

Allemagne : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Kiel, Allemagne

Kiel, Allemagne
Crédits : Peter Schickert/ imageBroker/ Age Fotostock

photographie

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

  • : maître de conférences à l'Institut d'études politiques, Rennes

Classification

Autres références

«  KIEL  » est également traité dans :

SCHLESWIG-HOLSTEIN

  • Écrit par 
  • Nicolas ESCACH
  •  • 1 102 mots
  •  • 1 média

Le Schleswig-Holstein est un Land allemand comptant 2,9 millions d’habitants en 2019 pour 15 799 kilomètres carré s. Porte de l’Allemagne vers la Scandinavie et notamment vers le Danemark frontalier, il est bordé à la fois par la mer du Nord et par la mer Baltique. Sa fonction de « pont » a été théorisée par Björn Engholm, ministre-président de 1988 à 1992, qui souhaitait l’ériger en relais d’une […] Lire la suite

Les derniers événements

7-14 mai 2017 Allemagne. Victoire de la CDU lors de deux élections régionales.

Alternative pour l’Allemagne (AfD, extrême droite) fait son entrée au Parlement de Kiel avec 5,9 p. des suffrages et 5 élus. Le taux de participation est de 64,2 p. 100. Le Land était dirigé depuis 2012 par une coalition conduite par le SPD. Le 14, la CDU remporte les élections régionales en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, Land le plus peuplé du pays et fief social-démocrate, avec 33 p. […] Lire la suite

18-26 août 2006 Allemagne. Tentative d'attentats à la valise piégée

Le 19, l'un des deux suspects, un étudiant libanais, est arrêté à Kiel. Le 24 et le 25, deux autres Libanais sont arrêtés dans leur pays. Le 26, un Syrien habitant Constance est à son tour inculpé.  […] Lire la suite

4-13 février 2005 Allemagne. Retour de l'extrême droite au cœur du débat politique

Le 10, le ministre fédéral de l'Intérieur Otto Schily et ses collègues des seize Länder se réunissent à Kiel pour évoquer des mesures à prendre à l'encontre du Parti national-démocrate d'Allemagne (N.P.D.). En mars 2003, la Cour constitutionnelle avait annulé la procédure engagée par le gouvernement et le Bundestag en vue d'interdire la formation néo-nazie. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Nicolas ESCACH, « KIEL », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/kiel/