LOMAX JOHN AVERY (1867-1948)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

John Avery Lomax naît le 23 septembre 1867 à Goodman (Mississippi), dans une famille de fermiers très pauvres. Élevé au Texas, il est exposé dès l'enfance aux musiques rurales profanes et religieuses ainsi qu'aux riches traditions orales locales, notamment les récits des cow-boys. Il surmonte par sa ténacité les difficultés financières et réussit de brillantes études de littérature qui le mènent à l'université Harvard, où il enseignera un temps. Mais il préfère retourner parcourir le Texas et, de feux de camps en saloons, recueille et annote chansons – paroles et mélodies – et histoires de la Frontière, qu'il publie en 1910 sous le titre Cowboy Songs And Other Frontier Ballads. C'est essentiellement grâce à John Lomax que nous disposons aujourd'hui d'un énorme corpus de chansons de l'Ouest qui sont devenues célèbres dans le monde entier à travers le disque et les westerns : Get Along Little Doggies, Home On The Range, Little Joe The Wrangler...

Fort du succès de son ouvrage, Lomax persuade l'éditeur Macmillan de financer de nouvelles expéditions sur le terrain qui lui permettraient d'accomplir un travail similaire dans les autres régions des États-Unis. Les progrès de l'enregistrement sonore aidant, Lomax va bientôt se déplacer avec un camion aménagé en petit studio d'enregistrement grâce à l'aide financière de la bibliothèque du Congrès. Rapidement convaincu que le folklore américain n'est plus alors que sudiste, John Lomax passe au peigne fin les États du Sud, concentrant ses efforts sur les lieux les plus isolés (pénitenciers, chantiers de forestiers, villages reculés), où la tradition a survécu sans subir trop d'influences extérieures, notamment celles de la radio et du disque, qui se répandent alors très vite. Le travail apparaît bientôt si gigantesque et si urgent que John Lomax s'adjoint l'aide de nombreux autres folkloristes, souvent locaux (comme l'universitaire noir John Work), qui le conduisent vers les artistes traditionnels les plus réputés. Le jeune Alan Lomax (1915-2002) commence aussi à accompagner son père John, ajoutant des préoccupations mercantiles à ce qui était de prime abord une entreprise aussi matériellement désintéressée que ruineuse pour la famille.

Quoi qu'il en soit, le travail de collecte de John Lomax dans les années 1928-1943 est considérable : plus de 10 000 enregistrements déposés à la bibliothèque du Congrès ; 30 000 pages de notes et de transcriptions ; la découverte ou la redécouverte de magnifiques interprètes des musiques sudistes (blues, old time music, gospel, tex-mex, ballades et chansons de cow-boys...), dont certains deviendront célèbres, comme Lead Belly ou Muddy Waters ; la mise en forme de la plupart des grands thèmes du folklore américain, comme John Henry ou Rock Island Line, qui seront ainsi popularisés. John Lomax publie avec son fils Alan deux livres – American Ballads And Folk Songs, (1934) et Our Singing Country (1941) – qui vont s'imposer très vite comme des ouvrages fondamentaux pour les ethnomusicologues autant que pour les interprètes. Ces ouvrages sont à l'origine du mouvement de renaissance folk des années 1950 et 1960, qui culminera avec Bob Dylan ou Joan Baez.

Lorsqu'il meurt d'une hémorragie cérébrale le 26 janvier 1948, à Greenville (Mississippi), John Lomax apparaît comme le véritable initiateur du mouvement folk américain. Son œuvre sera amplifiée et continuée par de nombreux émules et disciples, au premier rang desquels son fils Alan.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par :

Classification

Autres références

«  LOMAX JOHN AVERY (1867-1948)  » est également traité dans :

LOMAX ALAN (1915-2002)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 684 mots

Alan Lomax est le fils de John Avery Lomax (1867-1948), un des principaux créateurs du mouvement folkloriste américain et un des tout premiers à avoir pris la peine de recueillir de nombreux thèmes folkloriques qui, sans lui, auraient disparu. Alan Lomax naît à Austin (Texas) le 13 janvier 1915. Il commence très jeune à suivre son père et à travailler avec lui. Il est avec John lorsque celui-ci d […] Lire la suite

Pour citer l’article

Gérard HERZHAFT, « LOMAX JOHN AVERY - (1867-1948) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 octobre 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/john-avery-lomax/