JEUNES-FRANCE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Terme désignant la jeunesse de 1830 gagnée à l'art romantique et aux idées libérales. Cette expression a été empruntée à un journal, La Jeune France, auquel collabore Gozlan en 1829 ; ce même journaliste publiera deux ans plus tard, de mars à octobre 1831, toute une série d'articles où il se retourne contre le nouveau mouvement et ses adeptes pour les ridiculiser.

Les Jeunes-France marquent leur opposition au conformisme de l'époque par la singularité de leur mise : port de la barbe, surabondance de la chevelure (défi jeté aux crânes chauves des académiciens — on se rappelle l'invective jetée par l'un des leurs aux siffleurs d'Hernani : « À la guillotine, les genoux ! »), costume qui traduit l'amour de la vie et de la couleur. Le célèbre gilet — ou plutôt pourpoint médiéval — rouge que Théophile Gautier arbora à la stupeur de toute la salle le soir de la première d'Hernani fait maintenant partie de l'histoire littéraire.

Passionnés d'art, ces jeunes gens furent, dans la guerre opposant les classiques aux romantiques, les soutiens fidèles des drames de Hugo et de Dumas. Ils emportèrent de haute lutte la victoire, non seulement lors de la décisive première d'Hernani, mais durant les trente-cinq autres représentations, livrant chaque soir fidèlement bataille.

Les plus illustres des Jeunes-France, appelés aussi bousingots (mais ce terme insiste davantage sur l'aspect politique), furent les membres du « petit cénacle » et devinrent presque tous des artistes et des poètes de renom. Mais le mouvement se transforma en véritable mode, avec tous les ridicules qui s'y attachent, et consacra le triomphe d'une extravagance trop facile, au point que Théophile Gautier, se retournant contre ses congénères — et sans doute contre ses propres ridicules —, publia en 1833 un livre, Les Jeunes-France, qui est un témoignage précieux et savoureux de la petite histoire du romantisme. Le « bon Théo », l'homme au gilet rouge a bien pu se moquer : presque quarante ans plus tard, il avouera sa nostalgie de son enthousiasme de jeune homme.

—  France CANH-GRUYER

Écrit par :

Classification

Autres références

«  JEUNES-FRANCE  » est également traité dans :

CÉNACLES ROMANTIQUES

  • Écrit par 
  • France CANH-GRUYER
  •  • 2 433 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le Petit Cénacle »  : […] Petite communauté romantique dont l'existence se situe entre les années 1829 et 1833 et qui se composait d'étudiants en beaux-arts, épris de littérature nouvelle ; le « Petit Cénacle » rend hommage, par son nom, au Cénacle de Victor Hugo. Certains, comme Théophile Gautier et Gérard de Nerval , connurent la célébrité de leur vivant et contribuèrent, le premier surtout avec son Histoire du romant […] Lire la suite

DEVÉRIA ACHILLE (1800-1857) & EUGÈNE (1805-1865)

  • Écrit par 
  • Bernard PUIG CASTAING
  •  • 1 116 mots

Dans la préface d' Hernani , Victor Hugo définit le romantisme comme « la liberté dans l'art ». Le peintre Achille Devéria ne manqua pas de prendre part à la bataille du romantisme. Dès 1824, l'artiste fréquente le salon de l'Arsenal tenu par Charles Nodier ; il y retrouve le dimanche soir, parmi tant d'autres, ses amis Victor Hugo et Théophile Gautier qui lui consacrèrent des odes célèbres. À par […] Lire la suite

LASSAILLY CHARLES (1806-1843)

  • Écrit par 
  • France CANH-GRUYER
  •  • 520 mots

Charles Lassailly fut l'une des figures les plus représentatives du phénomène des Jeunes-France (ou Bousingots), qui accompagna la révolution romantique. Son enfance fut assombrie par une série d'épreuves (mort tragique du père noyé dans la Loire) qui influèrent fortement sur un tempérament nerveux et instable. L'étrangeté de son physique plutôt laid et un peu ridicule, sa mise excentrique et voya […] Lire la suite

MAQUET AUGUSTE (1813-1888)

  • Écrit par 
  • France CANH-GRUYER
  •  • 225 mots

Avant d'être le collaborateur d'Alexandre Dumas, Auguste Maquet fut d'abord l'un de ses plus fervents admirateurs. Il fait partie de cette jeunesse de 1830, dite Jeune-France ou bousingot, qui s'enrôle sous la bannière du drame romantique. Il est du Petit Cénacle, et ses premières ambitions littéraires s'affirmeront sous le pseudonyme d'Augustus Mac-Keat. Il fera plus amplement connaissance avec D […] Lire la suite

NERVAL GÉRARD DE (1808-1855)

  • Écrit par 
  • Pierre-Georges CASTEX
  •  • 2 623 mots

Dans le chapitre « Bohème littéraire et bohème galante »  : […] C'est à Saint-Germain, semble-t-il, qu'il parachève une de ses premières entreprises littéraires, la traduction du premier Faust de Goethe. Mais c'est à Paris que s'oriente, décidément, sa vocation d'écrivain. Avec Théophile Gautier, son condisciple de Charlemagne, il fréquente le « cénacle » de Victor Hugo, participe à la bataille d' Hernani , se mêle à la bohème artiste des Jeune-France. Il se […] Lire la suite

O'NEDDY AUGUSTE MARIE DONDEY dit PHILOTÉE (1811-1875)

  • Écrit par 
  • France CANH-GRUYER
  •  • 450 mots

L'écrivain français Philotée O'Neddy, membre éminent du Petit Cénacle et Jeune-France convaincu, se lança tout jeune dans la bataille romantique en publiant un recueil de poèmes, Feu et flamme (1833), qui reste son œuvre la plus célèbre. Il y prône non seulement la révolution de l'art, mais la révolution sociale qui doit en être la conséquence logique. Il refuse par ailleurs la notion de chef en […] Lire la suite

Les derniers événements

France. Démission du gouvernement d’Édouard Philippe et nomination de Jean Castex. 3-15 juillet 2020

l’Assemblée nationale. Il se présente comme un homme des « territoires », se proposant de « réconcilier ces France si différentes ». Il évoque à ce sujet une nouvelle étape de la décentralisation. Concernant la sécurité, il exprime sa volonté d’incarner l’« autorité » en luttant notamment contre l […] Lire la suite

France. Victoire de la France au Mondial de football. 15-16 juillet 2018

Le 15, l’équipe de France remporte la Coupe du monde de football disputée en Russie depuis le 14 juin, en battant l’équipe de Croatie (4-2). Elle obtient ainsi un deuxième titre dans cette compétition, après celui de 1998. L’équipe de Belgique termine à la troisième place, victorieuse de l’équipe […] Lire la suite

France. Meurtre antisémite d’une octogénaire. 23-28 mars 2018

Le 23, le corps d’une octogénaire, Mireille Knoll, tuée à coups de couteau, est découvert dans son appartement incendié, à Paris. Les jours suivants, deux jeunes hommes récemment sortis de prison, dont un voisin de la victime, sont arrêtés. Le 26, ceux-ci sont mis en examen pour « homicide […] Lire la suite

France. Démission de l’évêque de Dax. 6 avril 2017

La Conférence des évêques de France annonce que le pape François a accepté la démission de l’évêque de Dax, Mgr Hervé Gaschignard, que ce dernier a présentée sur la « suggestion » du représentant en France du Saint-Siège. Elle fait état, pour l’expliquer, de « rumeurs » sur des « attitudes pastorales inappropriées » envers des jeunes. […] Lire la suite

Vatican – Pologne. Participation du pape François aux Journées mondiales de la jeunesse. 27-31 juillet 2016

Le 27, le pape François arrive à Cracovie où se tiennent les Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) qui rassemblent des centaines de milliers de jeunes catholiques du monde entier. Au lendemain de l’attentat islamiste visant un prêtre en France, il déclare que « le monde est en guerre […] Lire la suite

Pour citer l’article

France CANH-GRUYER, « JEUNES-FRANCE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 juin 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/jeunes-france/